Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : A Bouna, une rumeur de «disparition de sexe» crée la psychose, deux colporteurs condamnés
 

Côte d'Ivoire : A Bouna, une rumeur de «disparition de sexe» crée la psychose, deux colporteurs condamnés

 
 
 
 8250 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 22 mars 2019 - 10:01

© koaci.com – Vendredi 22 Mars 2019 -La ville de Bouna dans région du Boukani (Nord-est) est secouée depuis le mois janvier par une rumeur relative au phénomène de la « disparition de sexe ».

Ladite rumeur d’ailleurs non fondée mais qui crée la psychose au sein des populations, en témoigne un habitant interrogé.

« Oui c’est une information qui bat son plein depuis trois mois ici à  Bouna. Je ne saurais vous dire s’il y a eu un cas. Mais cette affaire de disparition de sexe défraie la chronique ici», a indiqué notre interlocuteur.

Selon une autre source, nous apprenons que le substitut du procureur de la région aurait menacé de mettre aux arrêts les colporteurs de rumeurs, car cela est considéré comme des troubles à  l’ordre public.

C’est ainsi que, les nommés Gnimité Kpêkpê, Sib Sib ont été condamnés, mercredi, à  six mois de prison avec sursis pour diffusion de fausses nouvelles à  Bouna.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : A Bouna, une rumeur de «disparition de sexe» crée la psychose, deux colporteurs condamnés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
ILLUSIONS PERDUES
faut voir du coté du grd boss africain.... depuis son mariage avec la sucrérie fanta, point d'enft. qui sait, son sexe est resté à  bouna????
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
Une justice très diligente dans la gestion des rumeurs pour empêcher les troubles à  l'ordre public. Mais qu'en est il de l'affaire ''biè kissè'' ? On a les preuves mais l'enquête suit son cours, tout comme l'enquête sur les responsabilités des ex rebelles dans les massacres et génocides de nos frères et sœurs à  l'ouest depuis 8 ans. C'est pas moi qui l'ai dit ooh. C'est le génocidaire et violeur de sindou en chef qui a dit que les enquêtes suivent leur cours. Donc, on ose croire que cette justice tellement, tellement lente pour certains finira un jour par rattraper ces criminels.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
very7
Ces fils de l'émergence made in savane herbeuse n'ont rien trouvé de mieux à  faire en ce 21ème siècle ? Pffffffff
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Ouattara recevra Gbagbo au palais présidentiel, symbole fort pour la réconciliation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Manque de recul médical et maladie peu dangereuse finalement, prendri...
 
2385
Oui
41%  
 
3277
Non
57%  
 
128
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement