Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les journalistes solidaires des pensionnaires de  la prison civile, à  l'Arche et à  l'hôpital Saint Camille
 

Côte d'Ivoire : Les journalistes solidaires des pensionnaires de la prison civile, à  l'Arche et à  l'hôpital Saint Camille

 
 
 
 3893 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 31 mars 2019 - 15:42

© koaci.com - Dimanche 31 Mars 2019 - C'est avec les mains très chargées que les journalistes membres de l'Union des Journalistes de Bouaké ( UJB), structure regroupant les journalistes de tous les médias de Bouaké ( Télévision, radio, papier et presse en ligne), ont visité dans la journée du samedi 30 mars 2019 les pensionnaires de la prison civile, les malades mentaux de l'Arche et de l'hôpital Saint Camille de Bouaké.

Sur leur passage, les journalistes ont laissé les vivres ( riz,huiles, bananes,vivriers, sel,etc) et des non vivres( vêtements et chaussures) à  leurs frères et soeurs incarcérés et malades visités.

En l'absence du président de l'UJB Didier KOUADIO Kouadio, c'est le vice président SORO Koronan, journaliste à  TV Bouaké qui a conduit la délégation des journalistes.

" l'année 2019 a été décrétée par l'État de Côte d'Ivoire comme année du social.Nous savons que l'État ne peut pas tout faire,raison pour laquelle nous avons décidé d'accompagner l'État dans cet élan de solidarité en posant ce geste symbolique de portée social et humanitaire. Nous voulons apporter un peut de joie à  ses frères et soeurs", a affirmé SORO Koronan au nom de l'UJB.

Geste très apprécié par les récipiendaires ainsi que les responsables des structures bénéficiaires des dons de l'UJB.

"c'est une bouffée d'oxygène pour l'État de Côte d'Ivoire qui déploie de grands moyens pour subvenir aux besoins quotidien de ces détenus.Ils ne doivent pas être considérés comme des laissés pour compte, mais doivent être pris en compte par la société elle-même, parce-que de la prison on peut s'insérer dans la société et devenir quelqu'un de bien demain", a remercié le substitut du procureur de Bouaké, Edgard DAMOI, qui a fait la tournée avec les journalistes.

Plusieurs ONG et membres de la société civile ont accompagné physiquement et financièrement l'Union des Journalistes de Bouaké au cour de cette cette journée de charité.

Jean Chresus
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement