Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Financement de la Santé, le Gouvernement à  la recherche de plus 993 milliards de FCFA
 

Côte d'Ivoire : Financement de la Santé, le Gouvernement à  la recherche de plus 993 milliards de FCFA

 
 
 
 3309 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 15 juillet 2019 - 23:32

La  Plateforme Nationale de Coordination du Financement de la Santé

© koaci.com —Lundi 15 juillet 2019 —Amadou GON Coulibaly, Premier ministre, Chef du Gouvernement, ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat installera la Plateforme Nationale de Coordination du Financement de la Santé (PNCFS) au cours d’une cérémonie officielle dans l’après-midi du jeudi 18 juillet 2019 à  l’Auditorium de la Primature.


Le Professeur Mamadou Samba, Directeur Général de la Santé accompagné du ministre Albert Flindé, Conseiller spécial auprès du Premier ministre, point focal du Global Financing Facility (GFF) pour la Côte d'Ivoire a donné l’information cet après-midi à  la presse à  la salle de conférence du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique sis à  la cité administrative au Plateau.


Selon lui, cette plateforme fait suite au Dialogue National sur le Financement de la Santé organisé à  Abidjan du 15 au 18 avril 19 et qui a réuni plus de 800 participants nationaux et internationaux.


La PNCFS est une instance multipartite créée par un arrêté du Premier ministre du 08 avril 2019. Sous le leadership de la partie nationale, elle a pour mission d’établir des consensus sur les objectifs de dépenses nationales de santé, de favoriser l’harmonisation et l’alignement des financements internes et externes autour de ces objectifs et d’assurer le suivi de leur réalisation pour la mise en œuvre des stratégies sectorielles de santé telles que définies dans le Plan National de Développement (PND), le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS).


La Plateforme est mise en place dans un contexte de croissance économique soutenue autour de 8% et un PIB par habitant de 1 553 USD (2016) qui fait de la Côte d’Ivoire un pays à  revenu intermédiaire. 


Face aux risques liés à  la situation sanitaire nationale, le Gouvernement est décidé à  faire bénéficier les populations du fruit de la croissance. Pour cela, il a pris deux initiatives importantes : la mise en œuvre de la Couverture Maladie Universelle, et la mise en œuvre du Programme social du Gouvernement.


 
Le Programme Social du Gouvernement 2019-2020, traduit la volonté du Président de la République, Alassane Ouattara d’intensifier l’action sociale du gouvernement.


En matière de santé, il s’agit notamment du renforcement du programme de gratuité ciblée, de l’opérationnalisation progressive de la Couverture Maladie Universelle.


Le Directeur de la Santé a affirmé que le dossier d’Investissement vient soutenir un ensemble d’interventions autour de la santé de la mère et de l’enfant.


«Il est construit autour de quatre approches stratégiques soutenant sept domaines d’interventions prioritaires : 1. Santé communautaire, 2.


 Fonctionnalité et qualité des soins de santé primaires, 3. Chaine d’approvisionnement, 4. Ressources humaines, 5. Informations sanitaires, 6. Intégration du secteur privé, 7. Réformes du financement du secteur de la santé, » a-t-il ajouté.


Le coût total du dossier d’Investissement est de 1658 milliards de francs CFA dont une contribution attendue de la part du Trésor du Budget de l’Etat de 664,9 milliards de FCFA, les autres coûts devant être supportés par les partenaires au développement.


 
Le Professeur Mamadou Samba informe que la Plateforme intervient pour servir de cadre de dialogue autour de la mise en œuvre effective des objectifs de ces programmes.


Outre la présence d’Amadou Gon Coulibaly, l’événement accueillera les membres de l’équipe de la Mission Conjointe des Partenaires au développement (OMS Bureau Régional et Bureau Pays, Banque Mondiale, Global Financing Facility, Fonds Mondial, GAVI, R4D/USAID, UHC2030, Réseau P4H) qui séjourneront en Côte d’Ivoire au cours de cette période ainsi que les membres statutaires de la PNCFS issus des instances nationales et internationales du Gouvernement, des Partenaires Techniques et Financiers du Secteur de la Santé en Côte d’Ivoire, du Secteur Privé, du Secteur Public et de la Société Civile.


Au programme de la rencontre sont inscrits, l’installation des organes constitutifs (Comité de Pilotage et Secrétariat Technique), la présentation des feuilles de mission des membres de la PNCFS et l’adoption du calendrier de travail annuel.



Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Accès à Internet, en proposant des "pass reseaux sociaux" les opérateurs téléphoniques jouent ils le jeu du système américain au detriment de l'économie africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des...
 
2432
Oui
67%  
 
1069
Non
29%  
 
153
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008