Guinée Bissau Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Guinée-Bissau: A un mois de la Présidentielle, le premier ministre dénonce un projet de coup d'Etat
 

Guinée-Bissau: A un mois de la Présidentielle, le premier ministre dénonce un projet de coup d'Etat

 
 
 
 4604 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 22 octobre 2019 - 19:02

Le Président Jose Mario Vaz


Le Premier ministre Aristide Gomes a accusé un candidat à la présidentielle et ex-Premier ministre de préparer un coup d' Etat , à un mois de la présidentielle qui doit se tenir le 24 Novembre .


Sans détour , le chef du gouvernement Aristide Gomes a dénoncé ce mardi un projet de coup d'Etat à un mois de l'élection présidentielle , qui aurait été préparé par l'ex Premier ministre Umaro Sissoco Embalo, 


"Un coup d'Etat est en préparation pour arrêter le processus de préparation de l'élection présidentielle du 24 novembre", a t-il déclaré sur sa page Facebook


 

D' après Gomes, les instigateurs du projet prévoyaient de le mettre en prison, ainsi que plusieurs de ses ministres, "à la suite d'actions de vandalisme en préparation pour les prochaines heure


 De son côté , l'ex-Premier ministre Umaro Sissoco Embalo, candidat à la présidentielle du Mouvement pour l'alternance démocratique (Madem), a qualifié de cabale contre sa personne ; par des personnes

qui ont peur de lui .


Petit pays d'Afrique de l' Ouest , la Guinée Bissau a connu de nombreux coups d' Etat.


Le pays tente encore de sortir de la crise qu'elle traverse depuis le limogeage, en août 2015 par le président Vaz, de Domingos Simoes Pereira, chef du PAIGC, qui était jusque-là son Premier ministre et qui sera candidat le 24 novembre.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Guinée-Bissau: A un mois de la Présidentielle, le premier ministre dénonce un projet de coup d'Etat
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Voilà.. Voilà.. Voilà... La paranoïa du roitelet se poursuit. Il voit des coups d'état partout et chaque dernier mardi du mois. Et c'est ce pilleur qui dit vouloir créer sa propre monnaie car apparemment les occidentaux et la France ont comploté pour dénoncer les centaines de milliards du peuple que son fils et lui et leur clan pillent depuis des décennies. Oui une nouvelle monnaie non-CFA à son effigie devrait régler cela et ces pillages. Pauvres nègres... On observe...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement