Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Pompes-funèbres, la SIPOFU demande que l'Etat s'implique dans ce secteur en lançant un appel d'offre bien organisé
 

Côte d'Ivoire : Pompes-funèbres, la SIPOFU demande que l'Etat s'implique dans ce secteur en lançant un appel d'offre bien organisé

 
 
 
 6215 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 29 mars 2019 - 08:20

Dominique Témé de SIPOFU (Ph KOACI)


© koaci.com – Vendredi 29 Mars 2019 – Des acteurs du secteur des pompes-funèbres dénoncent un monopole d’Ivosep bénéficiant de l'aval de l'Etat.

La Société Ivoirienne des Pompes Funèbres (SIPOFU) face à  la presse le mardi dernier à  Yopougon KM 17 route de Dabou a demandé à  l’Etat de Côte d’Ivoire de s’impliquer dans le secteur des pompes-funèbres en lançant un appel d’offre bien organisé, comme constaté par KOACI.

Dominique Témé, Directeur Général Adjoint de la SIPOFU, a, au cours de cette conférence demandé au chef de l'État et au Gouvernement Ivoirien d'assainir le secteur d'activités des Pompes Funèbres.

Pour le Directeur Général Adjoint de SIPOFU, Dominique Temé, il faut que l'État s'implique véritablement dans ce secteur, en lançant un appel d'offre bien organisé pour l'exploitation des chambres mortuaires installées dans les Hôpitaux Généraux et les centres hospitaliers régionaux (CHR).

Le diplômé de l'Institut Français de la Formation des Professionnels du Funéraire de France précise que cet appel d'offre doit être lancé six (06) Mois avant l'expiration de la convention d'exclusivité illégale passée de gré à  gré entre le district autonome d’Abidjan et ivosep.
Laquelle convention porte atteinte au système de l'Économie libérale dont s'est dotée la Côte d'Ivoire et ou les Autorités Ivoiriennes délivrent des agréments.

Il a demandé aux autorités Ivoiriennes, de faire en sorte que toutes les entreprises qui exercent dans ce domaine des pompes funèbres compétissent avec un cahier de charge bien défini.

Aussi, Dominique Témé a demandé à  l'État de fixer les tarifs et les modalités.

Il a indiqué que les autorités compétentes fassent en sorte que les usagers soient libres d'envoyer leurs morts là  où ils estiment se sentir mieux sans que l'on leur impose l'achat de cercueils.



Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Insultes des autorités maliennes, dans une autre époque le pouvoir aurait il motivé à se soulever contre la communauté malienne au Pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Résolution de la crise des soldats au Mali, la stratégie d'Alassane O...
 
3287
Oui
63%  
 
1787
Non
34%  
 
132
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Pompes-funèbres, la SIPOFU demande que l'Etat s'implique dans ce secteur en lançant un appel d'offre bien organisé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
ciskiller
Le malheur des uns fait le bonheur des autres.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lagoallahdinmin
Le soucis avec ce secteur d activité c est le fait que Dramane et ses suiveurs ne connaissent pas l'importance de pompe funèbre .il sont dans allakadi allakata Du coup la souffrance des ivoiriens en ce sens leur importe peu Il cherche une société comme ivosep qui leur fait des versements en gros chaque mois au lieu de libéraliser le secteur pour allerger la souffrance des parents des corps .
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ILLUSIONS PERDUES
Sidy pardon faut pas prdre nos corps en otage... c'est pas éléphant dêh.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter