Mauritanie Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mauritanie: Deux candidats malheureux déposent un recours pour casser la victoire de Ghazouani
 

Mauritanie: Deux candidats malheureux déposent un recours pour casser la victoire de Ghazouani

 
 
 
 3782 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 26 juin 2019 - 11:01

© Koaci.com- Mercredi 26 Juin 2019- Deux candidats malheureux à  la présidentielle ont déposé un recours auprès du conseil constitutionnel pour contester la victoire de l'ex-général Mohamed Cheikh El-Ghazouani, crédité 52,01% des suffrages , selon la commission électorale.

Biram dah Abeid et Sidi Mohamed Ould Boubacar, arrivés respectivement en deuxième et troisième position, ont déposé mardi un recours devant le conseil constitutionnel
pour obtenir l'annulation des procès verbaux , dans les différents bureaux de vote .

Selon la commission nationale électorale indépendante , le candidat au pouvoir , l'ex général Mohamed Cheikh El-Ghazouani, est déclaré vainqueur 52, 01 % des voix .

Les deux opposants , qui espèrent casser cette victoire en justice , ont reclamé l' organisation d'un nouveau scrutin , avec une nouvelle commission électorale , en présence d'observateurs internationaux .

La situation est toujours aussi tendue en Mauritanie où plusieurs militants ont été interpellés suite à  des affrontements avec les forces de sécurité.

Les sièges des partis de Biram dah Abeid et Sidi Mohamed Ould Boubacar, étaient assiégés par les forces de sécurité lundi soir .

Samedi , les mauritaniens étaient aux urnes pour désigner le Président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz, interdit de se représenter après deux mandats


KOACI
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Mauritanie: Deux candidats malheureux déposent un recours pour casser la victoire de Ghazouani
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement