Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Depuis Yamoussoukro, les sénateurs PDCI-RDA de la CRSTE demandent à Ouattara de mettre fin au «recours systématique aux ordonnances»
 

Côte d'Ivoire: Depuis Yamoussoukro, les sénateurs PDCI-RDA de la CRSTE demandent à Ouattara de mettre fin au «recours systématique aux ordonnances»

 
 
 
 4369 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 01 août 2019 - 19:41

Jeannot Ahoussou-Kouadio


La Commission de la Recherche, de la science, de la technologie et de l’environnement (CRSTE) du Sénat a voté à l’unanimité deux projets de lois.


L’un porte ratification de l’Ordonnance n°2017-500 du 02 Août 2017, relative aux échanges électroniques entre usagers et les autorités administratives et entre autorités administratives et l’autre porte ratification de l’Ordonnance n°2018-641 du 01 Août 2018, portant modification de l’article 5 de l’Ordonnance n°2017-500 du 02 Août 2017.


Ces deux projets de lois ont été présentés par le ministre de l’Economie numérique et de la Poste, Claude Isaac Dé, après leur passage à l’assemblée nationale.


Même si les 16 membres de la CRSTE ont voté à l’unanimité ces deux projets de lois, le Groupe parlementaire PDCI-RDA a dénoncé le retard avec lequel le Gouvernement fait la demande de ratification desdites Ordonnances qui ont été prises en 2017.


Au nom du Groupe parlementaire, Sery Bi Guessan Privat a déclaré que la démarche du Président de la République est contraire aux dispositions prises conformément à l’article 106 et de la Constitution qui fixe le délai de ratification au 31 décembre 2017 au plus tard.


 

«La ratification demandée avec un si grand retard respecte-t-elle les dispositions de la Constitution ? A l’évidence non. Par ailleurs, le recours systématique aux ordonnances (loi 2016-1116 du 8 décembre 2016, loi 2017-870 du 27 décembre 2017) conduit forcément à des dérives de gouvernance à moins de considérer que le pays est dans un régime d’exception,» a-t-il déploré.


Sery Bi Guessan a également a affirmé que «le recours systématique aux ordonnances par le Président de la République institue de fait un régime d’exception dans le pays avec toutes les dérives de gouvernance auxquelles cela peut exposer.»


Face à tous ces manquements, le groupe parlementaire PDCI-RDA a demandé instamment au Président de la République et au Gouvernement, que des dispositions idoines soient prises afin d’une part de mettre fin au recours systématiques et d’autre part que les délais de ratification des ordonnances soit respectés au regard de la loi.


Cette première session du Sénat s’est déroulée en présence de son Président, Jeannot Ahoussou-Kouadio.


Avant l’entame des travaux, il a traduit sa gratitude à l’émissaire du Président de la République, car ces deux projets de lois vont selon lui, vont accroître davantage les ambitions de la Côte d’Ivoire en matière d’économie numérique.


Lors des débats, Claude Isaac Dé a indiqué que plusieurs actions ont été menées aussi bien au niveau national qu’international en vue de baisser le niveau de la cybercriminalité en Côte d’Ivoire.


 

Heureux du vote de ces deux projets de lois par la commission du Sénat, il a enfin annoncé que des infrastructures sont en cours de réalisation pour un meilleur service internet aux usagers.


«Beaucoup de projets sont en cours, il y a des investissements qui sont réalisés par les opérateurs, l’Etat lui-même investi énormément au niveau des infrastructures. Il y a des projets dans ce cadre, il y a l’ANSUT qui a fait des investissements qui vont se poursuivre, il y a les projets e-éducation, e-agriculture, les projets universitaires donc il y a beaucoup de projets d’infrastructures, de telle sorte qu’au niveau de l’ensemble du territoire, que ce soit dans les grandes villes, que dans les sous préfectures ou dans les villages à terme on puisse couvrir l’ensemble du territoire pour pouvoir faciliter l’accès à internet, »a-t-il conclu. 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Abonnés
 
Côte d'Ivoire: Charles Blé Goudé poursuivi par la justice ivoirienne,...
 
 
Côte d'Ivoire: Charles Blé Goudé poursuivi par la justice ivoirienne, réactions de ses proches
Politique
 
Guinée Equatoriale: A un mois de la Présidentielle, le premier ministr...
 
 
Guinée Equatoriale: A un mois de la Présidentielle, le premier ministre dénonce un projet de coup d' Etat
Ghana:  Akufo-Addo décèle un mal dans la CEDEAO et prône un correctif
Politique
Ghana: Akufo-Addo décèle un mal dans la CEDEAO et prône un corre...
Ghana il y a 10 heures
 
Côte d'Ivoire: Les Amis de Laurent Gbagbo demandent l'intervention de l'ONU dans son procès
Politique
Côte d'Ivoire: Les Amis de Laurent Gbagbo demandent l'interventio...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
Côte d'Ivoire: Depuis Paris, Soro catégorique, sa décision d'être candidat à la présidentielle de 2020 est définitive
Politique
Côte d'Ivoire: Depuis Paris, Soro catégorique, sa décision d'être...
Côte d'Ivoire il y a 13 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Depuis Yamoussoukro, les sénateurs PDCI-RDA de la CRSTE demandent à Ouattara de mettre fin au «recours systématique aux ordonnances»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Sery bi (encore un b. et assimilé), le Sénat commence à peine à être opérationnel donc c'est bien évident que c'est maintenant que l'on vous soumet ces projets. Alors ? Toujours en train de chialer leur aigreur et stupidité pour ne rien dire. Etre opposant ne signifie pas être sorcière ou idiot tout de même... Voyons...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Kropedale
L oisiveté est pas loin du vice. Et si c était le vice qui en était là cause ?? Franchement les boulangeries foisonnent dans ce pays et on assiste à un genre de jeu :enfarine moi si tu peux. Lol. Mais malheureusement c est le peuple triste spectateur qui reçoit toute la poudre. Le jeu de l enfarinement est bien conçu. Allez sénat bravo le nouvel outils de muselement en toute l'égalité.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
Merci messieurs les sénateurs... mais hélas que peut on espérer de cet apprenti dictateur de près de 80ans et de son dioulavernement arrivé au pouvoir par la force des armes.. rien d'autre que des passages en force... et ainsi ils partiront également par la force.. on regarde
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement