Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : La CNEC  interpelle Mabri  sur son  mutisme face à  la revalorisation de  l'indemnité de logement, et menace de lever la suspension de l'arrêt de travail
 

Côte d'Ivoire : La CNEC interpelle Mabri sur son mutisme face à  la revalorisation de l'indemnité de logement, et menace de lever la suspension de l'arrêt de travail

 
 
 
 3329 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 06 mai 2019 - 10:50

Mabri-

© koaci.com-- Lundi 6 Mai 2019-- Les enseignants des universités publiques de Côte d’Ivoire interpellent leur ministre, Albert Mabri Toikoeusse sur le mutisme du gouvernement face à  la revalorisation substantielle de leur indemnité de logement.

Dans une déclaration du Bureau exécutif de la de la Coordination Nationale des Enseignants-chercheurs et Chercheurs (CNEC), transmise à  KOACI ce lundi, ils reviennent sur le discours du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly lors de la fête du travail du 1er mai dernier et interrogent.

« Pure stratégie politique ou volonté affichée par le Gouvernement, nous ne saurons répondre avec exactitude à  cette interrogation mais nous avons fait l’amer constat qu’aucune allusion n’a été faite par le Gouvernement aux revendications des Enseignants du supérieur, relatives à  la revalorisation substantielle de leur indemnité de logement pour laquelle un cadre de concertation devrait être mise en place avant le déroulement de la fête du travail », observent-ils, avant d’interpeller.

« le BEN de la CNEC, tout en félicitant l’ensemble des Enseignants du supérieur pour leur détermination sans faille et leur mobilisation exemplaire dans tous les combats engagés par leur syndicat pour l’amélioration de leurs conditions de vie, voudrait saisir au plus tôt notre Ministre de tutelle, le Ministre Mabri Toikeusse Albert, pour en savoir plus sur le mutisme constaté du Gouvernement sur cette délicate question de la revalorisation de l’indemnité de logement des Enseignants du supérieur, dont le traitement diligent aurait eu pour conséquence, le retour de la quiétude et de la paix dans nos Universités et Grandes Ecoles publiques, Centres et Instituts de recherche. »

Enfin , le bureau de la CNEC souhaiterait une fois de plus appeler les Enseignants du supérieur au calme et à  la sérénité, et leur promet de lever la suspension de l’arrêt de travail des 29, 30 avril 2019, des 2 et 3 mai 2019 pour leur réduction dans la deuxième quinzaine du mois de mai 2019 c’est-à -dire les 20, 21, 22, 23 et 24 mai 2019 si le Gouvernement ne réagit pas dans cet intervalle de temps.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Coopération Paris-Abidjan, 12 projets sélectionnés sur...
 
 
Côte d'Ivoire: Coopération Paris-Abidjan, 12 projets sélectionnés sur l'ensemble du territoire Ivoirien pour bénéficier d'une subvention
Société
 
Gambie : Démission du chauffeur de Barrow
 
 
Gambie : Démission du chauffeur de Barrow
Côte d'Ivoire: Fonction Publique, la mise en place d'un système de « pointage biométrique » annoncée
Société
Côte d'Ivoire: Fonction Publique, la mise en place d'un système d...
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
Côte d'Ivoire-Ghana: Abidjan et Accra définissent une carte de délimitation de leur frontière maritime commune dans l'océan atlantique
Société
Côte d'Ivoire-Ghana: Abidjan et Accra définissent une carte de dé...
Côte d'Ivoire il y a 7 heures
 
Côte d'Ivoire: Axe Katiola-Bouaké, trois malfrats appréhendés après avoir semé la terreur faisant des blessés
Société
Côte d'Ivoire: Axe Katiola-Bouaké, trois malfrats appréhendés apr...
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La CNEC interpelle Mabri sur son mutisme face à  la revalorisation de l'indemnité de logement, et menace de lever la suspension de l'arrêt de travail
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Houphouet4ever
Chers eminents Professeurs. Ne vous fatiguez pas. Mabri n'a pas ete rappele au gouvernement pour venir travailler et regler les problemes de l'universite. Il a ete rappele pour venir MANGER et faire MANGER ses gars. Ce qui compte pour eux tous, c'est comment faire le plein avant 2020. Mais, comme l'a dit l'autre, ils vont RENDRE GORGE! Wait and see!
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008