Sénégal Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Un important réseau de prostitution déguisé en salon de massage démantelé à  Dakar par la Brigade des mœurs
 

Sénégal : Un important réseau de prostitution déguisé en salon de massage démantelé à  Dakar par la Brigade des mœurs

 
 
 
 12287 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 19 mars 2019 - 12:07

Une fille entrain de masser un homme dans un salon de massage

©koaci.com-Mardi 19 Mars 2019 – Au Sénégal, la police a décidé de prendre à  bras le corps la lancinante question des salons de massage clandestin. À Dakar, les limiers ont profité du Week-end pour “démolir” plusieurs réseaux de prostitution clandestine déguisés en salons de massage, a appris KOACI.COM.

La Sûreté Urbaine de Dakar ont encore sévi. En effet, selon nos informations, les hommes du commissaire El Hadji Cheikh Dramé ont investi, ce weekend, les salons de massage qui pullulent à  Dakar .

Une opération au cours de laquelle beaucoup de ces endroits, qui sont en fait des lieux de prostitution clandestine, notamment des maisons closes, ont été nettoyés.

Ce fut le cas à  Sacré-Cœur et Yoff où beaucoup de jeunes filles (K. D. Diallo, D. Coly, C. Tine, F. Bà¢, N. F. Diaw et R. Diallo) et un homme (M, Bivagny) ont été arrêtés dans des appartements meublés. 


Après avoir été entendus sur procès-verbal, tous ce beau monde a été écroué.

Au terme du délai légal de garde-à -vue, ils ont tous (sauf C. Tine et D. Coly) été déférés au parquet, hier, au parquet du Procureur pour les faits d'incitation à  la débauche, proxénétisme et diffusion d'images à  caractère pornographique.

Aussi, apprend-on, le coup de filets porte l'empreinte de la Brigade des mœurs et des mineurs de la Sûreté Urbaine.

Quelques indiscrétions ont permis à  Koaci de s’imprégner des conditions de partenariat lubrique entre le client adepte de sensation forte, les travailleuses du sexe et le proxénète. Ce dernier réclame tout le temps 3000F pour une passe, empoche 2000F et file les 1000F reviennent à  la belle de nuit.

Mais avant de “grimper aux rideaux”, il impose l’achat de capote à  tout client et lui exige la présentation du préservatif après usage, avant de le jeter à  une poubelle installée pour la circonstance.

Sidy Djimby Ndao , Dakar


Contacter KOACI.COM à  Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008