Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana : Journée du Commonwealth, Ayorkor Botchwey plaide pour une entraide entre les Etats
 

Ghana : Journée du Commonwealth, Ayorkor Botchwey plaide pour une entraide entre les Etats

 
 
 
 4511 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 11 mars 2019 - 16:44

Mme Shirley Ayorkor Botchwey (ph MFA)

© koaci.com– Lundi 11 Mars 2019 – Les pays membres du Commonwealth célèbrent ce lundi la « Journée du Commonwealth » qui est un évènement annuel marqué à  Londres par un service religieux auquel participe la reine Élisabeth II.

A Accra au Ghana, la journée est marquée par une cérémonie d’exhibition de drapeaux, laquelle a marqué le 70e anniversaire du Commonwealth. La célébration de cette année 2019 est centrée sur le thème «Un Commonwealth connecté ».

La journée est une occasion pour les citoyens des pays membres de la Commonwealth, les gouvernements et les institutions la possibilité de se connecter et de travailler à  plusieurs niveaux par le biais de réseaux d’amitié et de bonne volonté profondément enracinés.

Pour la circonstance, le ministre ghanéen des Affaires étrangères et de l'Intégration régionale, Mme Shirley Ayorkor Botchwey, a fait le constat que la situation actuelle suscite un sentiment de désespoir et de désespoir dans toutes les sociétés du Commonwealth et constitue un affront au sens commun de l'humanité et menace de plus en plus la cohésion sociale et le progrès ».

En vue de trouver une solution aux problèmes évoqués, elle croit que la force, le pouvoir et la richesse des caractéristiques communes du Commonwealth devront être mis à  profit pour améliorer la vie des Etats membres en développement.

En ce qui concerne le pourvoir qu’a le Commonwealth, Ayorkor Botchwey a souligné que les pays de l’organisation sont dans une position unique pour renforcer leurs collaborations et leurs partenariats. Elle a fait observer qu’aucun groupe de pays dans le monde ne jouit d’une telle richesse de caractéristiques communes, notamment d’un langage commun, ainsi que d’un mécanisme administratif et juridique inspiré du modèle britannique.

En partant du lien qui unit les pays membres du Commonwealth, le chef de la diplomatie ghanéenne a fait entendre que « le Commonwealth offre donc une rare opportunité aux Etats membres, et nous devons saisir cette opportunité pour améliorer la vie de notre peuple ».

Pour sa part, John Apea, le responsable de la Royal Commonwealth Society pour l’Afrique, s’est prononcé au nom de la reine d'Angleterre et chef du Commonwealth, la reine Elizabeth II, et a déclaré que « Nous sommes capables d’envisager l’avenir avec plus de confiance et d’optimisme grà¢ce aux liens que nous partageons et aux réseaux de coopération et d’appui mutuel auxquels nous contribuons et que nous tirons ».

Le Ghana a rejoint le Commonwealth en 1957 parce qu' il croit aux valeurs politiques fondamentales de l'organisation, notamment la démocratie, la liberté, le respect des droits de l'homme, l’Etat de droit et l’opportunité pour tous.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement