Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Adzopé, lancement des JAAD 2019,  44 milliards envisagés pour le projet Agropôle Sud
 

Côte d'Ivoire : Adzopé, lancement des JAAD 2019, 44 milliards envisagés pour le projet Agropôle Sud

 
 
 
 3689 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 17 juillet 2019 - 23:07

© koaci.com - Mercredi 17 Juillet 2019 - Les Journées de l'Administration Agricole Délocalisées (JAAD) 2019, ont démarré ce Mercredi 17 Juillet dans les régions de la Mé et de l’Agnéby-Tiassa et ce, jusqu’au Samedi 20 Juillet prochain, placées sous la présidence du ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, et le parrainage du secrétaire général de la présidence de la République, Patrick Achi, avec pour thème « Le PNIA 2 pour une croissance agricole soutenue.» Au cours de son exposé sur "le bilan du Programme National d’Investissement Agricole (PNIA)”, organisé à  la maison des jeunes et de la culture d'Adzopé pour cette 8ème édition des JAAD, réunissant des élus, cadres et plusieurs producteurs du monde agricole, Dr Nouhoun Coulibaly, directeur général de la planification, des statistiques et des projets au ministère de l’Agriculture et du Développement rural, a annoncé qu'une enveloppe de 44 milliards fcfa modulable serait prévue pour le projet agropôle du Sud ivoirien, incluant les régions de l’Agnéby-Tiassa et la Mé, et a expliqué que le projet Agropôle Sud, fait partie des cinq Agropôles ayant obtenu un financement sur les cinq créés en Côte d’Ivoire, avant de dresser le bilan des PNIA organisés et les perspectives à  venir.

« Au titre du bilan, le PNIA 1 (2012-2017) a permis, entre autres, la construction de 21 000 kilomètres de piste de desserte agricole, une augmentation annuelle moyenne de 8% de la production vivrière et de rente, l’amélioration régulière des revenus des producteurs, la réduction de la pauvreté en milieu rural, une première depuis 1990.

Ainsi, après le PNIA 1 dont “les objectifs ont été quasiment atteints” avec 1 650 milliards FCFA mobilisés sur 2 040 attendus et qui a permis de consolider les bases de l’agriculture, le PNIA2 (2018-2025) ambitionne de faire de l’agriculture ivoirienne, un secteur durable, créateur de richesse partagée, avec une manne de 12 000 milliards fcfa. Tirant les leçons des difficultés et insuffisances du PNIA 1, celui de la 2ème génération corrige les facteurs de la vulnérabilité de l’agriculture ivoirienne notamment sa dépendance de la pluviométrie et des cours internationaux (produits de rente).

À cet effet, le PNIA 2 permet l’irrigation, la transformation des produits agricole pour y apporter une valeur ajoutée et l’implication de l’Etat par la mise en place de toutes infrastructures de base (source d’eau, piste, magasins et aires de stockage…). Il est flexible et englobe toutes les autres composantes nécessaires à  l’amélioration des conditions de vie des agriculteurs.

Outre donc la réhabilitation ou la construction d’infrastructures agricoles, le PNIA 2 prend en compte la création d’infrastructures dans les autres secteurs (éducation, santé, transport, distribution, commerce, accès des paysans aux marchés et financements agricoles…).» a fait savoir le Dr Nouhoun Coulibaly, directeur général de la planification, des statistiques et des projets au Ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

T.K.Emile
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Accès à Internet, en proposant des "pass reseaux sociaux" les opérateurs téléphoniques jouent ils le jeu du système américain au detriment de l'économie africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des...
 
2432
Oui
67%  
 
1069
Non
29%  
 
153
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008