Guinée Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Guinée: 3ème mandat, des leaders du Front national pour la défense de la Constitution interpellés
 

Guinée: 3ème mandat, des leaders du Front national pour la défense de la Constitution interpellés

 
 
 
 2429 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 14 octobre 2019 - 10:03

Des leaders du FNDC


Plusieurs membres de la société civile ont été interpellés ce week end et conduit vers un lieu inconnu alors qu'une manifestation est prévue ce lundi contre un troisième mandat du Président Alpha Condé .


La tension est palpable en guinée où plusieurs figures de la société civile , engagés dans la contestation contre l'ambition prêtée au président Alpha Condé  de briguer un troisième mandat, ont été interpellés par les autorités .


 

Tous des membres du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) , on ignore toujours où ils ont été conduits peu après avoir été interrogés par la police judiciaire.


D'après l' opposition , les principaux meneurs de ce front, Abdourahmane Sanoh de la PCUD, Sékou Koundouno du balai citoyen, Ibrahima Diallo et d’autres activiste ont été arrêtés alors qu'ils qu'ils se préparaient à donner une conférence de presse pour détailler les modalités de la mobilisation prévue lundi.


Les deux principaux opposants à Alpha Condé, Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG, principal parti d’opposition et Sidya Touré, président de l’UFR, tous deux membres du FNDC, ont exigé leur 

 libération immédiate et sans condition.


Rappelons le , le FNDC a appelé les Guinéens à se "mobiliser" à partir de lundi pour dénoncer un projet de révision de la Constitution qui permettrait à Alpha Condé de briguer un troisième mandat.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Guinée: 3ème mandat, des leaders du Front national pour la défense de la Constitution interpellés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Je sais, je sais, oui on le sait. Les opposants fantômes et fantoches de notre beau pays (qui n'ont de programme que les faits divers) viendront faire ici des amalgames monstres et monstrueux en mélangeant serviettes et serpillières. Il n'y a pas de nouvelle République en Guinée et donc la posture du président actuel ne colpprte aucune base constitutionnelle encore moins juridique. En tant qu'observateu, c'est le constat que nous nous devons de faire sans parti pris... On observe notre pays frère juste à côté...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Covid-19, annonce de vaccination avec le vaccin de thérapie génique de Pfizer, avez vous peur?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Covid-19, pas de couvre-feu décreté par le CNS, décision qui va dans...
 
3437
Oui
72%  
 
1238
Non
26%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement