Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Assainissement du secteur de la Santé, le ministère aux trousses des ophtalmologues et orthophonistes fictifs
 

Côte d'Ivoire : Assainissement du secteur de la Santé, le ministère aux trousses des ophtalmologues et orthophonistes fictifs

 
 
 
 3779 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 18 juillet 2019 - 21:32

© koaci.com —Jeudi 18 juillet 2019 —Des faux ophtalmologues et orthophonistes exercent en Côte d’Ivoire. Sur environ 400 recensés certains ont été rejetés parce qu’ils n’avaient pas leurs diplômes.


Docteur Bity Marie Josèphe, Directeur des établissements et des professions sanitaires a fait cette révélation hier à  l’occasion d’une cérémonie de remise de carte professionnelle aux ophtalmologues et orthophonistes présidée par le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique. 


Elle a indiqué que les diplômes d’une trentaine des 400 recensés n’ont pas été reconnus. Par ailleurs, 260 professionnels bénéficient de ces cartes et cette opération consiste à  assainir le milieu des ophtalmologues et des orthophonistes. 


Selon Docteur Bity, le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a décidé de prolongé cette activité, puisque la carte est importante.


«On leur a donné six mois pour se mettre à  jour. 

Nous avons mis un processus d’identification des diplômes en liaison avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur en liaison avec la seule structure qui forme les opticiens en Côte d’Ivoire. Nous avons un parallélisme entre le ministère de l’Enseignement Supérieur qui a une direction qui reconnaît les diplômes et cet organe de formation en Côte d’Ivoire pour pouvoir permettre une certaine ouverture et une acceptation des diplômes, » a-t-elle souligné.
La Directrice des établissements et des professions sanitaires a précisé que le prolongement était pour ceux qui ont commencé à  exercer avec des diplômes qui sont acquis en Europe aux États-Unis.


 
«Nous sommes en cours de recevoir l’authentification de leur diplôme depuis la France et les États-Unis. Raison pour laquelle, nous avons envisagé un additif à  la liste, » a mentionné Docteur Bity Marie-Josèphe.


Elle regrette que sur le terrain, des opticiens, optométrices, lunettiers, ne le sont pas en réalité.
« Ils sont des vendeurs de lunettes et prétendent être des opticiens. Or l’optique est une profession para médicale pleine et entière qui nécessite un diplôme et une formation. Il est donc nécessaire que les personnes habiletés à  exercer soient reconnues et disposent d’une carte, » a déploré le Docteur. 


Selon elle, le ministre a souhaité faire un assainissement du secteur de la Santé et les opticiens sont concernés.


«C’est l’opération qui est en train d’être menée et qui va se poursuivre sur d’autres professions. Il y a l’autorisation d’exercice et l’autorisation d’ouverture d’un établissement d’optique. Ce sont deux agréments qui sont différents. Un opticien peut avoir l’autorisation d’exercer, il va aller travailler à  la fonction publique ou dans un établissement d’optique d’un de ses confrères. Il y a un deuxième agrément qui relatif à  l’ouverture d’un établissement d’optique. Or pour ouvrir un établissement d’optique, au delà  de la question du promoteur propriétaire, il y a surplace le responsable technique paramédical qui est dans ce cas là  forcément un opticien, c’est-à -dire un professionnel, » a expliqué Docteur Bity.


Elle a prévenu que des établissements peuvent fermés car il faut un professionnel habilité pour exercer.


 
«On ne va pas aller recruter comme responsable paramédical, quelqu’un qui n’est pas habileté à  exercer. C’est dans ce contexte que des établissements peuvent être fermés. Parce que celui qui exerce en tant que responsable technique paramédical qui est le responsable médico-légale de la structure, s’il n’a pas le diplôme ou un faux, l’établissement est fermé, »a-t-elle conclu. 


Il faut noter que la carte est payante et renouvelable chaque année après vérification. 


 
Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Gabon: Remis après son AVC, Ali Bongo vous apparait il désormais apte à bien présider le pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: DJ Arafat était il véritablement un exemple pour la jeunesse ivoirienn...
 
721
Oui
22%  
 
2511
Non
75%  
 
98
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008