Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Un ancien Ministre d'Etat français a visité Gbagbo à  Bruxelles, révèle son conseiller Alain Cappeau
 

Côte d'Ivoire : Un ancien Ministre d'Etat français a visité Gbagbo à  Bruxelles, révèle son conseiller Alain Cappeau

 
 
 
 19965 Vues
 
  14 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 15 mars 2019 - 11:48

Gbagbo et Cappeau

© koaci.com – Vendredi 15 Mars 2019 - Un ancien Ministre d’Etat français, dont l’identité n’a été révélée, a rendu visite mardi Laurent Gbagbo à  Bruxelles.

C’est une révélation faite par le conseiller spécial, de l’ancien président ivoirien, Alain Cappeau.

« Le 12 mars 2019, Laurent Gbagbo recevait en audience, à  Bruxelles, son conseiller spécial Alain Cappeau, qui était accompagné pour la circonstance d’un ancien ministre d’Etat français de premier plan », a-t-il révélé dans un document transmis ce jour à  KOACI.


Acquitté le 15 janvier dernier et libéré sous conditions, Laurent Gbagbo recevrait des proches et des personnalités en sa résidence de Bruxelles.


Donatien Kautcha, Abidjan

Ci-dessous, le compte rendu d’Alain Cappeau transmis à  KOACI après sa visite en compagnie d’un ancien ministre d’Etat français à  Laurent Gbagbo à  Bruxelles.

"Il y a deux sortes de discours mental (disait Hobbes, dans Le Citoyen ou les fondements de la politique), l’un irrégulier, vague et incohérent, l’autre régulier, continu et tendant à  un but.
Le 12 mars 2019, Laurent Gbagbo recevait en audience, à  Bruxelles, son conseiller spécial Alain Cappeau, qui était accompagné pour la circonstance d’un ancien ministre d’Etat français de premier plan.
Même si Laurent Gbagbo et son conseiller s’étaient rencontrés peu de temps avant l’acquittement de celui-ci au terme d’une procédure au long cours engagée à  la Cour Pénale Internationale, ces retrouvailles eurent une saveur toute particulière, une saveur de printemps de la liberté.
A ce que disait André Malraux, que la liberté n’était pas un échange mais que c’était, tout simplement la liberté, on pourrait rajouter que la liberté est la condition nécessaire et suffisante pour favoriser les échanges les plus riches. Alors, lorsqu’une audience suivie d’un déjeuner d’amitié et de travail repose exclusivement sur ces bases et que les sujets, surtout politiques, ne manquent pas, il va de soi que chacun peut abuser sans modération, de sa liberté de parole, de sa liberté de pouvoir s’exprimer indépendamment de causes étrangères qui la déterminent.
Laurent Gbagbo a la mémoire alerte et le sens de la gratitude, il sait qui est qui, qui compose avec qui en attendant le revirement de l’autre et quels sont les scénarios qui déterminent les convictions réelles ou supposées de chacun. Tous les sujets, sans tabous, ont été mis sur la table en ce jour du 12 mars 2019, sans que quoi que ce soit n’ait été, « calé » dans la mesure où par définition, un conjecture n’est pas « calable », n’en déplaise à  ceux qui raisonnent par adduction, à  savoir qui sautent du chaos que constitue le monde réel à  un essai de conjecture qui imagine un script cohérent à  partir d’une réalité supposée.
On sait, par ailleurs, que Laurent Gbagbo est toujours exposé à  une procédure en appel du bureau du procureur de la Cour Pénale International, mais qu’à  cela ne tienne, un épiphénomène de cette nature ne peut en aucune façon altérer la volonté et la détermination d’un homme qui a la politique, au sens le plus noble du terme, chevillée au corps. Si le bureau du procureur de la Cour Pénale Internationale apparait comme pouvant être une 5ème colonne dans les échéances ivoiriennes de 2020, en excluant de fait Laurent Gbagbo d’un possible course à  l’élection, il peut également, s’il persiste dans ses erreurs conduire cette cour à  sa déchéance. L’équation n’est donc pas si simple à  résoudre, car il n’y a pas si loin du Capitole à  la Roche Tarpéienne !
En homme serein et avisé, Laurent Gbagbo sait que l’état de grà¢ce dans lequel il est et qu’il a payé au prix fort, doit bénéficier en priorité au peuple ivoirien dans un seul élan, celui de la réconciliation d’un pays fracturé, à  la merci de toutes sortes de prédateurs. Ça n’est pas dévoyer la teneur de nos échanges que de dire, que finalement c’est bien cette démarche de réconciliation qui en a été le leitmotiv, le fil conducteur. Une réconciliation implique cependant de renouer des liens entre tous les protagonistes du processus or quand on sait qu’une amitié rompue qui a scarifié en profondeur l’à¢me des hommes, n’est jamais bien soudable et que la haine à  quelque chose d’insolite de mystérieux et de tonique on attend que se manifeste la sagesse des uns et des autres pour avancer dans cette voie.
En historien qu’il fut et qu’il reste encore, Laurent Gbagbo observe, en parodiant Marx, que les hommes politiques infatués font leur histoire, mais n’ont pas conscience de l’histoire qu’ils font ! Laurent Gbagbo refuse, par conviction profonde, tout ostracisme, tout climat de censure ou tout procès en légitimité, à  l’encontre de qui que ce soit. En revanche il considère que trois valeurs fondamentales, la compétence la considération de l’autre, et l’honnêteté intellectuelle doivent préluder au choix des prétendants à  la prochaine législature de 2020, ce qui limite considérablement le champ des possibles.
Laurent Gbagbo, de sa villégiature improvisée, écoute avec beaucoup d’attention et de considération les chefs d’Etat qui l’appellent, il consulte ses amis, il reçoit ceux et celles qui manifestent des intentions louables pour refaire de la Côte d’Ivoire un pays de bien-être et de fraternité, il ne fait de procès d’intention à  personne.
D’une certaine façon, dans une lucidité affutée et bienveillante, il se prépare pour une nouvelle mission, pour un nouvel apostolat qui semble être à  des lieues de toute cette cacophonie des hommes politiques en place en Côte d’Ivoire qui se livrent à  toutes sortes de contorsions pour obtenir des blancs-seings à  la pelle. Un avenir est pluriel dira-t-il et ne se prépare ni dans l’urgence ni dans le coup de bordure. Le futur pour Laurent Gbagbo est ce qui doit arriver, il n’y a qu’un seul futur et il doit se planifier avec beaucoup de discernement et de prévention.
Lorsqu’on sort d’un entretien avec Laurent Gbagbo, on se sent plus intelligent, plus fier d’être son collaborateur et son ami et on se demande bien pourquoi, peut-être naïvement tant de haine, cette colère des faibles, l’a écarté de la vie publique, mais c’est ainsi ! Laurent Gbagbo est dans le cœur des Ivoiriens, et plus largement dans celui des Africains. Que ces derniers se rassurent, il sera bientôt de retour aux affaires…d’une manière ou d’une autre et particulièrement fidèle à  la nouvelle constitution ivoirienne dont il a pris acte.
Alain CAPPEAU.
Conseiller spécial de Laurent Gbagbo"
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Zimbabwe: Accusé de corruption, l'ex vice Président Phelekezela Mphoko...
 
 
Zimbabwe: Accusé de corruption, l'ex vice Président Phelekezela Mphoko en liberté sous caution
Politique
 
Cameroun: Les patrons des médias privés se regroupent pour mieux faire...
 
 
Cameroun: Les patrons des médias privés se regroupent pour mieux faire  pression sur les pouvoirs publics
Burkina Faso: Attaque de Koutougou, l'opposition dénonce des défaillances de la politique sécuritaire
Politique
Burkina Faso: Attaque de Koutougou, l'opposition dénonce des défa...
Burkina Faso il y a 11 heures
 
Guinée: Souleymane Diallo, doyen de la presse et patron de la radio lynx FM sous contrôle judiciaire
Politique
Guinée: Souleymane Diallo, doyen de la presse et patron de la rad...
Guinée il y a 13 heures
 
Côte d'Ivoire: Anaky Kobenan à propos de son départ  du RHDP: «Je ne pouvais pas rester au côté de Bédié et  Ouattara  comme leur bon petit»
Politique
Côte d'Ivoire: Anaky Kobenan à propos de son départ du RHDP: «Je...
Côte d'Ivoire il y a 14 heures
 
 
 
 
  14 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Un ancien Ministre d'Etat français a visité Gbagbo à  Bruxelles, révèle son conseiller Alain Cappeau
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Gros gros français. Kabako! Les moutons n'ont rien compris. Ils ne commenteront surement pas cet article ou bien les moutons les plus têtus parmi eux seront tout simplement hors sujet. Allez les moutons! A vos claviers. Kikiokiokiokio!!!
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
vraiment ca fait pitié!!Donc un ancien ministre Français vient visiter koudou pour avoir un petit jeton et ca donne menstrues au blakoro!!eh puis ca fait quoi il vient chercher son jeton qui est fou !!!ou bien aussi Rolandk peut etre il est invité a la ceremonie de divorce ou de mariage de koudou lol !!en tout cas personne de 1er plan meme recent ne vient le visiter a ce propos meme depuis ca liberté pas de doute !!!koudou c'est la peste ou ebola toute personne normalement constitué a rien a faire a proximité de lui lol
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
paulvb
Rolandk, tu as eu raison trop tôt.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
16323
Ko... gbagba est dans le coeur des Ivoiriens....MDRRRRRR..... LOLLLLL.... Il a donc reçu ce clochard dans le petit appartement de Nady et c'est ça qui met en érection un ou deux imbéciles frontistes plus haut qui pensent pouvoir cacher cette honte avec des pleurnichements...Yako... Toujours les mêmes abrutis en train de se branler pour des faits banala. Je ne savais pas que recevoir un ex ministre français pouvait faire jouir autant des pseudos panafricanistes. Bande d'attardés mentaux...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
16323
Ko... gbagba est dans le coeur des Ivoiriens....MDRRRRRR..... LOLLLLL.... Il a donc reçu ce clochard dans le petit appartement de Nady et c'est ça qui met en érection un ou deux imbéciles frontistes plus haut qui pensent pouvoir cacher cette honte avec des pleurnichements...Yako... Toujours les mêmes abrutis en train de se branler pour des faits banala. Je ne savais pas que recevoir un ex ministre français pouvait faire jouir autant des pseudos panafricanistes. Bande d'attardés mentaux...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
XIX
Mon petit Jordanxxx, pardon, avant de commenter cet article, il faut chercher quelqu'un pour te le traduire en Moré ou Malinké (tu lui demandes « kié, Akodi ? »). J’avoue que cela sera un véritable challenge dans ton environnement. Français-là  est trop fort pour toi et tes acolytes. Vous n'allez rien y comprendre. Vous vous demandez certainement si c’est du Français ou s’il a simplement utilisé le vocabulaire français pour autre chose. Ce n’est pas le «Ibièkissè » ou « blakro…) qui constituent l’essentiel de votre langage
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
16323
C'est vraiment étrange que des soit disant panafricanistes (suivez mon regard), y compris le polygame gbagba, soient dans une telle érection pour un petit ex-ministre de la métropole... Ah, ces dindons, ils ont vraiment des boulons qui manquent quelque part... 🤯🤯🤯🤯🤯
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
C'est peut-être Lionel Jospin(la feuille morte) .... ce sont eux qui ont mis Gbagbo au pouvoir en 2000 par arrangement.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mauvais LeMauvais
Faut pas chercher loin, c'est Jacques Lang, celui qui se fait habiller gratis en France. Celui-là  même qui a été faire les maquis de la rue princesse avec gbagba.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
Lol,le gars est en manque de plubicité.donc normal que de temps en temps il se sens obligé de faire parler de lui pour apparaître à  la une des journaux, et ne pas tomber dans l'oublie.tantot c'est donner les raisons de son divorce ou patati patate....une chose est sûre tu à  un toit,tu mange à  ta fin et tu baise bien Laurent.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
OULAI DE BEOUE zea
LE PRÉSIDENT GBAGBO na jamais dit Non a la France, face a la mutation mondiale de la CHINE sur les marchés,le Gagnant gagnant était le moyen évident pour assuré les intérêt français. Ouattara a donné autant d'intérêt économique aux pays que LE PRÉSIDENT GBAGBO n'a donné. La France a intérêt a agir pour la libération définitive du PRÉSIDENT GBAGBO afin de garantir ses intérêt sur la locomotive de l'Afrique de l'ouest.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Oulai pardon ferme la le président gbagbo faisait guide gnabro pour des député français a poy jack lang etcccc a donné ses enfant au blanc quelle saleté et tu supporte ça si la honte tuait
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Igwe Ikemefuna
Gbagbo a fait mieux en 10 ans de guerre avec 1/3 du territoire que dramane en 8ans de paix avec 100% du territoire et jouissant des fruits de la gestion optimale des cadres dont charles Diby Koffi sous l'administration gbagbo.Les oeuvres et bienfaits de Gbagbo pour la civ sont trop pour les citer là  où en 8ans de paix le developpement s'est arrêté.
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
16323
Un autre tocard tonneau vide et troué en train de se branler pour se consoler comme il peut. On comprend que ça pleurniche pour vouloir inventer quelque chose au bilan ZERO du sauvage bété fainéant épileptique qui n'a eu pour accomplissemement que satisfaire sa libido d'adultérin avec une seconde épouse. Même Simone la tendre vipère le sait...On observe...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008