Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Grève dans l'enseignement primaire et secondaire, les revendications des Syndicats pour une reprise des cours
 

Côte d'Ivoire : Grève dans l'enseignement primaire et secondaire, les revendications des Syndicats pour une reprise des cours

 
 
 
 19561 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 18 février 2019 - 17:50

© koaci.com – Lundi 18 Février 2019 -Depuis le 22 janvier 2019, les syndicats des enseignants du primaires et du secondaire observent un arrêt de travail illimité. 


Heureusement que des discussions ont été ouvertes ce jour entre eux et le ministère de l’Education nationale pour reprise des cours.


Le souhait des responsables syndicaux qui se sont confiés à  KOACI, c’est la prise en compte de leurs revendications.


Il s’agit du paiement des indemnités de logement, de la suppression des cours de mercredi, du relèvement autour de tous les primes dû aux examens scolaires, de l’instauration d’intendante due au centre d’examen, de la rémunération de la surveillance des examens, du paiement de 500 cent mille francs aux enseignantes contractuelles, de l’intégration à  la fonction publique du résiduel des radiés de 2014 pour fait de grève et de la suppression de l’emploi d’instituteur adjoint aux primaires.


 
«On nous a fait une promesse d’un cadre de discussion, c’est l’ouverture aujourd’hui nous en sommes fiers, nous allons tout à  l’heure en salle commencer à  discuter et en fonction du contenu on verra comment apprécier le mot d’ordre en cours sinon pour l’heure le mot d’ordre est maintenu» a déclaré, Pacôme Attabi, porte-parole de la COJECI.


Les syndicats estiment que l’heure n’est plus aux discours mais qu’à  l’action.


«Il faut aller à  la pratique. Nous sommes prêts à  discuter mais il ne faudrait pas que ce soit des discussions bloquées déjà . Nous voulons avoir des discussions productives, les discussions qui nous permettent de régler définitivement nos problèmes parce que nous sommes des enseignants, et notre souci est de faire de sorte que le système éducatif de notre pays la Côte d’Ivoire est de bons résultats, et que nous ayons à  former des enfants de qualité c’est pour ça que nous posons des questions qui ne sont pas seulement d’ordre pécuniaire mais il y a des questions techniques pour l’amélioration du système éducatif que nous prônons, » a mentionné David Bly Blé.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, fonctionnant depuis 23 ans sans aide, un centre...
 
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, fonctionnant depuis 23 ans sans aide, un centre Saint Camille secouru par une entreprise
Société
 
Maroc: Condamnée pour « avortement illégal », la journaliste Hajar Rai...
 
 
Maroc: Condamnée pour « avortement illégal », la journaliste Hajar Raissouni graciée  par Mohamed VI
Togo:   Un ivoirien et un nigérien interdits d'entrer, Espérance Togo interpelle la CEDEAO
Société
Togo: Un ivoirien et un nigérien interdits d'entrer, Espérance...
Togo il y a 9 heures
 
Côte d'Ivoire: Les  meurtriers de l'étudiant au CHU de Cocody arrêtés,  aucune raison valable pour le mobile du crime
Société
Côte d'Ivoire: Les meurtriers de l'étudiant au CHU de Cocody arr...
Côte d'Ivoire il y a 11 heures
 
RDC: Faute de soins,   40 prisonniers meurent en 10 mois  à Bukavu
Société
RDC: Faute de soins, 40 prisonniers meurent en 10 mois à Bukav...
Congo (RDC) il y a 11 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Grève dans l'enseignement primaire et secondaire, les revendications des Syndicats pour une reprise des cours
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Joelastar
mais que ferai vous des instituteurs adjoint déjà  sur place alors
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Belle et bonne question joelastar..rires.. C'est ce que je dis depuis un moment : Les responsables et membres de ces syndicats sont essentiellement d'anciens fescistes recrutés au temps du régime gbagbo.. Il veulent "la suppression de l’emploi d’instituteur adjoint aux primaires" pour ne pas que leurs nombre et influence soit dilués par ces nouveaux arrivants pas évidant à  phagocyter.. Ado crée des milliers d'emplois et vous dites ouvertement sans gêne sans responsabilité de renvoyer ces gens alors sue vous vous travailler et vivez de ça.. Pfff..
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
McClain
Ah bon, on voit maintenant qui est capable. Les aigris aux enseignants, venez plaquer vos commentaires bidons.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement