Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Début des discussions entre syndicats et ministère, le chef de cabinet de Kandia plaide pour la levée ou la suspension du mot d'ordre de grève
 

Côte d'Ivoire : Début des discussions entre syndicats et ministère, le chef de cabinet de Kandia plaide pour la levée ou la suspension du mot d'ordre de grève

 
 
 
 13394 Vues
 
  9 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 18 février 2019 - 15:30

Les syndicats de l’enseignement primaire et secondaire ce lundi (ph KOACI)


© koaci.com - Lundi 18 Février 2019 -Les discussions entre les syndicats de l’enseignement primaire et secondaire et le ministre de l’Education nationale ont démarré aujourd’hui comme constaté sur place par KOACI.


La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Chef de cabinet du ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Kandia Camara.

Abdoulaye Kouyaté a rappelé la vision de la ministre en engageant les discussions avec les syndicats.


 
Selon lui, il s’agit de la nécessité d’observer la trêve sociale signée par l’Etat et les Centrales et/ou Plateformes syndicales.


«Nos signatures nous engagent, en notre qualité d’acteurs du secteur sensible de l’Education –formation. Pour Madame le Ministre, nous sommes engagés tous dans une même dynamique de cogestion de l’école ivoirienne dans l’intérêt supérieur de l’enfant, cet être fragile qu’il nous faut éduquer et former. A ce titre, nous devons privilégier le dialogue social dans la recherche des solutions aux défis et aux crises qui surviennent malheureusement, » a expliqué M. Kouyaté. 


Au nom de Kandia Camara, il a exhorté les participants à  observer des principes de base dans la conduite du dialogue social.


«Nous sommes avant tout des partenaires au-delà  de nos statuts et, qu’au demeurant, nous nous devons mutuellement respect et courtoisie, »a-t-il précisé. 


Le Chef de cabinet souhaite que chacun mesure bien la mission commune qui est de préserver l’école ivoirienne d’une crise qui n’en finit pas en faisant tous preuve dès lors de probité intellectuelle, de transparence et de confiance les uns dans les autres. 


«En outre, il nous faut cultiver l’empathie et avoir l’amour envers les élèves qui sont à  l’abandon et exposés à  toutes sortes d’avatars du fait des grèves, » a ajouté M. Kouyaté.


 
Le Chef de cabinet a indiqué que l’attente du ministre est que le chronogramme de discussions entamé ce jour induise chez les syndicalistes la levée ou à  tout le moins la suspension des mots d’ordre grèves. 


Il a promis en retour aux syndicalistes que Kandia Camara assumera toute sa responsabilité afin que les deux parties parviennent à  un document où les différents points de revendication seront analysés et argumentés, précisant les niveaux de faisabilité, de sorte à  conduire à  des prises de décisions pérennes par le Gouvernement dans l’intérêt de tous. 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Accusée d'être politique, la CPI répond clairement à A...
 
 
Côte d'Ivoire : Accusée d'être politique, la CPI répond clairement à Assoa Adou et à EDS
Politique
 
Côte d'Ivoire : Appel de Fatou Bensouda contre l'acquittement de Gbagb...
 
 
Côte d'Ivoire : Appel de Fatou Bensouda contre l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé, le RHDP se refuse à tout commentaire et reste focalisé sur 2020
Côte d'Ivoire: 2020, la CMA-GKS a propos de Ouattara, Bédié et Gbagbo: «Quand on a plus de 70 ans, on ne doit pas prétendre être président de la République d'un pays »
Politique
Côte d'Ivoire: 2020, la CMA-GKS a propos de Ouattara, Bédié et Gb...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Ghana: Rawlings appelle le royaume Ashanti et le NDC au calme
Politique
Ghana: Rawlings appelle le royaume Ashanti et le NDC au calme
Ghana il y a 17 heures
 
Togo : Pour des chances à l'alternance, Me Agboyibo interpelle
Politique
Togo : Pour des chances à l'alternance, Me Agboyibo interpelle
Togo il y a 19 heures
 
 
 
 
  9 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Début des discussions entre syndicats et ministère, le chef de cabinet de Kandia plaide pour la levée ou la suspension du mot d'ordre de grève
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
LeMagotOuRien
Mr le chef de cabinet vous mêmes savez que c'est la mauvaise foi et des relents politiques qui guident ces gens là .. Dites à  Mme la ministre de préparer les sanctions si elles ne le sont pas encore notamment la suppression des salaires des grévistes sans rappel comme ça avait été le cas l'an passé.. Eux mêmes avaient couru reprendre KF travail..
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Joperfal
LeMagot y a l'argent au pays avec un taux de croissance de près de 8 pourcent,des ponts et des routes à  payage,sécurité garantie pour tout le monde...Ça c'est un petit problème pour Kandia et le gouvernement .
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
Selon le @MegotouRien, "c'est la mauvaise foi et des relents politiques qui guident ces gens là ...". Questions à  cet érudit cancre, sont-ce des syndicats corporatistes ou des syndicats ''jaunes'' qui font cette grève ? Ils sont donc manipulés ces pères et ces mères de familles pour faire la grève et revendiquer leurs droits ? Connaissez vous les penchants politiques de ces syndicats et grévistes ? tous ces syndicats sont ils tous proche des partis de l'opposition ? Proche du pouvoir et pourtant suivent paradoxalement cette grève ?? Ou bien tous ces syndicats ont décidé tous en même temps de comploter contre le piètre économiste en rompant la trêve sociale ? Parfois quand on a rien a dire, vaut mieux la fermer plutôt que de raconter des bêtises en bon militant borné du rdr qui pense avoir la réponse à  tout.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
yuome
dramani @ vous et #le _macak_ ou_rien# êtes en tissu tiré ou bien ?
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Joelastar
à  quand la fumée blanche. pendant ce temps nos petits frères sont à  la maison. mettez vos égos de côté afin de trouver une solution viable pour tous. au syndicat rabaissé un peu vos prétention c'est aussi ça le problème qui bloque. l'État aussi à  une part de responsabilité en faisant la sourde oreille, il y a certains points qui sont légitimes, il faudrait commencer à  accepter certaines de leurs conditions
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Les responsables et membres de ces syndicats sont essentiellement d'anciens fescistes recrutés au temps du régime gbagbo.. Je répète, que des les sanctions s'abattent sur eux, notamment la suppression des salaires des grévistes sans rappel comme ça avait été le cas l'an passé.. Eux mêmes avaient couru reprendre le travail
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Je répète, que les sanctions s'abattent sur eux, notamment la suppression des salaires des grévistes sans rappel comme ça avait été le cas l'an passé.. Eux mêmes avaient couru reprendre le travail.. Les représentants des parents d'élèves, des chefs religieux, des chefs traditionnels et de la société civil et qui participent à  ces négociations actuelles et qui y étaient aussi l'an passé, ont produit un communiqué où ils disent clairement que ces syndicats n'ont pas raison puisque le gouvernement a respecté ses engagements dès l'an passé
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
"..la suppression de l’emploi d’instituteur adjoint aux primaires.." DRAMANI si c'est pas de la mauvaise foi qu'est ce que c'est? ils ont peur de voir leurs nombre et influence diluées avec les recrutements opérés en mode accéléré depuis 2ans plg2Dieu.. Le problème ce sont les infrastructures qui manque certes, mais ce sont les profs de mauvaise foi dont on doit changer le logiciel de marche..
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
AZANUPF
Mais lemogotourien dans la tête; vraiment dans ces conditions le gouvernement doit démissionner car comme tu le dit " c'est la mauvaise foi et des relents politiques qui guident ces gens là " alors que ces tous les enseignants qui sont en greve. donc personne ne les suit pas de militant rhdp enseignant qui peut casser cette greve.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008