Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Tabou, des orpailleurs clandestins ont tenté de corrompre les forces de l'ordre pour exploiter les ressources
 

Côte d'Ivoire : Tabou, des orpailleurs clandestins ont tenté de corrompre les forces de l'ordre pour exploiter les ressources

 
 
 
 16242 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 16 juillet 2019 - 17:21

© koaci.com – Mardi 16 Juillet 2019 -La localité de Tabou située au sud-est du pays serait dans le viseur des orpailleurs clandestins.

Selon le préfet du département, Sihindou Coulibaly, dans un entretien accordé à  un media d’Etat, la richesse du sous-sol attire ces derniers.

Plusieurs centaines d’orpailleurs clandestins ont pour objectif d’exploiter de façon illicite ses ressources.

Il révèle que pour arriver à  leurs fins, ces orpailleurs clandestins n’hésitent pas à  proposer de fortes sommes pour continuer à  piller les ressources du sous-sol de la région.


« Ils n’ont pas hésité à  proposer la somme de cinq millions à  des agents de forces de sécurité de sa localité pour tenter de les corrompre et de les rallier à  leur cause, il y a de cela des semaines », a révélé M. Coulibaly.

L’Etat ivoirien a annoncé plusieurs mesures devant contribuer à  mettre fin ou à  réduire considérablement l’orpaillage illégal en Côte d’Ivoire, un pays riche en ressources minières.
Au nombre de ces mesures, figure la reprise de la délivrance des autorisations d’exploitation minière artisanale et semi-industrielle aux orpailleurs. Celle-ci, au cours de ces dernières années, avait été suspendue.

La réactivation des Comités techniques locaux (CTL) pour éviter les recolonisations. Ces CTL, institués dans le cadre du Programme national de rationalisation de l’orpaillage (PRO), sont présidés par les préfets. Ils ont pour mission de veiller et de suivre la bonne exécution des mesures arrêtées au plan local, a été aussi envisagé.

Enfin pour durcir le ton contre les orpailleurs clandestins, il a été mis en place en décembre 2018, une Brigade de répression des infractions au code minier (BRICM).

Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Baisse du dollar et du baril et hausse du prix de l'essence, hausse d'impôt déguisée ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métr...
 
2056
Oui
80%  
 
510
Non
20%  
 
10
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Tabou, des orpailleurs clandestins ont tenté de corrompre les forces de l'ordre pour exploiter les ressources
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Bien lire DEPUIS 2018, oui DEPUIS 2018, cette Brigade existe... En tant qu'observateur, nous soulignions que des mesures vigoureuses avaient été déjà  prises et en vigueur avant que la sorcière saoulard de Daoukro ne viennent chier ses conneriesde sorcière haineuse pour enflammer l'atmosphère... Voici ça... Merci au gouvernement pour tous ces efforts... On avance...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
golokpan
Ce gouvernement corrompu est de mèche avec les orpailleurs clandestins. Depuis la rébellion de 2002 jusqu'à  aujourd'hui.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter