Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cote d'Ivoire: A Cocody, la Fesci s'oppose à  la « marche blanche » des étudiants non-inscrits de l'année universitaire 2017-2018, le chef de l'Etat appelé à  la rescousse
 

Cote d'Ivoire: A Cocody, la Fesci s'oppose à  la « marche blanche » des étudiants non-inscrits de l'année universitaire 2017-2018, le chef de l'Etat appelé à  la rescousse

 
 
 
 12824 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 15 juillet 2019 - 14:05

étudiants non-inscrits pour l'année 2017-2018 ce lundi à  Cocody (Ph KOACI)

© koaci.com--Lundi 15 Juillet 2019--A l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody, les manifestants ont appelé à  l’intervention du Président de la République, Alassane Ouattara sur leur cas.

Après leur marche « blanche » du 18 juin 2019 sur le campus universitaire de Cocody pour supplier les autorités compétentes pour la prorogation du délai d’inscription de l’année académique 2017-2018, qui n’aura pas été entendue, plusieurs centaines d’étudiants sur les milliers déclarés non-inscrits, ont fait entendre à  nouveau leur voix.

Ce lundi matin, alors qu’ils entamaient leur seconde marche qualifiée de « blanche », ces derniers ont été freinés dans leur élan par leurs camarades de la fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), comme constaté sur place par KOACI.

A en croire certains éléments de ce contingent de la Fesci, la démarche de leurs camarades plaignants auraient enfreint les règles syndicales qui voudraient que le cas soit soumis au crible de la fédération, laquelle est qualifiée pour la défense des droits des étudiants.

Dans une déclaration pondue  plutôt ce jour, et dont nous avons reçu copie, les manifestants rassurent ne point vouloir défier leurs autorités mais plaider leur situation.

« Nous avons décidé d’organiser une marche blanche ce lundi 15 juillet 2019 pour faire connaître notre situation et prendre à  témoin la communauté nationale et internationale. Notre objectif n’est nullement de défier les autorités mais nous voulons user de tous les moyens pacifiques afin de faire comprendre à  l’administration de l’Université qu’à  ce jour, c’est notre avenir qui se joue et donc notre souhait c’est la réouverture des inscriptions afin que nous puissions nous inscrire. Car nous ne voulons ni reprendre notre année académique ni arrêter nos études», lit-on dans la note.

Selon les nouvelles dispositions prises par l’administration universitaire de l’université Félix Houphouët Boigny, qui aurait, selon nos sources, consenties, entre temps, des rallonges d’inscriptions, les étudiants en situation de non-inscrits devraient se conformer à  une démarche pour leur réintégration.

Laquelle disposition soumet les étudiants concernés à  remplir des fiches et à  accepter de reprendre l’année académique.

Les personnes réfractaires à  ces dispositions étant considérées comme exclues. Les étudiants non-inscrits affirment, avoir entrepris, depuis le dépôt de leur dossier sur la table du président de l’université en début d’année 2019, plusieurs démarches qui se sont soldées vaines. (Ndlr : rencontre du directeur de cabinet du médiateur de la république dans la première semaine du mois de mai ; échange avec le vice-président chargé de la pédagogie de l’université Félix Houphouet Boigny le 20 mai 2019; rencontre, le mercredi 26 juin 2019, avec l’Imam de la mosquée du CHU de Cocody pour une médiation avec le président de l’Université ; action de plaidoyer sans suite au domicile du Premier Ministre, le 29 juin 2019).

Aussi, le collectif demande-t-il au chef de l’Etat ainsi qu’au gouvernement de se saisir personnelle-ment du dossier afin de sauver leur année académique.

Pendant que nous mettions sous presse, nous apprenons que plusieurs étudiants alors qu’ils se rendaient au siège du RHDP à  Cocody, rue Lepic, pour y plaider leur cas, auraient été interpellés en chemin par des forces de police.


Jean Chrésus
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Assassinat de l'étudiant Brice Dah, la Fesci marche à C...
 
 
Côte d'Ivoire: Assassinat de l'étudiant Brice Dah, la Fesci marche à Cocody, voilà ce qu'elle exige
Société
 
Côte d'Ivoire: Un chauffeur sans permis de conduire tue son apprenti e...
 
 
Côte d'Ivoire: Un chauffeur sans permis de conduire tue son apprenti et fait plusieurs blessés dans un accident à Anyama
Côte d'Ivoire: Longtemps recherché, un chef microbe arrêté par la police
Abonnés
Côte d'Ivoire: Longtemps recherché, un chef microbe arrêté par la...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire: Béoumi, pour mettre un terme aux mauvaises conduites, une caravane de sensibilisation initiée dans le Gbêkê
Société
Côte d'Ivoire: Béoumi, pour mettre un terme aux mauvaises conduit...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
Côte d'Ivoire : Pour la paix et la cohésion dans le Gbêkê, des chefs de villages d'un canton à la manœuvre
Société
Côte d'Ivoire : Pour la paix et la cohésion dans le Gbêkê, des ch...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cote d'Ivoire: A Cocody, la Fesci s'oppose à  la « marche blanche » des étudiants non-inscrits de l'année universitaire 2017-2018, le chef de l'Etat appelé à  la rescousse
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Voilà  le monstre de la FESCI. Donc, c'est une dictature et TOUS les étudiants doivent passer à  leur "crible" comme ils le disent. C'est innacceptable. La liberté d'association est un droit constitutionnel. Aucun Ivoirien ou élève ou etudiant ne peut etre forcé à  suivre aucune association... Voila le monstre des sauvages frontistes instrumentalisé par l'enfoiré exilé gbagba... Qu'en disent EDS ou le vieux saoulard de Daoukro de 85 ans ? Si une association estudiantine proche du RDR ou RHDP faisait cela, ce serait la fin du monde n'est-ce-pas ? Bande d'imbéciles... Je ne suis qu'un observateur de passage...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Justice, l'affaire du putsch au Burkina pourrait elle rattraper Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guilla...
 
982
Oui
30%  
 
2137
Non
65%  
 
144
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement