Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : La marche silencieuse de Espérance Togo avortée à  Lomé, cause et réaction
 

Togo : La marche silencieuse de Espérance Togo avortée à  Lomé, cause et réaction

 
 
 
 4058 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 31 mai 2019 - 11:39

Le Contre-amiral Fogan Adégnon (ph)

© koaci.com– Vendredi 31 Mai 2019 – Le président de la délégation spéciale de la commune de Lomé, le Contre-amiral Fogan Adégnon, a interdit la marche pacifique et silencieuse prévue par le Mouvement des Forces Vives « Espérance pour le Togo » pour se tenir ce samedi 1er juin dans la capitale togolaise.

Dans un courrier, en date du 29 mai 2019, adressé au premier porte-parole du Mouvement des Forces Vives « Espérance pour le Togo », le Révérend Père Pierre Marie Chanel Affognon, l’autorité communale a motivé l’interdiction de la marche par le fait que le mouvement ne dispose par « de base juridique légale ».

En première réaction à  l’interdiction de la marche signifiée à  Espérance Togo, le Père Affognon a déclaré que « Nous pensons que notre gouvernement n’est pas là  pour la promotion de l’arbitraire ». Et pour la confiance placée dans le gouvernement pour l’informer de sa manifestation, le mouvement invite l’autorité à  juger lui-même si les organisateurs sont de bons citoyens ou non.

Avant d’initier la marche silencieuse qui est avortée par la commune de Lomé, le Père Affognon a fait le constat que « Depuis quelques mois, il est difficile de manifester librement dans notre pays le Togo. Plusieurs organisations de la société civile, des syndicats, des organisations des étudiants, des partis politiques ont reçu des messages d’interdiction de manifester. D’autres ont vu leur itinéraire modifié sans aucune concertation avec les organisateurs. Or la liberté de manifester est un droit inaliénable de l’homme ».

La marche pour laquelle Esperance Togo a convié les togolais vise selon les responsables à  dénoncer des restrictions à  la liberté et « défendre la jouissance des droits fondamentaux dans notre espace et héritage commun, le Togo ».

La marche devrait débuter au Bas-fond du Collège Saint Joseph et chuter à  la place de l’indépendance de Lomé.
Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement