Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire  chantre assassiné, le président de l'ordre des églises condamne et souhaite que l'enquête aboutisse
 

Côte d'Ivoire : Affaire chantre assassiné, le président de l'ordre des églises condamne et souhaite que l'enquête aboutisse

 
 
 
 13335 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 26 mai 2019 - 11:39

Guy Ablé (Ph KOACI)

© koaci.com--Dimanche 26 Mai 2019-- « Il faut mettre de l’ordre dans les églises», c’est par ces mots que commence le prophète Guy Ablé.

Le Révérend Prophète François Ablé Guy, président de l’ordre de l’église de Cote d’Ivoire (ODECI) a animé une conférence de presse le samedi 25 mai au siège de l’organisation à  la Rivera 2.

Il a condamné et exprimé la désapprobation du corps'>corps de Christ face à  l’assassinat du chantre et a souhaité que l’enquête qui a débuté aboutisse afin que la vérité sur cette affaire éclate.

Le Prophète Ablé Guy a d’entrée lu une déclaration dans laquelle il a condamné cet acte ignoble et présenté les condoléances de sa communauté religieuse à  toute la famille éplorée.

« Le corps'>corps de Christ est consternée par cette affaire, nous invitons les journalistes et les autorités à  mener des infestations afin que la vérité éclate », dira le prophète Ablé Guy.

« Il faut que l’enquête aboutisse afin qu’on soit tous tranquilles », a poursuivi le prophète Guy Ablé dans son élan d’explication.

Pour lui cette affaire ternie l’image de l’église et des hommes de Dieu.

« Pour la nature des faits, le corps'>corps de Christ est indigné cela présente l’église comme un endroit dangereux, nous refusons cela c’est pourquoi nous réclamons que l’enquête aboutisse », dira le président de l’ODECI.

Le président de l’ordre de l’église a ensuite « condamné avec la derrière énergie » ce crime crapuleux commis dans une église sur le chantre Sylvio dans la nuit du mercredi au jeudi 23 mai 2019.

Dont une partie du corps'>corps a été retrouvé dans une église et sa tête dans une autre.

« Pourquoi l’église qui est un lieu sacrée de libération, de consécration est devenu un repère d’assassinats », a déploré le prophète.

Il a précisé que sa communauté religieuse ignore pour l’instant l’auteur de l’assassinat du chantre qui était allé faire une retraite spirituelle dans l’église et malheureusement il a été décapité.

« Nous ne connaissons pas les auteurs de ce crime crapuleux », a-t-il indiqué.

Il a appelé au calme les religieux et leur demande de laisser les autorités faire leurs enquêtes.

« A partir du moment où le théà¢tre de l’opération est une église, nous sommes en danger, ça fait peur. On sape notre moral, notre métier », a –t-il indiqué.

Invitant les religieux à  la vigilance et à  mettre l’ordre dans les églises en multipliant les contrôles afin que ce genre de faits qui ternissent l’image de de l’église ne se reproduisent plus, le prophète Guy Ablé a dit que les pasteurs sont les grosses victimes.

« Les Pasteurs sont de grosses victimes, nous sommes humiliés, ex-posés, nous sommes souvent condamnés par des faits qui ne sont pas vrais, il n’existe pas de pasteur meurtrier, un vrai Pasteur meurtrier n’existe pas », a précisé le président Guy Ablé François.

Rappelons que le Chantre Emmanuel Kanga a été assassiné dans la nuit du mercredi au jeudi 23 mai et son corps'>corps retrouvé dans une église à  Marcory et sa tête dans une autre église.


Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, fonctionnant depuis 23 ans sans aide, un centre...
 
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, fonctionnant depuis 23 ans sans aide, un centre Saint Camille secouru par une entreprise
Société
 
Maroc: Condamnée pour « avortement illégal », la journaliste Hajar Rai...
 
 
Maroc: Condamnée pour « avortement illégal », la journaliste Hajar Raissouni graciée  par Mohamed VI
Togo:   Un ivoirien et un nigérien interdits d'entrer, Espérance Togo interpelle la CEDEAO
Société
Togo: Un ivoirien et un nigérien interdits d'entrer, Espérance...
Togo il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire: Les  meurtriers de l'étudiant au CHU de Cocody arrêtés,  aucune raison valable pour le mobile du crime
Société
Côte d'Ivoire: Les meurtriers de l'étudiant au CHU de Cocody arr...
Côte d'Ivoire il y a 7 heures
 
RDC: Faute de soins,   40 prisonniers meurent en 10 mois  à Bukavu
Société
RDC: Faute de soins, 40 prisonniers meurent en 10 mois à Bukav...
Congo (RDC) il y a 7 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire chantre assassiné, le président de l'ordre des églises condamne et souhaite que l'enquête aboutisse
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
Il ne peut jamais avoir de l'ordre dans les églises et mosquées .
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
Mon chère, ça c'est entre vous chrétien labas. La oú Emmanuel kanga se trouve aujourdhui, il sait si I'll etait sur la bonne voie religieuse ou pas. Malheureusement le retour est impossible pour informer les autre en perdition
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Quel film d'horreur ! "Unspeakable, odious crime!", comme le diraient nos amis anglo-saxons...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kloklodeh
Les pompiers après la mort. Tous les mêmes. Leur objectif n'est plus le royaume des cieux mais la gloire humaine pour impressionner les hommes. Nous serons jugés plus sévèrement au dernier jour.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Menth
Attention..Attention... Il y'a un autre malhonnête dans le milieu des pasteurs, l'évangéliste Agnès marcel, un véritable escroc dans la bergerie
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement