Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Face à  un énième mutisme des autorités, les enseignants en colère, projettent de passer à  la vitesse supérieure dès ce lundi
 

Côte d'Ivoire : Face à  un énième mutisme des autorités, les enseignants en colère, projettent de passer à  la vitesse supérieure dès ce lundi

 
 
 
 15575 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 03 février 2019 - 22:24

Vue de l'AG samedi à  Yopougon


©Koaci.com - Lundi 4 février 2019 - La COSEFCI condamne les ponctions relevées sur les enseignants grévistes.


Un commando spécial en mission vers les établissements ‘’ résistants’’.

La Côte d’Ivoire court -elle vers une seconde année blanche ? La question mérite d’être posée : En effet, après deux séries de grève observée au cours de l’année 2018 (20 au 22 novembre) et le début de 2019 (du 22 jusqu’ à  fin janvier), les positions se radicalisent davantage entre les enseignants et les autorités ivoiriennes. A constaté sur place KOACI. Un véritable dialogue de sourds qui a provoqué l’ire du monde éducatif au point où ce dernier a décidé de passer à  une étape décisive. Ces mots d’ordre ont été lancés au cours d’une assemblée générale dite de remobilisation tenue ce samedi 2 février 2019 dans un établissement scolaire à  Yopougon.

La première semaine du mois de février 2019 s’annonce tumultueuse et chargée d’adrénaline au sein du monde éducatif. Tant les esprits sont chauffés à  bloc. C’est le constat qui se dégage au regard de l’atmosphère qui a nourri cette rencontre de la Coalition Secteur Education/ Formation de Côte d’Ivoire(COSEFCI) : Venus de presque la quasi-totalité des régions du pays, ce sont des enseignants furieux et plus que jamais déterminés à  en découdre avec la tutelle qui ont exprimé leur indignation. Car ils ne comprennent pas l’attitude du Ministère de l’Education nationale qui jusqu’à  présent, reste indéfiniment cloitré dans une indifférence notoire malgré l’impact des grèves qui a connu un succès avoisinant 60% dans le pays : Et c’est le secondaire général qui selon le porte-parole, a enregistré le plus fort taux avec 60 % suivi du primaire 50%.


Les enseignants à  l’unanimité, ont opté pour une grève’’ sauvage’’ à  durée indéterminée : « la tendance est sans appel, l’Assemblée adopte la reconduction immédiate de la grève. La grève se poursuit jusqu’à  nouvel ordre », a lancé le porte-parole de la COSEF, Pacôme Attaby, coordonnateur général de la Coordination des enseignants du secondaire de Côte d’Ivoire(CES-CI). Et d’ajouter : « Si nos revendications ne sont pas prises en compte, il y aura une année blanche en Côte d’Ivoire. Allez préparer les esprits de tous les camarades. A ceux qui ont peur, dites-leur que ‘’quand tu es déjà  dans l’eau, tu n’as pas peur de la fraicheur. Qu’ils s’organisent en COSEF locales et régionales et de ratisser dans toutes les villes et régions. On doit voir aucune école ouverte tant au primaire qu’au secondaire général. » A-t -il insisté.

Côté gouvernement, notamment le Ministère de l’Education Nationale, ce sont des mesures draconiennes qui ont été appliquées à  l’ensemble des enseignants grévistes : « Pour le mois de janvier qui vient de s’achever, une ponction a été faite sur les soldes des enseignants grévistes, estimée à  30.000 Fcfa, 50.000 Fcfa et d’autres plus de 70.000 Fcfa », ont exprimé certains enseignants fous de rage.


« Les menaces de suspension de salaire et de ponction n’entament en rien notre détermination à  offrir aux enseignants de Côte d'Ivoire, cette année 2019, des indemnités de logement revalorisées », a confié M. Attaby à  la presse suite à  l’Assemblée Générale de remobilisation. Et l’une des actions tant redoutées est à  venir : « S’il n’y a pas d’indemnités de logement, il y aura une année blanche », a confié le coordonnateur général.
 

Le Directoire était représenté par plusieurs responsables de structures dont :
-Opina Désiré Traoré secrétaire général national (SGN) de la Convergence Nationale des Enseignants du Secondaire de Côte d’Ivoire (CNES-CI) et responsable de la communication de la COSEFCI
-Kouamé Bertoni, SGN du réseau des instituteurs de Côte d’Ivoire(RICI).
-Boka Arnaud SGN du Syndicat pour la revalorisation des enseignants du secondaire Côte d’Ivoire (SYRES- CI)
-Kanga Ernest Kouassi , SGN du SYPENSCI Gaillard
-Ako Nomel Hidry ,SG de la Coordination nationale de l'enseignement technique et de la formation professionnelle de Côte d'Ivoire (CONETFP-CI )
-Attaby Pacôme coordonnateur général de la Coordination des enseignants du secondaire de Côte d’Ivoire(CES-CI).

Pour rappel, la coalition des enseignants avait déposé sur la table du Ministère de tutelle et ce, depuis quelques années, plusieurs revendications. Entre autres, la revalorisation des indemnités de logement des enseignants du préscolaire, du primaire et du secondaire public de Côte d’Ivoire, la suppression des cours du mercredi ,le paiement des 500 mille de francs CFA à  chaque enseignant ex-contractuel au titre de leurs émoluments non payés de janvier à  mai 2014 pour fait de grève , le relèvement au double de toutes les primes liées aux examens scolaires, la mise en place des intendances intégrées aux examens et la rémunération de la surveillance et la suppression de l’emploi d’instituteur adjoint(IA).

Kouamé
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Hommage à Arafat, impressionnante marche de plusieurs m...
 
 
Côte d'Ivoire: Hommage à Arafat, impressionnante marche de plusieurs milliers de ses fans à Cocody
Société
 
Côte d'Ivoire: A Adjamé un Gbaka incendié après avoir cogné un enfant...
 
 
Côte d'Ivoire: A Adjamé un Gbaka incendié après avoir cogné un enfant de 12 ans
Côte d'Ivoire: Décès du roi du coupé-décalé, l'hommage d'Affi à Arafat «Quoi que parti politique, nous sommes impliqués par tout ce que Didier a apporté à la Côte d'Ivoire»
Société
Côte d'Ivoire: Décès du roi du coupé-décalé, l'hommage d'Affi à A...
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire: Affaire une secrétaire tuée dans une paroisse, l'interpellation de 02 suspects annoncée
Société
Côte d'Ivoire: Affaire une secrétaire tuée dans une paroisse, l'i...
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire: Lutte contre la drogue, à Bouaké, trois  fumoirs détruits, un dealer interpellé et des stupéfiants saisis
Société
Côte d'Ivoire: Lutte contre la drogue, à Bouaké, trois fumoirs d...
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Face à  un énième mutisme des autorités, les enseignants en colère, projettent de passer à  la vitesse supérieure dès ce lundi
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Symbioz
Au lieu de s'occuper des problèmes de l'école Kandia et sa soeur madame "i biê.. la voleuse d or" passent leur temps à  insulter les ivoiriens... tchrrrrrrrrrr
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ILLUSIONS PERDUES
Elèves et enseignants de CIV, pays voisin au mien. ne dnent pas ta voix à  l'ivoirien Gbagbo. moi #ado_saucission jai des problèmes à  vos solutions. jai été le plus grd Moro_naba d'afrik.... le fmi me cnait, sarkozy est un ami et aussi je mange à  la table de satan le diable. ma pissanccciiii est comparable à  celui de FHB.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
koje
il faille que kandia soit limoger car nous parents d'eleves sommes fatigués de cette mauvaise maniere de gerer l'ecole, leurs enfants sont en europe , aux USA. MR Allassane Ouattara president de tous les ivoiriens aidez nous .on souffre dans notre chaire humaine , aidez nous Dieu le tout puissant pour nos enfants.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008