Ghana Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana : La dépréciation du Cedi à  investiguer pour une solution
 

Ghana : La dépréciation du Cedi à  investiguer pour une solution

 
 
 
 7343 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 29 mars 2019 - 17:23

Indicatif pour un bureau de change à  Accra (ph)

© koaci.com– Vendredi 29 Mars 2019 – Le gouvernement ghanéen va mettre sur pied un comité bipartite qui sera chargé d'enquêter sur la dépréciation du Cedi, la monnaie nationale, et de proposer des mesures pour la limiter par rapport au dollar et à  d'autres monnaies.

L’annonce a été faite le 28 mars à  Accra par le ministre ghanéen des Finances, Ken Ofori-Atta, au parlement.

Pour la mesure qui est prise, Ofori-Atta a déclaré que « le Président a demandé à  mon équipe [ministérielle] d'étudier les causes structurelles de la dépréciation du Cedi et de proposer des mesures pour remédier à  la situation ».

L’investigation à  mener va intervenir à  un moment où le Cedi a atteint un taux de record bas de change soit 5,86 Ghana Cedis pour 1 dollar. Au même moment 1 Ghana cedi s’échange contre 107 F Cfa.

En attendant les conclusions du comité bipartite, le ministre des Finances croit savoir que « La dépréciation du Cedi n'est pas due à  la faiblesse des fondamentaux économiques, mais plutôt à  une combinaison de rigidités structurelles économiques et d'un comportement spéculatif apparent des investisseurs étrangers et des commerçants… ».

Pour sa part, le député Fifi Kwetey, ancien vice-ministre des Finances a déclaré que les responsables politiques devaient être tenus pour responsables de la dépréciation du Cedi et non de la banque centrale. Pour Fifi Kwetey la politisation de l'économie est un facteur majeur qui contribue à  la spéculation du Cedi.

Le problème de la dépréciation n’est pas un fait nouveau sous l’administration actuelle. Les précédentes ont aussi connu les mêmes problèmes.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
1942
Oui
74%  
 
566
Non
22%  
 
120
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement