Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Inquiets pour l'avenir du pays, des jeunes estiment que «la classe politique ne peut pas à  elle seule décider du sort de cette nation»
 

Côte d'Ivoire : Inquiets pour l'avenir du pays, des jeunes estiment que «la classe politique ne peut pas à  elle seule décider du sort de cette nation»

 
 
 
 5728 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 02 mai 2019 - 00:12

Serge Amissah au centre (ph KOACI)


© koaci.com -- Mercredi 1er Mai 2019 --Les responsables de la plateforme « Côte d’Ivoire nouvelle page » ont eu hier une rencontre avec la presse sur l’actualité de leur mouvement après son lancement le 22 février 2019.


Lors de leur deuxième sortie officielle, les membres du Mouvement ont à  nouveau indiqué qu’ils ont décidé de s’engager dans le débat public, au titre de la société civile.


«Nous faisons le constat que les indicateurs de gouvernance politique, économique et sociale, sont au rouge. L’offre politique actuelle et les stratégies de développement en action ne correspondent plus aux attentes des populations. Notre pays la Côte d’Ivoire va mal, » s’est justifié, Serge Amissah, Président du Mouvement.


Selon lui, il est grand de temps, si l’on veut aider la Côte d’Ivoire de susciter une triple rupture : une rupture par les valeurs, une rupture dans la posture et une rupture dans l’approche de notre problématique de développement.


Consultant indépendant et entrepreneur en série, Serge Amissah, par ailleurs co-fondateur et administrateur de plusieurs entreprises soutient qu’il est un passionné de l'Agriculture, de l'entrepreneuriat et des défis liés au développement public en Afrique de l'Ouest et notamment en Côte d’Ivoire.


Il a rappelé que le Mouvement a changé de dénomination pour des contraintes d’ordre légal.


 
«Hier Côte d’Ivoire nouvelle page, nous avons dû renoncer à  cette appellation pour des contraintes d’ordre légal. En effet, la prolifération d’associations avec la particule PAGE NOUVELLE ou NOUVELLE PAGE ne nous a pas laissé d’autres choix que d’adopter un nouveau patronyme qui évite les confusions et précise mieux nos ambitions,» a précisé Serge Amissah.


Il a indiqué que le lancement de cette initiative est du au fait que la Côte d’Ivoire baigne dans une insécurité multiforme : insécurité économique, insécurité sociale, insécurité institutionnelle, insécurité judiciaire, insécurité des biens et des personnes.


En un mot, il estime que la Côte d’Ivoire manque de confiance en elle-même, car l’Ivoirien ne fait plus confiance en ses Institutions, la Justice, l’Ecole, aux Lois.


«Le pays ne compte plus sur ses fils et filles pour résoudre ses propres contradictions (actuelles) dans l’intérêt des ivoiriens, » a déploré le Président.


« Nous sommes, au contraire, toujours à  la recherche permanente de solutions exogènes et de validation extérieure. Les Ivoiriens ne se font plus confiance entre eux comme en témoignent les nombreux conflits sociaux et politiques. L’Ivoirien ne sait même plus qui il est, tellement aveuglé par cette course effrénée à  l’argent et au pouvoir politique qu’il se trouve en rupture totale avec les valeurs fondatrices citoyennes, Union, Discipline, Travail, »a-t-il poursuivi.


Le Mouvement a été rebaptisé « Croyons en nous ! » , son président a à  l’occasion informé la presse de la mise en ligne aujourd’hui du site internet qui sera articulé autour de l’actualité, les sujets que la plateforme va développer, les contributions citoyennes et les débats contradictoires.


 
Serge Amissah a annoncé le démarrage effectif des activités de la plateforme citoyenne, le 1er mai et a précisé que leurs contributions vont se faire par l’entremise de 2 principaux véhicules, Côte d’Ivoire Analytics, pour l’Analyse des Données Publiques et Nous-le-peuple, un Observatoire de la Vie Publique. 


Les responsables de la plateforme estiment qu’ils se sont tus trop longtemps et par conséquent, la classe politique croit qu’elle peut à  elle seule décider du sort de cette nation.


«Nous devons lui démontrer qu’elle a tort de penser ainsi. Pour ce faire, nous traiterons tous les mois d’une thématique précise autour de laquelle, seront organisées trois activités, » a-t-il mentionné.


La thématique du mois de mai est : Education & Prospérité en Côte d’Ivoire et elle sera débattue le 20, date de la première rencontre citoyenne.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Cote d'Ivoire: Depuis le Plateau, le Gouverneur Beugré Mambé, devant l...
 
 
Cote d'Ivoire: Depuis le Plateau, le Gouverneur Beugré Mambé, devant les handicapés «les élections présidentielles de 2020 doivent être une fête»
Société
 
Côte d'Ivoire: Le célèbre carrefour de Gabriel gare rasé !
 
 
Côte d'Ivoire: Le célèbre carrefour de Gabriel gare rasé !
Togo: Présidentielle 2020, appel de la CENI à candidature
Société
Togo: Présidentielle 2020, appel de la CENI à candidature
Togo il y a 1 jour
 
Togo:  Dernier semestre 2019, bilan des suicides, assassinats et accidents
Société
Togo: Dernier semestre 2019, bilan des suicides, assassinats et...
Togo il y a 1 jour
 
Côte d'Ivoire: Un mort dans une bagarre entre un étudiant et un élève à l'ouest
Société
Côte d'Ivoire: Un mort dans une bagarre entre un étudiant et un é...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Inquiets pour l'avenir du pays, des jeunes estiment que «la classe politique ne peut pas à  elle seule décider du sort de cette nation»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
dramani
Mais, c'est qui ces jeunes qui affirment que les indicateurs de gouvernance politique, économique et sociale, sont au rouge ? Pire "Notre pays la Côte d’Ivoire va mal".... De quelle CI parlent ils ? Celle où le taux de chomage est a 2%, une croissance économique de 9% chaque année, le taux de pauvreté a 42% (selon un scientifique militant du rdr), depuis 2012, 2 600 000 emplois créés dont 90 % d'emplois informels (précaires), le quasi plein emploi mais des milliers de jeunes dioula préfèrent, eux, aller chercher les solutions dans le desert Libyen et dans la mort dans la mer méditéranéenne ? En plus, nous avons la chance inouïe d'avoir le meilleur économiste que la terre n'ait jamais connu, piètre économiste qui n'a jamais écrit une quelconque théorie économique, encore moins remporté le prix Nobel d'économie. Alors, y a quoi dans jalousie pour affirmer que tout va mal alors que nous sommes a seulement 7 mois de notre émergence ?
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lagoallahdinmin
Merci Serge.Ton analyse est juste et je serai a ce rendez vous du 20 mai si je reçois une invitation Il faut reconnaître que Dramane a du talent mais il confond un peu la gestion du pays. Depuis son arrivée au affaire la ci à  perdue ses repères en économie . Nos matieres premiere s agricoles souffrent, La culture riz qui est une alimentation de base est negligee au profit de l importation de riz Aucune politique sur l agriculteurs et l élevage. La cote d'Ivoire importe a présent tout.riz poulet porc poisson .mais rien pour développer ces différents secteur s Puisque sur les importations drame balance ses taxes et se fait la poche donc a quoi sert l auto-suffisante alimentaire dans son budget Avec l auto-suffisante alimentaire il n aura plus de taxes sur le riz pour Dramane . Aucune école de pointe pour nos talents
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lagoallahdinmin
Merci Serge.Ton analyse est juste et je serai a ce rendez vous du 20 mai si je reçois une invitation Il faut reconnaître que Dramane a du talent mais il confond un peu la gestion du pays. Depuis son arrivée au affaire la ci à  perdue ses repère en économie . Nos matieres premieres agricoles souffrent, La culture riz qui est une alimentation de base est negligee au profit de l exportation de celui ci Aucune politique sur l agriculteurs et l élevage. La cote d'Ivoire importe a présent tout.riz poulet porc poisson .mais rien pour développer ces différents secteur Puisque sur les importations Dramane balance ses taxes et se fait la poche donc a quoi sert l auto-suffisante alimentaire dans son budget Avec l auto-suffisante alimentaire il n aura plus de taxes sur le riz pour Dramane . Aucune école de pointe pour nos talents
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Cerveau
bobards et bobards tout le monde joue la bonne-soeur alors que derrière ya rien qui est fait véritablement pour les autres, ADO à  échoué lamentablement et il doit partir surtout pas qu'il oublie le sang de tous ses innocents versé très bien avant jusque pendant la crise post électorale qui crie rageusement vengeance. CPI forcé pour cet vieux quidams stupide.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
C'est qui LES JEUNES...? Il n'y pas d'autres mots ou expressions ?
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Energence2020
"Nous sommes, au contraire, toujours à  la recherche permanente de solutions exogènes et de validation extérieure." Tu as tout dis: ceux qui sont actuellement aux affaires ne doivent leur place qu'à  la nébuleuse communauté internationale qui les a déclaré vainqueurs de nos élections au détriment de nos institutions internes. Faudrait donc pas compter sur eux pour chercher en interne les solutions à  nos maux...
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Manuel225
Arrêtez de vous laisser manipuler par les hommes politiques et souciez-vous de votre propre avenir. Vous verrez, tout ira pour le meilleur des mondes possibles.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement