Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Gnalégribouo, dans l'univers d'une vendeuse particulière « chaud poisson bien chaud, venez manger»
 

Côte d'Ivoire : Gnalégribouo, dans l'univers d'une vendeuse particulière « chaud poisson bien chaud, venez manger»

 
 
 
 15346 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 26 mai 2019 - 13:35

dame Lagahi à  gnalébribouo (Ph KOACI)

© koaci.com--Dimanche 26 Mai 2019-- «Chaud poisson bien chaud, venez manger », c’est avec cette phrase que notre attention a été attirée dans ce village de Gnalégribouo.

Gnalégribouo est un village situé à  25 kilomètres de la ville de Gagnoa. Pour accéder à  ce village qui fait parti du canton Kpakolo, il faut emprunter une piste non bitumée et dépasser trois villages avant d’arriver dans cette localité.

A Gnalégribouo, village qui compte au moins 500 à¢mes et dépourvu d’un marché, notre attention a été attiré ce dimanche 26 mai 2019 par un fait anodin.

Dans ce lieu de fortune notre attention est attiré par cette femme, dame Lagahi, vendeuse du poisson frit et de l’Attiéké (semoule de manioc) appelé communément dans le jargon ivoirien « Attiéké poisson grillé » différent du « garba » fait en majorité par les « Ahoussa », peuple originaire du Niger.

Dans ce village, au constat, dame Lagahi épaulée par sa sœur est la seule à  vendre ce met.

Il est prisé parce que «ne mange pas un copieux plat d’Attiéké et poisson qui veut, mais qui peut».

Dame Lagahi, chaque matin dans le village de Gnalégribouo s’adonne à  cette même activité.

Au milieu de ses enfants, qui du reste lui sèment la « vie dure » avec des pleurs et des caprices, elle arrive à  satisfaire quand même ses clients.

« Monsieur, ici c’est 300 Frs, là -bas 400Frs et de l’autres côté 500Frs FCFA le poisson. Le poisson est bien chaud avec des bons condiments. Vous êtes nouveau dans ce village on dirait », nous lance dame Lagahi avec un regard un peu perdu dans la fatigue.

S’il est vrai qu’elle arrive à  se faire un petit chiffre d’affaire pour venir en aide à  sa famille, dame Lagahi entre pratique journalière de cette vendre d’Attiéké poisson et les caprices de ses enfants essaie de garder la cadence avec sa petite phrase qui ne laisse personne indifférent « chaud poisson bien chaud, venez manger».



Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Reprise des cours, les enfants désormais soumis à deux...
 
 
Côte d'Ivoire : Reprise des cours, les enfants désormais soumis à deux jours de travail, gel hydro-alcoolique éxigé par endroit
Société
 
Côte d'Ivoire : Après l'arrestation de 3 des leurs, manifestations des...
 
 
Côte d'Ivoire : Après l'arrestation de 3 des leurs, manifestations des Ébrié devant le Palais de la justice au Plateau
Côte d'Ivoire : La reprise des cours effective ce lundi dans le Grand Abidjan
Société
Côte d'Ivoire : La reprise des cours effective ce lundi dans le G...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Burkina Faso : Deux gendarmes tués par des terroristes à Faramana
Société
Burkina Faso : Deux gendarmes tués par des terroristes à Faramana
Burkina Faso il y a 3 heures
 
Afrique du Sud : Covid19 , Cyril Ramaphosa annonce la levée du  couvre- feu et la vente d'alcool à compter du 1er Juin
Société
Afrique du Sud : Covid19 , Cyril Ramaphosa annonce la levée du c...
Afrique du Sud il y a 3 heures
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Gnalégribouo, dans l'univers d'une vendeuse particulière « chaud poisson bien chaud, venez manger»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
BRAVO @KOACI... j'aime et j'ADORE ce genre d'article de la Côte d'Ivoire PROFONDE. J'irai probablement manger le plat de Dame Lagahi un jour.... L'ivoirien, en generale n'aime pas sa propre nourriture faite par des ivoiriens...
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Jean Chrésus, un peu d'effort. J'ai compté littéralement 10 fautes dans ce petit article; 10 fautes. Le métier de journaliste est aussi d'éduquer. Avec vous, on désapprend plutôt.
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Cette femme travailles et voilà  elle s accomplie pas comme certain fainéant qui demande des sommes farfelus pffff bravo a cette ivoirienne courageuse c est une emergente elle est dans le bara félicitations ...
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Quelle brave dame qui bosse dur et avec détermination. Comment ne pas tomber sous le charme des bosseurs plutôt que des fainéants et gueulards minables ! Merci madame Lagahi. Vous êtes un modèle et je vous tire mon chapeau pour votre entreprenariat même à  petite échelle ... Voici ce que devrait être l'Ivoirienne et Ivoirien nouveau... On avance avec madame Lagahi...
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Un chauffard tue une famille, entretien, vitesse, alcoolémie, soucis de mentalité ivoirienne sur la route ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
UMOA : Monnaie stable et garante de pas mal d'avantages, certains ont-ils interêt à f...
 
3982
Oui
76%  
 
1031
Non
20%  
 
242
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement