Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, suite à l'adoption de la loi sur la recomposition de la CEI, le coordinateur de la PSCPD se prononce
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, suite à l'adoption de la loi sur la recomposition de la CEI, le coordinateur de la PSCPD se prononce

 
 
 
 3575 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 25 août 2019 - 12:14

Soumaila Doumbia coordinateur général de la PSCPD Dimanche à Bouaké (ph KOACI)




La Plateforme de la Société Civile pour la Paix et la Démocratie (PSCPD), basée dans le Gbêkê, région qui a été profondément sinistrée par la longue crise qu’a connue notre pays, après une rencontre tenue ce jour comme constaté sur place par KOACI avec son coordinateur Soumaila Doumbia, s’inquiète tout comme la plupart des populations ivoiriennes et appelle tous les acteurs à tirer les leçons des crises précédentes.


 

Dans le cadre de la réforme de la CEI, suite à l’arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples et après plusieurs mois de discussions entre le Gouvernement, les partis politiques et les organisations de la société civile spécialisées dans les questions électorales, un projet de loi sur la recomposition de la Commission Électorale Indépendante a été soumis aux deux chambres du Parlement. Après adoption dudit projet de loi par les deux chambres, la loi portant recomposition de la CEI a été promulguée, stipulant que la commission centrale de la CEI, serait composée de 15 membres dont 1 représentant Président de la République, 1 représentant du Ministère de l’intérieur, 3 représentants des partis au pouvoir, 3 représentants des partis de l'opposition, 4 représentants des organisations de la société civile, 1 représentant du Barreau, 1 représentant pour le Conseil National des Droits de l’Homme et 1 représentant du Conseil National de la Magistrature.


Vu que depuis la promulgation de cette loi, l’on assiste à une effervescence de l’échiquier politique Ivoirien, avec la publication d'un communiqué du Président de la Commission de l’Union Africaine datant du 19 Août dernier, saluant l'adoption de cette nouvelle loi de recomposition de la CEI, qui a provoqué diverses réactions, la PSCPD au regard de l’évolution des prises de positions actuelles rappelle, à travers son coordinateur que « le renforcement de la démocratie se fait à partir d’acquis successifs réalisés grâce à un processus continu de dialogue et de négociation.» 


 La PSCPD estimant qu’à ce stade du processus, les acteurs partis aux négociations auraient enregistré des acquis considérables dont ils devraient se féliciter même s’ils ne satisfont pas totalement toutes les parties, invite la classe politique ivoirienne, les médias, les organisations de la société civile et la communauté internationale à s’impliquer activement dans ce processus afin d'aboutir à des élections crédibles et paisibles en 2020.


T.K.Emile


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Cote d'Ivoire: Depuis le Plateau, le Gouverneur Beugré Mambé, devant l...
 
 
Cote d'Ivoire: Depuis le Plateau, le Gouverneur Beugré Mambé, devant les handicapés «les élections présidentielles de 2020 doivent être une fête»
Société
 
Côte d'Ivoire: Le célèbre carrefour de Gabriel gare rasé !
 
 
Côte d'Ivoire: Le célèbre carrefour de Gabriel gare rasé !
Togo: Présidentielle 2020, appel de la CENI à candidature
Société
Togo: Présidentielle 2020, appel de la CENI à candidature
Togo il y a 1 jour
 
Togo:  Dernier semestre 2019, bilan des suicides, assassinats et accidents
Société
Togo: Dernier semestre 2019, bilan des suicides, assassinats et...
Togo il y a 1 jour
 
Côte d'Ivoire: Un mort dans une bagarre entre un étudiant et un élève à l'ouest
Société
Côte d'Ivoire: Un mort dans une bagarre entre un étudiant et un é...
Côte d'Ivoire il y a 1 jour
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, suite à l'adoption de la loi sur la recomposition de la CEI, le coordinateur de la PSCPD se prononce
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
Meme si DRAMANE et le ministere de l'interieure retirent leurs représentants.... ils dirigeront TOUJOURS la Cei.......
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
La question qui vaut son pesant d'or est de savoir, cette CEI nous fait-elle progresser ou pas ? Oui... Elle est 10 mille fois mieux que celle du chenapan adultérin gbagba taillée sur mesure. Ou bien, et si on laissait le ministère de l'Intérieur organiser les élections comme le roitelet bédié le faisait en son temps avec Bombet. Bon, celui qui n'est pas content peut boycotter 2020 ou repasser dans 5 ans et on avisera. Sinon, pour 2020, c'est CASE CLOSED, comme le diraient nos amis anglo-saxons... On avance...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement