Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Grève dans le secteur de l'éducation, interpellation manquée d'un enseignant à  Yopougon
 

Côte d'Ivoire : Grève dans le secteur de l'éducation, interpellation manquée d'un enseignant à  Yopougon

 
 
 
 27451 Vues
 
  9 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 26 février 2019 - 12:03

Au lycée des jeunes filles de Yopougon


© koaci.com – Mardi 26 Février 2019 -La grève des enseignants des établissements publics prend une autre tournure depuis ce début de semaine.


Après la décision du gouvernement de suspendre les négociations avec les syndicats, les enseignants ont décidé de durcir le ton.

« Le gouvernement bloque l’école en refusant de discuter avec les syndicats. Pas de cours jusqu’à  nouvel ordre », clament-ils.

Nous apprenons ce mardi auprès du syndicat pour la revalorisation des enseignants du secondaire de Côte d'Ivoire (SYRES-CI), que l’un de ses membres a manqué d’être interpelé ce matin par les forces de l’ordre au lycée jeunes filles de Yopougon.

Il s’agit de Best Koulaï, secrétaire national du SYRES-CI en charge des affaires sociales, qui s’est rendu dans l’établissement pour une séance d'information avec les enseignants.

Le proviseur a donc fait appel aux forces de l’ordre pour procéder à  son interpellation. Mais, il n’a pas pu être arrêté à  cause de la mobilisation de ses camarades qui ont fait échec à  la tentative.

A Lakota, des individus non identifiés se rendraient dans les domiciles des enseignants grévistes pour s’attaquer à  eux, informe le syndicat. A Kouamékro (sous-préfecture de Taabo,ndlr) une résidence d'un enseignant gréviste a été incendiée (ph2).

Reste à  savoir si le gouvernement et les syndicats reviendront à  la table de discussions pour éviter une année blanche en Côte d’Ivoire.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: A Daoukro les populations et les militaires sensibilisé...
 
 
Côte d'Ivoire: A Daoukro les populations et les militaires sensibilisés sur la nouvelle stratégie sécuritaire dénommée  «police de proximité»
Société
 
Zimbabwe: Une comédienne connue affirme avoir été enlevée à son domici...
 
 
Zimbabwe: Une comédienne connue affirme avoir été enlevée à son domicile  et battue
Côte d'Ivoire :  Fraude, plus de 35 000 portables de dernière génération saisis par les douanes ivoiriennes
Société
Côte d'Ivoire : Fraude, plus de 35 000 portables de dernière gén...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Algérie:  Bousculade lors du concert du rappeur Soolking, 5 morts dont deux jeunes filles
Société
Algérie: Bousculade lors du concert du rappeur Soolking, 5 morts...
Algérie il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire: Inondation du grand bloc du Chu de Yopougon, le Ministère de la santé et de l'Hygiène Publique s'explique enfin
Société
Côte d'Ivoire: Inondation du grand bloc du Chu de Yopougon, le Mi...
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
 
 
 
  9 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Grève dans le secteur de l'éducation, interpellation manquée d'un enseignant à  Yopougon
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
dramani
Ces méthodes barbaresques ressemblent traits pour traits à  l'époque des nazis et de celle des escadrons de la mort en CI à  l'époque de Gbagbo. A la seule différence qu'il n'y a pas cette fois-ci, des morts pour éviter de ternir l'image de leur sanguinaire et génocidaire Dramane Ouattara comme ils l'ont fait à  Gbagbo.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
Je propose au gouvernement de procéder a l'augmentation de l'indemnité de logement des enseignants qui touche tous les enseignants et de demander la reprise immédiate des cours. Je suis certain que avec cela, la majorité des enseignants reprendront les cours et les syndicats n'auront pas le choix que de ceder Parceque les grèves ne sont plus suivie
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Kautcha le gouvernement continue les négociations avec le Synesci et la reprise des cours se fait au fur et à  mesure partout. Y'a qu'avec le Syres et la cosefci que le gouvernement a rompu le dialogue puisqu'ils sont dans une logique de bras de fer et de violence car ils perturbent les cours des profs qui se sont dessolidarisés deux
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Ceux qui sont en face sont plus violents qu'eux et ont même 2 leviers: supprimer les salaires des grévistes sans rappel et au demeurant décréter l'année blanche durant laquelle aucun salaire ne sera versé à  aucun enseignant, qui au passage sont, les plus endettés parmi les fonctionnaires.. Si le gouvernement flanche ça sera un précédant dangereux à  1an de l'échéance fatidique de 2020.. Les syndicats réfractaires le savent et surfent la dessus activés en sourdine par ces bédiéïstes haineux et gor minables.. On sait ça et on fera front..pfff
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
JACOB ils sont dans une logique politique. L'année passée leurs doléances on été toutes assouvies car ils se sont engagés à  ne plus grèver jusqu'en 2022. Today ils renient leurs signatures.. les chefs traditionnels, les chefs religieux, les parents d'élèves ont tous dit publiquement qu'ils en sont témoins et que les syndicats n'ont pas raison..
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
DRAMANI tu racontes quoi?.. La concomitance de ces grèves du primaire, secondaire et supérieur aux raisons artificielles n'est pas fortuite..rires.vous ne pouvez pas passer par l'armée, on a brisé votre soro en attendant de l'anéantir s'il ne reste pas coi, et vous activez vos syndicats en espérant créer un soulèvement..rires..Ado a déjà  pris votre mesure
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
LeMagotOuRien, l'augmentation des indemnités de logements faisaient parties des négociations en 2015 mais n'a pas été acceptes par le gouvernement Parceque trop budgetivore. Le gouvernement a préférer satisfaire un poignet d'enseignant et de syndicaliste. Certains syndicats ont été promis conseilles et inspecteurs, juste pour tuer l'affaire.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Seplou1er
C'est curieux ces grèves intempestives. Ça sent un coup foireux des enseignants du Lmp . Ils souhaitent un pourrissement de la situation en vue de créer une révolte populaire. Mais, peine perdu. Soro sur qui tous les aigris de la république comptais a été chassé comme un mal propre. Et au moindre incident l'impliquant on va lui faire sa soirée.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
OK Jacob je check ça et vous reviens.. Une info pareille qui nous aurait échappé accuse une brèche dans notre réseau d'informations et de secrets et pourrait mettre à  mal certains de nos investissements.. Vivement que nous y remédions..
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008