Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : La commission de Surveillance de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC-CI) installée, rappelle de sa mission
 

Côte d'Ivoire : La commission de Surveillance de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC-CI) installée, rappelle de sa mission

 
 
 
 5752 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 27 février 2019 - 09:25

Adama Koné-

© koaci.com – Mercredi 27 Février 2019 -La Loi portant création, attributions, organisation et fonctionnement de la de la Caisse des dépôts et consignation de Côte d’Ivoire (CDC-CI) a été adoptée par l’Assemblée Nationale le 13 juin 2018 et promulguée le 26 octobre 2018.

Le ministre de l’Economie et des Finances Adama Koné a procédé le lundi dernier à  l’installation officielle de la Commission de surveillance.

Elle est composée de 13 membres issus des institutions de la République (Présidence de la République, Senat, Assemblée nationale), de certains ministères, de l’APBEF, de l’ordre des experts comptables, la CGECI, de la chambre de commerce et d’industrie de Côte d’ivoire
Selon la tutelle, cette Commission de surveillance de la CDC-CI exerce, au nom de l’Etat, le contrôle des opérations de la CDC-CI.

« Pour ce faire, cette Commission dispose en son sein de quatre comités spécialisés à  savoir, le comité des risques, le comité permanent des emplois et des placements, le comité permanent de contrôle et d’audit et le comité de recrutement et des rémunérations, présidés chacun, par l’un des Commissaires indépendants », a fait savoir Adama Koné.

Etant un organe de bonne gouvernance, l’action de la CDC-CI s’appuie sur des valeurs telles que la fiabilité et la sécurité, l’indépendance et la neutralité, l’attachement aux notions d’intérêt général et de service public, la capacité à  se projeter dans le long terme et à  assumer les engagements correspondants et enfin, un ancrage dans le secteur concurrentiel, a souligné le ministre.

Sa création répondrait à  plusieurs objectifs notamment, assurer une gestion prudente et avisée de ses avoirs et ressources (c’est le but premier affiché par toutes les Caisses des Dépôts et de Consignation existantes au niveau international) ; augmenter l’assiette des ressources destinées aux investissements productifs en rationnalisant les dispositifs existants et en sécurisant les dépôts (notaires, avocats, caisses de retraites sont par exemple ciblés) ; créer un instrument de financement de l’économie permettant aux PME de se développer et financer des projets d’infrastructures structurants grà¢ce à  l’effet de levier produit ; assurer un rôle contra cyclique, en soutenant des segments de l’économie qui font face à  un appétit limité des fonds privés traditionnels.

Le modèle économique de la CDC-CI prévoit qu’elle soit une institution rentable et pérenne menant des interventions structurantes avec un impact significatif et un fort effet de levier sur l’économie nationale. Lesdites interventions devront être complémentaires de l’action publique, apportant une réelle valeur ajoutée sans pour autant se substituer aux acteurs publics ou privés », a ajouté le ministre de l’économie et des finances.

Le président de la Commission de Surveillance de la Caisse des dépôts et consignation de Côte d’Ivoire (CDC-CI) est Lassina Bakary.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
4
Oui
0%  
 
1382
Non
97%  
 
36
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008