Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Bébé criblé de balles, le gouvernement dément l'implication des forces de défense
 

Cameroun : Bébé criblé de balles, le gouvernement dément l'implication des forces de défense

 
 
 
 7196 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 22 mai 2019 - 14:40

(Ph )

© koaci.com – Mercredi 22 Mai 2019–Le ministre de la Communication dément l'implication des forces de défense et de sécurité dans le meurtre d'un bébé à  Muyuka dans le département du Fako région du Sud-Ouest.

La réaction du gouvernement intervient après une "analyse minutieuse" de la vidéo par les services spécialisés de l'État.

Une vidéo rapidement devenue virale sur internet publiée le 20 mai dernier et qui a suscité indignation et colère dans l'opinion, montrait des hommes arborant l'uniforme de l'armée Camerounaise, tirer sur un enfant de 4 mois.

Pour le gouvernement, cet acte a été perpétré par des individus issus des groupes armés criminels "pris de court par la dynamique d'apaisement" et de "reprise en main" de la situation dans les régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest.

"Ces individus s'emploient de façon pernicieuse à  maintenir un climat de terreur et de désolation parmi les populations", affirme René Emmanuel Sadi.

"C'est dans cette optique qu'un groupe d'individus armés de fusils de chasse de calibre 12 et d'armes blanches a investi le domicile d'un ancien rebelle sécessionniste aujourd'hui repenti et réinstallé chez lui au quartier Makanga à  Muyuka", poursuit Sadi.

Le rebelle repenti, alerté de l'imminence de l'expédition punitive de ses anciens compagnons de guerre a dû quitter précipitamment son domicile avec son épouse et deux enfants sans avoir pu amener avec eux, leur fillette de 4 ans là¢chement assassinée.

Lire aussi :https://www.koaci.com/cameroun-bebe-crible-balles-akere-muna-candidat-lelection-presidentielle-denonce-acte-barbare-131109.html

René Emmanuel Sadi réitère par ailleurs l'appel au dialogue inclusif, lancé par le président Biya pour sortir le pays de la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest depuis fin octobre 2016.


Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Sénégal : Un magistrat sanctionné pour avoir condamné un religieux dan...
 
 
Sénégal : Un magistrat sanctionné pour avoir condamné un religieux dans le fief de Sall, l'UMS proteste
Politique
 
Côte d'Ivoire : Cocody, la Coordonnatrice du GPS interpellée dans une...
 
 
Côte d'Ivoire : Cocody, la Coordonnatrice du GPS interpellée dans une marche à Saint-Jean
Libye : Un avion inconnu bombarde une base stratégique utilisée par la Turquie
Politique
Libye : Un avion inconnu bombarde une base stratégique utilisée p...
Libye il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire : Après sa dernière sortie, les femmes du RHDP menacent Simone Gbagbo d'un transfèrement à la Cpi
Politique
Côte d'Ivoire : Après sa dernière sortie, les femmes du RHDP mena...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire : La protestation contre la candidature de Ouattara dégénère à Bonoua, un mort annoncé, le commissariat attaqué
Politique
Côte d'Ivoire : La protestation contre la candidature de Ouattara...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Bébé criblé de balles, le gouvernement dément l'implication des forces de défense
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Cela rappelle bien au grand peuple ivoirien ce que le nouvel aigri et tueurs des combattants western à  l'ouest Soro a fait faire à  IB qui pourtant l'a élevé... Soro et son parrain gbagba ont les mêmes pratiques. Les deux ont criblé de balles Guéi et IB qui leur ont déroulé le tapis rouge... Nous, on observe so-le-ment...Mais le temps c'est aussi l'autre nom...Tout se paie...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de communication proche du pouvoir (voodoo), pas bien malin?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Parler de 3eme mandat, est-ce deja un premier aveu de faiblesse de l'...
 
3932
Oui
50%  
 
3783
Non
48%  
 
129
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement