Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Grand Bereby, une bagarre intercommunautaire évitée de justesse
 

Côte d'Ivoire : Grand Bereby, une bagarre intercommunautaire évitée de justesse

 
 
 
 13139 Vues
 
  11 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 24 juin 2019 - 11:40

Grand Bereby dimanche-

© koaci.com-Lundi 24 Juin 2019-- La ville de Grand-Bereby a connu une journée particulière dimanche comme rapporté par des sources concordantes.

Les populations autochtones ont érige des barcides sur les voies d’accès pour dit-on protester contre l’agression à  l’arme blanche d’un des leurs dans la nuit du samedi.

Selon nos informations, une altercation est survenue la vielle dans un maquis entre un ressortissant Guinéen et un Kroumen.

Lors de la bagarre le guinéen s’est saisi d’une machette pour administrer des coups son adversaire.

Informés, les jeunes Kroumens ont alors bloqué les différentes voies d’accès perturbant ainsi la circulation durant plusieurs heures cherchant à  en découdre avec les Guinéens.

Mais le déploiement des forces de l’ordre a permis de ramener le cas. Quant à  la victime, elle a été évacuée au Centre hospitalier régional de San Pedro où sa vie serait hors du danger, indique-t-on.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  11 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Grand Bereby, une bagarre intercommunautaire évitée de justesse
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Levrai
Voici des gens qui se disent qu'ils ont "cœur" mais qui ne peuvent jamais lancer de coups de poing sans prendre d'arme blanche. C'est le même cas qu'à  Beoumi,juste après la bagarre entre taxi-moto et l'apprenti massa,le dioulaaaa est allé chercher machette et résultat on raconte que nous sommes xénophobes.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
OULAI DE BEOUE zea
Le mal des ivoiriens est décortiqué au rythme du temps, plus besoin d'aller au 43 em Bima pour accusé des personnes qui sont a 6 mille kilomètres. Les étrangers sont la base, le socle de tous nos division, rébellion, génocide. Les ivoiriens sont dans ce complexe de peurs "ils égorge a la machette, ils découpe a la machette",organisons nous pour les chassé et la paix reviendra, sinon le moment vient où nos village vont changer de nom du fait de leur popularité croissante.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
audreyjosey2008
Vraiment on a eu la tord . beaucoup eu la tord davoir accepté tout ce bon monde
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SAKIINE
pourquoi ne pas laisser la police ou la justice faire leur travail? s'il faut s'attaquer aux gens a chaque fois que l'un de leurs commet un crime je pense qu'ont n'aura pas la paix .
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Des étrangers roi chez nous, incroyable mais, et ce dernier ne sera pas interpellé mais patience 2020 n'est pas loin vous allez connaître votre place dans ce pays. Ivoiriens de l'est, de l'ouest, du nord, du sud, l'heure de l'unité nationale contre ces étrangers, ces étranges personnes a sonné.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
FerDeLance
Lol.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
NAKA
Hannn???Il n y a qu'en CÔTE D'IVOIRE ou les étrangers peuvent découper un frère Ivoiris à  la machette et puis il n y a RIIIIIEN...A qui la faute???LA nôtre,trop bon trrrrop con!!Les corrompus et ceux qui aident les étrangers pilleurs doivent être jugé par un jury populaire!!!IVOIRIS REVEILLEZ-VOUS
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
NAKA
IVOIRIS n'oubliez PAS BLAISE COMPAORÉ est devenus IVOIRIS NOUVEAU.Un pilleur!
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Jolivert.Konan
Un parasite de Guinéen qui a attaqué un de nos compatriotes chez nous sur notre terre ancestrale. Il est temps de remettre ces parasites de Sahéliens à  leur place, c'est à  dire chez eux au Sahel.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zometmil
Quand il n'ya pas de justice,le peuple se rend justice.Et pourquoi barrer la route au lieu de porter une correction très sévère qu'ils ne vont jamais oublier?Le gouvernement d'étranger:buki,guinéen,malien a deployé les frci policiers pour protéger un des leurs qui a agressé un ivoirien.Il y a plus d'un mois un buki a tué un autochtone qui revenait du port à  San pedro et les kromen ont laissé.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zougloukata
Kandia, sa sœur, lui a dit que tout était possible ici en Côte d'ivoire. Ya rien!!!!. Tout ça va finir un jour. Demandez à  ceux qui étaient là  avant vous.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter