Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'ivoire : Affaire riz avarié, l'opération de destruction a effectivement débuté
 

Côte d'ivoire : Affaire riz avarié, l'opération de destruction a effectivement débuté

 
 
 
 4530 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 17 avril 2019 - 01:02

Destruction du riz avarié à  Kossihouen

©Mercredi 17 Avril 2019 – Comme annoncé, l’opération Une cargaison des 18 000 tonnes de riz d’origine Birmane déchargées du 11 au 18 mars dernier au port autonome d’Abidjan par le navire Océan Princess en provenance d’Asie a effectivement démarré.

Le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME et le Ministère de l’Assainissement et de la Salubrité ont procédé hier mardi 16 avril 2019, à  la destruction des 18.000 tonnes de riz avarié qui ont été débarquées au port d’Abidjan en mars dernier.

Comme constaté par KOACI, l’opération de destruction s’est effectuée au centre de valorisation et d’enfouissement technique (CVET) de Kossihouen, en présence des ministres du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto, du Centre Ivoirien Anti-Pollution (CIAPOL), de la presse, et des associations de consommateurs.

Rappelons que cette opération de destruction des 18.000 tonnes de riz avarié intervient après la saisie le 30 mars 2019 et à  la mise sous scellés de cette cargaison déchargée au Port d’Abidjan du 11 au 18 mars 2019 par le navire Ocean Princess.

Après les analyses prélevées sur ce riz par les autorités (relevés phytosanitaires par le ministère de l'Agriculture et du commerce conformément à  toute marchandises importées, ndlr), il était clairement ressorti, au grand dam de l'acheteur, peut être abusé par les vendeurs, qu'il n'était propice à  la consommation.

Cette opération de destruction de la cargaison de riz avarié s’étendra sur une période d’un mois, selon le ministère.


Enfin et pour rappel, la cargaison de riz d'un navire qui n'avait pas réussi à  la vendre entre autres au Togo, avait été achetée par un grossiste ivoirien apparemment non informé par les vendeurs du caractère impropre à  la consommation de ce riz. Les prélèvements phytosanitaires, systématiques pour toutes entrées sur le territoire de denrées alimentaires, effectuées par le ministère de l'agriculture puis par le ministère du commerce, révèleront sa nocivité. Il sera alors, à  l'image de toutes les denrées classées impropres à  la consommation, consigné sous douane avant d'être détruit.


Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Togo : Pèlerinage à La Mecque, instructions pour pèlerins avant départ
 
 
Togo : Pèlerinage à La Mecque, instructions pour pèlerins avant départ
Société
 
Gambie : Assassinat du journaliste Deyda Hydara, un lieutenant l’armée...
 
 
Gambie : Assassinat du journaliste Deyda Hydara, un lieutenant l’armée gambienne raconte et mouille Yahya Jammeh   Un portrait de Deyda Hydara, défunt directeur du quotidien
Côte d’Ivoire : La police engage la  lutte contre le vol  des accessoires de véhicules, plus d’une vingtaine d’individus interpellés
Société
Côte d’Ivoire : La police engage la lutte contre le vol des acc...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d’Ivoire : Affaire intoxication à Abatta, voici les résultats des analyses, le bilan s’est alourdi
Société
Côte d’Ivoire : Affaire intoxication à Abatta, voici les résultat...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Nigeria: 8 morts dont un journaliste lors de nouvelles manifestations de chiites à Abuja
Société
Nigeria: 8 morts dont un journaliste lors de nouvelles manifestat...
Nigeria il y a 3 heures
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'ivoire : Affaire riz avarié, l'opération de destruction a effectivement débuté
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
et voila le riz est detruit et les accusateur bidon les rumologues ceux qui adorent les rumeurs on les voit plus on avance!!! qu'ils garde en memoir leurs déchets toxiques sans honte
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Pottey
eeeeeeeeh wi un gouvernement de con! on vous prevenu ke c'etait pas du bon riz, vous avez acceptez, si l'on navait pas decrié xa, vous aurez mis xa en vente sur le marché. On souffre et vous vous foutez la merde. Un mois pour detruire ce riz????? avec l'argent du contribuable en plus! Vous me faites vomir cher gouvernement.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
kingbol
J’espère Il s'agit pas de détruire seulement 50Kg , il s'agit de 40 000 T.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
L'Etat fait quoi aux auteurs ?>>>. Esperons que les commercants(surtout les femmes nordistes) n'iront pas ramasser des grains de riz, les laver et les revendre sur les marchés. Elles vendent beaucoup de conneries sur nos marchés par exemple Patte d'arachide mélangée avec du carton . on ne s'en rend pas compte parce que l'arachide a la même couleur "kaki" que le carton.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
alpha 05
srika blah@ demande à  jordan2020,comment le ce riz est rentré,qui l'a fait rentrer; et qu'est ce qui prouve que des pauvres populations ne l'ont pas consommé....je prefère ancien truand que nouveau voleurs, manteurs sur tous les plan....
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
ça c'est de la poudre de riz aux yeux. Ce riz s'est déjà  retrouvé en grande quantité sur le marché. Ko l'opération va durer des mois. On comprend pourquoi les détourneurs distributeurs de riz et d'huile pendant les élections ont accepté ce produit toxique que tous les autres ports africains ont refusé. On en vend un peu, et on en garde un peu à  distribuer pendant les élections de 2020. Satan a vraiment cabiné dans vos têtes!
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: En remerciant des acteurs qui ont pris part à élaboration de la nouvelle Cei, Ouattara-a-t-il clos le débat ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008