Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana : Des armes à crimes tracées à partir de 4 pays ouest africains dont la Côte d'Ivoire
 

Ghana : Des armes à crimes tracées à partir de 4 pays ouest africains dont la Côte d'Ivoire

 
 
 
 5338 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 30 août 2019 - 15:20

Des armes perquisitionnées (ph)


La Commission des armes légères au Ghana a révélé que des armes dont se servent des criminels dans le pays proviennent de pays ouest africains dont le Burkina Faso, le Libéria, la Côte d’Ivoire et la Sierra Leone.


A la faveur d’une entrevue accordée à la radio Kasapa à Accra, Johnson Asante Twum, le directeur des programmes à la Commission des armes légères, a déclaré qu’il existe un marché en plein essor d’armes légères, lequel fournit des voyous et des bandits qui transportent des armes à travers les frontières poreuses dans divers pays pour des activités criminelles.


Des raisons de la dilapidation de ces armes dans la nature, Twum a expliqué que « La plupart de ces armes ont été utilisées par les rebelles lors des guerres dans ces pays. En raison de la faiblesse du système de sécurité, ces pays n’ont toujours pas été en mesure de récupérer les armes qui se sont retrouvées entre les mains des rebelles après les conflits. Les mêmes armes … sont vendues à des criminels de la sous-région, y compris le Ghana pour commettre des actes criminels ».


La sortie du directeur des programmes à la Commission des armes légères intervient à un moment des actes d’agression voire de meurtre sont enregistrés au Ghana contre des agents de sécurité.


 

En l’espace d’un mois, cinq policiers en service ont été tués dans le pays par des agresseurs. Pendant que des arrestations de suspects ont été effectuées, des enquêtes sont en cours afin de débusquer les auteurs de ces crimes.


La Commission nationale sur les armes légères et de petit calibre existe, entre autres, pour prévenir, combattre et éliminer le commerce illicite des armes légères et de petit calibre; éduquer et sensibiliser le public et informer sur les dangers des armes légères afin de décourager leur production.


La vision de la commission est de contribuer à l’édification de la paix et de la sécurité au Ghana par le contrôle efficace des armes légères et de petit calibre et des matériels connexes.


 

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Ghana : Des armes à crimes tracées à partir de 4 pays ouest africains dont la Côte d'Ivoire
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Mauvais LeMauvais
Si la douane ghanéenne faisait adéquatement sont travail au lieu d'accepter des backshish à l' instar des douaniers des pays cités, la moitié de ces armes ne seraient pas rentrer dans votre pays. Un examen de conscience est nécessaire monsieur le directeur !
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement