Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Dissensions au sommet de l'Etat, le PM humilié par le Secrétaire général de la présidence de la République peut-il démissionner ?
 

Cameroun: Dissensions au sommet de l'Etat, le PM humilié par le Secrétaire général de la présidence de la République peut-il démissionner ?

 
 
 
 2085 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 19 août 2019 - 08:03

Joseph Dion Ngute PM et Ferdinand Ngoh Ngoh SGPR


L'après-Biya sera-t-il sanglant? Les plus hauts responsables camerounais qui se livrent à une bataille pour le contrôle de la succession le laissent croire.


Ils étalent en effet au grand jour et sur la place publique leurs dissensions.


Le dernier fait en date ce sont les instructions de Ferdinand Ngoh Ngoh le secrétaire général de la République transmises au PM via le secrétariat général des services de la Primature.


Dans les faits Ferdinand Ngoh Ngoh interdit à Joseph Dion Ngute le Premier ministre Chef du gouvernement de procéder au remplacement des directeurs généraux des entreprises publiques dont le mandat est forclos.


 

Il rappelle au Chef du gouvernement que les nominations à la tête des entreprises publiques sont un domaine réservé du président de la République.


"J'ai l'honneur de vous faire connaitre que le chef de l'Etat demande au Premier ministre, Chef du gouvernement, de bien vouloir rappeler aux chefs de départements ministériels assurant la tutelle technique des entreprises et établissements publics que le pouvoir de nomination des dirigeants des organes sociaux desdites structures relève de la compétence exclusive du président de la République », écrit Ferdinand Ngoh Ngoh.


Selon nos informations, le Premier ministre a entrepris plusieurs consultations dans le but de proposer des nominations dans les sociétés d'Etat, en conformité avec la loi. 


Certains de ces responsables des sociétés d'Etat ayant en effet largement dépassé le mandat de 9 ans prescrit par la loi camerounaise. 


 

Selon de nombreux observateurs, Ferdinand Ngoh Ngoh, -un proche familial de Chantal Biya-, a instrumentalisé le chef de l'Etat dans le but de placer ses hommes à la tête des entreprises publiques. 



Armand Ougock, correspondant permanent  de KOACI au Cameroun

(+237) 691 15 42 77 ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Cameroun : Gouvernance, embarras et frilosité chez les patrons hors la loi
© koaci.com Vendredi 12 Juillet 2019- Après Jean Pierre Kedi, le directeur général de l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Ar...
Cameroun | Politique      il y a 2 mois
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement