Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Nomination des membres de la CEI, EDS dénonce et  invite ses militants à se tenir prêts pour répondre par des moyens démocratiques
 

Côte d'Ivoire: Nomination des membres de la CEI, EDS dénonce et invite ses militants à se tenir prêts pour répondre par des moyens démocratiques

 
 
 
 4221 Vues
 
  11 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 26 septembre 2019 - 17:01

Dano Djédjé et Ouégnin de EDS mardi soir à l’accueil de Bédié à l'aéroport d'Abidjan


Le gouvernement a procédé mercredi à la nomination des membres de la commission centrale de la CEI comme hier rapporté sur notre média (voir article associé, ndlr).


La Plateforme politique Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) note, sans grande surprise, que le pouvoir d’Abidjan, comme, selon elle, à son habitude, vient d’opérer à ce qu'elle qualifie de passage en force sur la question de la réforme de la Commission Electorale Indépendante (CEI).


La mouvance proche de Laurent Gbagbo, qui, à l'image du PDCI, n'a opté pour un choix de non présence au sein de la commission centrale de l'organe en charge de l'organisation des élections, dénonce et condamne la démarche cavalière du gouvernement et son obstination à vouloir se tailler une commission électorale sur mesure en vue des élections de 2020.


 

« La Plateforme EDS, convaincue que la Côte d’Ivoire peut vaincre le signe indien des violences post électorales meurtrières, appelle le gouvernement ivoirien à ouvrir sans conditions, sans faux fuyant et avec responsabilité, une vraie concertation sur la CEI en vue de sa réforme, conformément à la volonté de l’ensemble de l’opposition et des organisations de la société civile et à l’arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples », indique dans une note transmise à KOACI, son vice-président en charge des élections, Gervais Tchéidé.


Pour la plate politique Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté, une CEI consensuelle est sans nul doute le gage d’une élection démocratique et apaisée en 2020.


Elle se dit profondément attachée à la démocratie, socle de la stabilité et du développement des Etats modernes, prend l’opinion nationale et internationale à témoin quant aux risques que fait peser sur la Côte d’Ivoire le refus de tout dialogue politique et la propension au passage en force du pouvoir, qui chaque jour, semble vouloir enfoncer un peu plus notre pays dans les abysses d’une société primitive.


« En tout état de cause, EDS invite ses militants et les démocrates Ivoiriens à se tenir prêts pour répondre par des moyens démocratiques à cet autre mépris que le pouvoir de despotique sert au peuple de Côte d’Ivoire », conclu-t-elle.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire: CEI, la liste des 15 membres de la commission centrale rendue pub...
Youssouf Bakayoko La liste des 15 membres de la commission centrale de la Commission électorale indépendante (CEI) a été rendue publique auj...
Côte d'Ivoire | Politique      il y a 2 semaines
 
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Soudan: Les pourparlers de paix reprennent à Juba entre Khartoum et l...
 
 
Soudan: Les pourparlers de paix reprennent  à Juba entre Khartoum et les rebelles
Politique
 
Côte d'Ivoire: Le Cardinal Jean Pierre Kutwa se prononce sur le client...
 
 
Côte d'Ivoire: Le Cardinal Jean Pierre Kutwa se prononce sur le clientélisme et les élections de 2020
Guinée: 3ème mandat, des leaders du Front national pour la défense de la Constitution interpellés
Politique
Guinée: 3ème mandat, des leaders du Front national pour la défens...
Guinée il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire: Ouégnin à Lakota «allons reconquérir le pouvoir d'état en 2020, mais… »
Politique
Côte d'Ivoire: Ouégnin à Lakota «allons reconquérir le pouvoir d'...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire: Spéculations sur son état de santé, Diby prend la tête de l'Association Internationale des Conseils Economiques
Politique
Côte d'Ivoire: Spéculations sur son état de santé, Diby prend la...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
 
 
 
  11 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Nomination des membres de la CEI, EDS dénonce et invite ses militants à se tenir prêts pour répondre par des moyens démocratiques
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
à force de tout boycotter et rester dans les palabres, le train du pays avance sans vous et vous viendrez encore pleurnicher en 2020 quand les autres qui n'ont pas perdu leur temps, vous auront battu dans les urnes...
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Boycott est ce que ça a empêché le pays d avance faut vous blaguer on avance comme disait koudou c est le Prado qui signe les décret celui qui fait gros coeur c est son problème à la fin c est le Prado qui signe lol
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
En tant qu'observateur, je vais paraphraser Einstein pour dire, la folie c'est de faire et refaire la même chose et espérer des résults différents. Il est fou ce fouegnin...Ils sont fous ces sauvages frontistes... Vous avez boycottez depuis 2011, quel était votre bilan ce que des êtres intelligents font ?? Votre parti a même disparu à bien ďégards etbest en putréfaction avancée... On avance à grands et dans tous les sens en CIV. En plus, la mentalité de l'Ivoirien n'est plus celle de 1990. Le fpi est un groupement retrograde de ganglions diaboliques de violence et stupidités.
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
pourquoi
On appelle ça discours de salon. Trop parler donne « Da Gbê ». C’est bouclé pour le « Tako clé ».
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
RECONFORT
Nous savons a que de tels passages en force surtout pour un organe aussi sensible que le CEI conduiront tout droit le pays a des violences inutiles comme ce fut la cas en 2010. Les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets. Attention RHDP le pays est encore sur des braises et il faut éviter qu'il s'embrase.
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Augier
Il est temps de lancer les mots d'ordre
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
bagohouo
Nous voulons la paix dans le pays svp monsieur le président il faut revoir cette cei. Souvenez de l'histoire du pays
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Et si cette opposition abonnée absente mettait de l'eau dans son vin ? Tu as oublié qu'ils ont fait la politique de la chaise vide ? Oui camarade, nous voulons tous la paix... Mais on ne laissera pas non plus des obstructionnistes empêcher le pays d'avancer...
 
 il y a 2 semaines
YAIRAILON
DES EXILÉS VIENNENT À PEINE DE RENTRER. VOUS ÊTES ENCORE LÀ À PROFÉRER DES MENACES POUR ENSUITE FUIR À L'ÉTRANGER EN LAISSANT DERRIÈRE VOUS DES PAUVRES INNOCENTS DANS LES DIFFICULTÉS.TOUS CES POLITICIENS SONT ENTRAIN DE PRENDRE DES DISPOSITIONS SÉCURITAIRES POUR LEURS PROCHES COMME D'HABITUDE.
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tomas
concrètement à quoi va servir encore un dialogue sur la CEI ? Vous avez suivi de façon moutonnière le pdci pour boycotter le dialogue en pensant bloquer le processus et maintenant vous réclamez encore dialogue.a quoi sert un dialogue si pour aboutir à des blocages? le vin est tiré , il faut le boire.la CEI est représentative des partis politiques qui ont voulu aller à un vrai dialogue.et je ne crois pas que la cour africaine est demandé que le pdci ou EDS ou donner le nom d'un parti pour être membre de la CEI? donc si il y'a opposition dans CEI là c'est l'essentiel le reste n'est que bavardage.
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Gougnon
Eds ajoute que 11 membres sur 15 sont RHPD, car Lagou est RHPD. Moi je dis 12 membres en y incluant le représentant d'Affi. De l'autre je note que les adomoutons qui s’expriment ici, nombre vive hors de CI. Alors que la CI brule encore, c'est l'intime souhait de ces boyorodjans !!!!!. @FMK pour ta gouverne, un pays n'avance pas dans les boycott et dans les palabres. Un pays n'avance qu'uniquement quant il est en paix. Et les boycotts et palabres ne sont signe de paix, mais de contradictions profondes qu'il appartient aux gouvernants de solutionner, car c'est leur devoir. Un passage en force, dans l'histoire du monde a apporté partout plus de mal que de paix. Même FHB, le père de la Nation Ivoirienne, prenait le temps de négocier avec son opposition d'alors, car il avait l'habitude de dire "la paix c'est un comportement et non un vain mot"
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement