Libéria Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia : Weah ne veut plus encaisser les insultes
 

Liberia : Weah ne veut plus encaisser les insultes

 
 
 
 8922 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 07 juin 2019 - 17:38

George Manneh Weah (ph)

© koaci.com– Vendredi 07 Juin 2019 – Le Président libérien, George Manneh Weah, a appelé ses compatriotes qui l'insultent à  s'abstenir de le faire car il ne tolérera plus ceux qui s’adonnent à  de telle pratique et qui incitent à  la violence publique car ils risquent de répondre de leurs propos devant la justice.

En guise d’appel à  ceux iraient à  l’encontre de cette exhortation, Weah a annoncé hier jeudi lors de l'inauguration d’un marché à  Paynesville dans le comté de Montserrado que les personnes qui insultent le Président (lui) et incitent à  la violence publique ne resteront pas impunis.

En décidant de se prononcer sur cette manie de faire de la part de certains libériens, Weah a fait observer que le fait de continuer à  l'insulter tous les jours constitue un manque total de respect pour les citoyens.

Pour prévenir les uns et les autres contre de possibles futures actions judiciaires, le Président libérien a expliqué que « Notre pays est un pays de droit. Les gens ont le droit de s’exprimer, de critiquer le gouvernement ou qui que ce soit, mais ce droit est assorti de responsabilités. Très bientôt, ceux qui prennent position sur des plateformes publiques et vont au-delà  des limites de la liberté d'expression et qui m'insultent et incitent le public à  la violence feront face aux lois ».

En voulant mettre un terme aux insultes qui sont des « attitudes illégales et non traditionnelles », Weah a averti que « que mon gouvernement ne permettra plus jamais d'injures, d'incultes et d'incitation à  la violence».

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : La riposte au COVID 19 : une approche par le dépistag...
 
 
Côte d'Ivoire :  La riposte au COVID 19 : une approche par le dépistage sélectif et le confinement participatif et inclusif ?
Politique
 
RDC : Vital Kamerhe en prison, ses élus exigent sa libération « imméd...
 
 
RDC : Vital Kamerhe en prison, ses élus exigent sa libération  « immédiate »
Côte d'Ivoire : La ville de Sinfra a un nouveau maire, M. Gooré Bi Vouébou Clément
Politique
Côte d'Ivoire : La ville de Sinfra a un nouveau maire, M. Gooré B...
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
Côte d'Ivoire : Adoption du code électorale, EDS dénonce un passage en force
Politique
Côte d'Ivoire : Adoption du code électorale, EDS dénonce un passa...
Côte d'Ivoire il y a 9 heures
 
Togo :  Jusqu'où ira l'affaire « invitation » du SCRIC à Agbéyomé ?
Politique
Togo : Jusqu'où ira l'affaire « invitation » du SCRIC à Agbéyomé...
Togo il y a 9 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Liberia : Weah ne veut plus encaisser les insultes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Enough is enough! Yeahhhh....
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Gougnon
Toi Ibièkissé , tu oses dire trop c'est trop concernant les insultes ?????. Mais on est ou là  ??? Au Vavoua vraiment!!!!!!. Je pense sincèrement que tu as du tombé du lit ce matin!!!!!!!.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Ah bon donc ta poufiasse pondeuse maternelle a pu traduire mes propos pour ton tonneau troué et vide... Abruti... On avance vraiment donc...
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Obligation du port du masque à Abidjan, pour que tout le monde en ait, l'Etat doit-il encourager la fabrication de masques alternatifs ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La pollution de l'air avec les gaz d'echappement et les normes des pr...
 
2104
Oui
80%  
 
528
Non
20%  
 
12
Sans Avis
0%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement