Burkina Faso Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso: Les pays africains veulent maximiser l'exploitation de l'énergie solaire pour booster leur développement
 

Burkina Faso: Les pays africains veulent maximiser l'exploitation de l'énergie solaire pour booster leur développement

 
 
 
 1192 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 13 septembre 2019 - 12:45

Les pays membres du G5 sahel, en collaboration avec la Banque africaine de développement (BAD), tiennent ce vendredi à Ouagadougou un sommet sur l'initiative "Desert to power", en vue d'une promotion de exploitation de l'énergie pour accroître leur développement socioéconomique.


Ce sommet qui réuni les ministres de l'énergie des pays membres du G5 sahel, se tient autour du thème "Exploiter l'énergie solaire pour le développement socioéconomique des pays du G5 sahel".


Le continent africain affiche les taux d'accès à l'électricité les plus bas du monde, dans un contexte de grande fragilité, notamment dans la zone du Sahel qui bénéficient d'un potentiel d'irradiation solaire parmi les plus élevés du monde alors qu'ils sont fortement dépendants des énergies fossiles (importées) et des ressources hydrauliques.


L'irradiation solaire excède 5,5kwh/m² dans les onze pays bénéficiaire de l'initiative "Desert to power".


Malgré le fort ensoleillement, le taux d'électrification dans l'ensemble des pays du G5 sahel est d'environ 20%, un taux deux fois inférieur à la moyenne de l'Afrique subsaharienne et quatre fois inférieur à la moyenne mondiale.


Face a cette situation, il faut trouver des solutions innovantes pour réduire le coût des énergies nouvelles, améliorer l'efficacité des appareils, numériser les infrastructures, a estimé le ministre burkinabé de l'énergie, Ismaël Béchir Ouédraogo.


 

Selon lui, "l'accès à l'énergie est le pilier du développement économique et social car il conditionne les besoins de base. Sa disponibilité est donc capitale pour asseoir un développement durable"


"Les pays du G5 sahel sont confrontés à une évolution croissante de la demande d'énergie, une raréfaction des sources d'énergies fossiles, une hausse continue du prix lié à l'instabilité persistante dans les principales zones de production d'énergie fossile", a-t-il indiqué.


A travers ce projet " Desert to power ", la BAD envisage spécifiquement de raccorder 29,3 millions d'Africains à une source d'énergie électrique d'ici à 2020.


Cette initiative" vise à transformer les zones désertiques de l'Afrique en de nouvelles sources de production d'énergie électrique mais aussi de production agricole (pompage/irrigation) grâce à l'utilisation de l'énergie solaire"


 

En collaboration avec d'autres partenaires au développement, cette initiative prévoit de développer des systèmes de production d'énergie électrique de source scolaire totalisant jusqu'a 10.000 MW de puissance électrique installée à travers la région du sahel.


Elle va fournir de l'électricité à 250 millions de personnes dont 90% seront alimentées par des systèmes solaires décentralisés hors réseau.


Cette transformation sera mise en oeuvre par le biais d'une combinaison de projets publics, privés, raccordés au réseau et hors réseau.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement