Burkina Faso Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso: Le verdict du procès du putsch prononcé le 2 septembre
 

Burkina Faso: Le verdict du procès du putsch prononcé le 2 septembre

 
 
 
 1297 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 26 août 2019 - 16:08

Le procès du putsch


Le verdict du procès du putsch manqué de septembre 2015 au Burkina Faso sera prononcé le 2 septembre prochain, a indiqué ce lundi le tribunal militaire. 


A l'issue de l'audience sur les questions auxquelles devront répondre les juges lors de la délibération, le président du tribunal a indiqué que le verdict du procès sera prononcé le lundi prochain.


Lors de l'audience, le tribunal a présenté les questions auxquelles les juges devront répondre par oui ou non.


Il s'agit essentiellement de : "L'accusé est-il coupable des faits d'attentat à la sûreté de l'État ?", "L'accusé est-il coupable en connaissance de cause d'avoir aidé ou assisté le général Gilbert Diendéré dans les faits d'attentat à la sûreté de l'État ?", "L'accusé est-il coupable étant Burkinabè d'avoir entretenu une intelligence avec une puissance étrangère ?", "L'accusé a-t-il fourni de l'aide ou de l'assistance pour des faits de trahison ?" "Existe-t-il des circonstances atténuantes ?".


A l'énoncé de ces questions, Me Dieudonné Bonkoungou a souhaité une reformulation de certaines questions et le retrait du nom du général Diendéré, présenté à l'avance comme coupable.


 

"Il s'agit pour le tribunal de dire si les faits incriminés constituent un attentat par exemple", a-t-il cité en exemple.


Formuler les questions comme le souhaite la défense, "c'est ramener le procès à des débats qui n'ont pas lieu d'être", a estimé Me Awa Sawadogo, un avocat de la partie civile.


Pour Me Hervé Kam, les questions sont bien formulées, car il ne "faut pas confondre les faits et la qualification des faits". 


Selon lui, citant la disposition de la loi, la formulation est "L'accusé est-il coupable d'avoir commis tel fait?"


 

Sur leur demande, le tribunal a fourni une copie des questions aux différentes parties avant de lever l'audience qui s'achèvera le 2 septembre avec le verdict.


En rappel, 84 personnes, essentiellement des militaires de l'ex régiment de sécurité présidentielle (RSP), l'unité d'élite qui avait perpétré le coup d'État le 16 septembre 2015 sont poursuivis devant la justice.


Les présumés cerveaux, le général Diendéré Gilbert et Djibrill Bassolé risquent la prison à perpétuité, une peine requise par le parquet militaire à leur encontre.


Boa, correspondant permanent de KOACI au Burkina Faso


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Justice
 
Gambie : Justice, poursuite envisagée contre Jammeh en attendant l'avi...
 
 
Gambie : Justice, poursuite envisagée contre Jammeh en attendant l'avis du parlement
Justice
 
Côte d'Ivoire: Le procureur Adou met en garde les administrateurs des...
 
 
Côte d'Ivoire: Le procureur Adou met en garde les administrateurs des réseaux sociaux face aux dérives et autres infractions à la loi pénale
Côte d'Ivoire: Déterrement de DJ Arafat, une dizaine de personnes déjà déferrées
Justice
Côte d'Ivoire: Déterrement de DJ Arafat, une dizaine de personnes...
Côte d'Ivoire il y a 2 semaines
 
Côte d'Ivoire: Traitement de l'actualité sur les médias sociaux, anarchie totale, Adou Richard demain face à la presse
Justice
Côte d'Ivoire: Traitement de l'actualité sur les médias sociaux,...
Côte d'Ivoire il y a 2 semaines
 
Angola : Procès du Général «Zé Maria» repoussé au 11 septembre
Justice
Angola : Procès du Général «Zé Maria» repoussé au 11 septembre
Angola il y a 2 semaines
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Burkina Faso: Le verdict du procès du putsch prononcé le 2 septembre
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Je vous le dis. Convoquez le chef moustique de CIV,.notamment soro francophonie (qui veut prendre la nationalité turque aux dernières nouvelles. Mdrrr...) Il en sait beaucoup... Il est dans la grande France aujourd'hui dans un hotel. Faites formellement la demande au pouvoir d'Abidjan et on ira le chercher pour des besoins d'enquête avec Interpol...
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Saluez vous le fait qu'Alassane Ouattara se soit excusé de n'avoir tenu sa promesse de campagne de transfert de capitale ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
1
Oui
0%  
 
900
Non
98%  
 
17
Sans Avis
2%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008