Côte d'Ivoire Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   Médecine traditionnelle, le Gouvernement annonce la construction d'un Institut de recherche sur la médecine traditionnelle
 

Côte d'Ivoire : Médecine traditionnelle, le Gouvernement annonce la construction d'un Institut de recherche sur la médecine traditionnelle

 
 
 
 4484 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 01 septembre 2019 - 08:53

Produits pour la médecine traditionnelle


L’intégration de la médecine traditionnelle dans le cursus des étudiants des sciences de la santé dans les universités de la région africaine est une réalité en Côte d’Ivoire.


En prélude à la commémoration de la 17ème journée africaine de la médecine traditionnelle qui s'est tenue ce 31 août, le Gouvernement ivoirien à travers le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, affirme dans une déclaration en notre possession que quatre modules sont enseignés dans le département de santé publique de l’UFR des Sciences médicales d’Abidjan par les CES de Santé publique.


Il s’agit du module lié à la médecine traditionnelle et son rôle dans les soins de santé actuels, de la pharmacopée et la thérapeutique traditionnelle, de l’ herboristerie et de la recherche sur les plantes.


Selon lui, cette méthode vise à faciliter la collaboration entre les deux types de médecines et des acquis importants sont à noter.


Docteur Eugène Aka Aouélé se réjouit entre autres, de l’existence d’une pharmacopée ivoirienne, de l’existence de la loi n°2015-536 du 20 juillet 2015 portant exercice et organisation de la médecine et de la pharmacopée traditionnelle, de l’existence d’un code d’Ethique et de Déontologie de médecine et de pharmacopée traditionnelle.


 

Malgré ces avancées, beaucoup de défis restent encore à relever, notamment la certification des praticiens et des produits issus de la médecine traditionnelle mis à la disposition de la population.


Pour le ministre, le thème de la 17ème édition demeure une invite une invitation d’une part, à une action interministérielle dans le secteur de la médecine traditionnelle et d’autre part, à une collaboration entre praticiens de médecine conventionnelle.


«Il est important pour les pratiques de la médecine conventionnelle et chercheurs, d’avoir une meilleure connaissance de la médecine traditionnelle d’où l’intérêt de l’ intégrer dans le cursus des étudiants des sciences de la santé, de s’ouvrir à la collaboration avec les PME afin de mettre en synergie savoir et technologie au bénéfice des populations, de valoriser les résultats de recherche dans une dynamique de résolution concrète des problèmes de santé des populations, »a expliqué Eugène Aka Aouélé.


Il recommande aux praticiens de la médecine traditionnelle de se faire identifier au programme afin de bénéficier d’un suivi de leurs activités, de respecter la loi et le code d’Ethique régissant l’exercice de la médecine traditionnelle, de veiller au respect des normes de bonnes pratiques dans la production de leurs médicaments, de s’abstenir de toute publicité tapageuse faisant offense à la profession.


Le ministre demande aux populations de suivre les conseils des praticiens traditionnels reconnus par l’Etat en matière de consommation de médicaments.


 

Il a enfin annoncé que le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a en perspective la construction d’un institut de recherche sur la médecine traditionnelle.


Par ailleurs la cérémonie officielle de célébration de la 17ème journée africaine de la médecine traditionnelle aura lieu à la bibliothèque nationale le 31 août 2019.


Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Santé
 
Côte d'Ivoire: Pour la santé des nourrissons, les femmes du Ahaly sens...
 
 
Côte d'Ivoire: Pour la santé des nourrissons, les femmes du Ahaly sensibilisées
Santé
 
Cameroun: La société civile s'insurge contre le retard dans la mise su...
 
 
Cameroun: La société civile s'insurge contre le retard dans la mise sur pied de la couverture santé universelle
Côte d'Ivoire : Abobo aura son CHU d'une capacité de 600 lits financé par le Fonds Saoudien de développement
Santé
Côte d'Ivoire : Abobo aura son CHU d'une capacité de 600 lits fin...
Côte d'Ivoire il y a 4 jours
 
Côte d'Ivoire: Institut de Cardiologie d'Abidjan, les meilleurs agents, promus et retraités de l'année 2018 célébrés par la direction générale
Santé
Côte d'Ivoire: Institut de Cardiologie d'Abidjan, les meilleurs a...
Côte d'Ivoire il y a 5 jours
 
Côte d'Ivoire: Depuis l'UAO de Bouaké, des auditeurs baptisés Maîtres en Santé Communautaire
Santé
Côte d'Ivoire: Depuis l'UAO de Bouaké, des auditeurs baptisés Maî...
Côte d'Ivoire il y a 1 semaine
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Médecine traditionnelle, le Gouvernement annonce la construction d'un Institut de recherche sur la médecine traditionnelle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
C'est une TRES BONNE initiative de la part du gouvernement. Pratiquement tous les médicaments pharmaceutiques sont fabriqués avec des ingrédients tirés des plantes, champignons et des cellules animales.... Nous sommes contents de prendre ces medicaments parce qu'ils sont fabriqués par "des blancs" ; mais nous oublions que certains de ces medicaments "des blancs" nous detruisent des fois. Il y a un cas de ces medicaments "TUER" qui est a la justice aux USA. Moi, je me soigne avec les deux medecines, mais j'ai plus de penchant pour la medecine traditionnelle. Les plantes ont été semés sur la planète terre pour trois RAISON. 1/ Produire de l'oxygène qui est l'element le plus vital de l'homme et aussi de tout être . 2/ Proteger le sol et produire de la pluie 3/ Nourrir les êtres et se SOIGNER avec. Voilá pourquoi je DETESTE les Chrétiens qui refusent officiellement de se soigner chez des guérisseurs, alors que EUX TOUS se CACHENT pour aller se faire soigner chez ces derniers .
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement