Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Brobo, accusé de meurtre, un homme usant de sorcellerie banni d'un village
 

Côte d'Ivoire: Brobo, accusé de meurtre, un homme usant de sorcellerie banni d'un village

 
 
 
 3921 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 10 septembre 2019 - 22:53

Pendant la confrontation Mardi à Sinavessou (ph KOACI) 



C'est dans le village de Sinavessou à 5 kilomètres de Brobo dans le Ahaly, que le jugement d'un présumé meurtrier a eu lieu ce jour comme constaté sur place par KOACI. Selon les témoignages recueillis sur place, le drame aurait été commis à Daloa il y a environ un mois de cela dans le village appelé Mahounou.


Le présumé meurtrier que nous nommerons K, possédait un champ qui apparemment ne produisait pas en abondance comme celui de son voisin. Jalousant le champ de Simplice qui était son voisin direct, vue que dans sa portion de terre la récolte est très abondante, K, animé d'une extrême jalousie, décide de mettre fin à la vie de Simplice par tous les moyens.


 

Ainsi, K se rend chez un féticheur dans la localité de Gonaté pour avoir une solution à ses besoins. Muni de ses amulettes, K se retourne dans son village pour mettre en place son machiavélique plan. Dans un coin du champ de Simplice, K y dissimule soigneusement les fétiches qui auraient pour objectif de tuer Simplice pour qu'il s'approprie sa parcelle afin de bénéficier de la productivité de cette terre.


Deux jours plus tard, constatant que celui à qui il voulait mystiquement donner la mort était toujours vivant, K change de cible et vise cette fois-ci toujours de façon mystique, le géniteur de Simplice. Ce dernier n'échappera pas à cette sorte de sorcellerie mise en place. Le père qui se portait comme un chat, se rendant dans son champ à moto, se retrouve avec une blessure apparemment invisible qui serait l'œuvre d'une incantation lancée par K contre ce dernier.


Arrivé au village, le père aurait fait savoir qu'il était blessé mais au constat, rien n'était visible à l'œil nu sur son corps. Simplice voulant trouver un remède pour son père, se rend chez un guérisseur qui se trouve être celui-là même à qui K aurait sollicité des fétiches pour le tuer. Après des échanges, le féticheur explique à Simplice qu'il était dans le collimateur de K pour prendre possession de son champ, et que l'accident de son père serait une œuvre de son bourreau (...) Au village, avant de prendre la peine d'informer la notabilité sur les agissements de K, Simplice apprend que son père a rendu l'âme à l'hôpital central de Daloa.


Reconnaissant avoir usé de sorcellerie pour pouvoir faire du mal à Simplice afin de posséder sa plantation, K indique ne rien à avoir dans la mort du père de Simplice.


Après l'enterrement à Sinavessou ce Mardi 10 Septembre, une confrontation entre les membres de la famille du défunt et K, a permis d'établir la culpabilité de ce dernier. Pour la sentence prononcée, K, banni de son village, est prié de s'abstenir de remettre les pieds à Mahounou, village où l'histoire a éclaté.


TK.Emile 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Fonction Publique, la mise en place d'un système de « p...
 
 
Côte d'Ivoire: Fonction Publique, la mise en place d'un système de « pointage biométrique » annoncée
Société
 
Côte d'Ivoire-Ghana: Abidjan et Accra définissent une carte de délimit...
 
 
Côte d'Ivoire-Ghana: Abidjan et Accra définissent une carte de délimitation de leur frontière maritime commune dans l'océan atlantique
Côte d'Ivoire: Axe Katiola-Bouaké, trois malfrats appréhendés après avoir semé la terreur faisant des blessés
Société
Côte d'Ivoire: Axe Katiola-Bouaké, trois malfrats appréhendés apr...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Côte d'Ivoire: Insécurité, un agent de distribution de la SITAB abattu sur l'axe Grand Lahou-Dabou
Société
Côte d'Ivoire: Insécurité, un agent de distribution de la SITAB a...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
Burkina Faso: Cinq militaires tués dans une embuscade à Toeni
Société
Burkina Faso: Cinq militaires tués dans une embuscade à Toeni
Burkina Faso il y a 4 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Brobo, accusé de meurtre, un homme usant de sorcellerie banni d'un village
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
Il aurait été mieux de déposer une plainte contre lui á la Gendarmerie et ensuite il sera traduit devant la justice. Une ancienne pratique dans le milieu Akan qui est très rarement suivie de nos jours dans les tribus Akan,, meme cas pour le dixième enfant Akan qu'on devrait soit tuer ou soit l'offrir á une autre famille ou village.( Henriette Diabaté et Ehivet Simone seraient ainsi...) La Sorcellerie est une REALITE dans notre pays et generalement en Afrique noire sub-sahélien. il arrivera aussi un jour oú nous devrons conduire nos nombreux étrangers destructeurs et criminels dans leur pays tel que le Burkina....
 
 il y a 1 semaine     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008