Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo: Faure Gnassingbé se prononce sur les réformes économiques et la présidentielle 2020
 

Togo: Faure Gnassingbé se prononce sur les réformes économiques et la présidentielle 2020

 
 
 
 4330 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 31 octobre 2019 - 20:09

Faure Gnassingbé (ph)


Le Président togolais, Faure Gnassingbé, s’est dit engagé à poursuivre les réformes économiques entreprises dans le pays afin d’attirer plus d’investisseurs qui viendront donner un tonus au secteur privé, lequel est générateur d'emplois. Quant à la présidentielle 2020, le Président togolais garde espoir qu’elle se déroulera dans de bonnes conditions pour permettre au pays d’accélérer le rythme des réformes entamées.


Gnassingbé a fait cette déclaration ce jeudi à Lomé, la capitale du pays, lors de la présentation du rapport pays de Doing Business 2020 devant des opérateurs économiques, la délégation de la Banque Mondiale, des représentants du secteur privé et de la société civile.


En faisant un récapitulatif sur le chemin parcouru par le Togo avant d’être hissé dans le top 100 des économies mondiales occupant ainsi le 97e rang des pays, le Président togolais a laissé entendre que la tache la pas été aisée pour ceux qui sont chargés de conduire les réformes. Il les a félicité et encouragé à maintenir le rythme des réformes pour parvenir à une « croissance inclusive, au développement et la prospérité » du Togo.


Pour la prouesse réalisé par le Togo, le numéro Un togolais a d’abord déclaré que « Nous avons toutes nos chances d’attirer des investisseurs dans notre pays, alors ne vous lassez pas de faire des réformes » avant de de poursuivre que « Travaillons ensemble à ce que cela se poursuive et se pérennise. Nous n’avons pas le choix, alors faisons-le et bien ! ».


En vue de rassurer les investisseurs qui ont en projet la destination Togo, Gnassingbé leur a certifié que « Nous avons déjà les fondamentaux, nous avons la sécurité. La paix, la sécurité, c’est le plus important. Nous avons un cadre de finance publique assaini, un cadre macroéconomique bien, pour que les investisseurs puissent venir dans notre pays ».


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Présidentielle 2020


Pour l’élection présidentielle 2020 qui se profile à l’horizon, le Président togolais qui achève dans cinq mois son mandat s’est dit confiant pour le déroulement du scrutin.


En ce qui concerne la date de la tenue de la présidentielle 2020, il a laissé entendre qu’elle aura lieu tôt de sorte que pour « le reste de l’année, nous puissions nous consacrer à ce que nous voulons le plus, la prospérité du pays ».


Quant aux heurts qui émaillent souvent des consultations électorales en Afrique, Gnassingbé sans se voiler la face a admis que « C’est vrai quand on dit l’élection présidentielle en Afrique, il y a toujours une période d’incertitudes, les gens sont toujours attentistes… Même si les périodes de campagnes électorales ne sont pas forcément propices aux réformes », il faut que « nous avancions sur les réformes que nous devons réaliser pour l’année prochaine ».


 

Enfin, pour faire du Togo une réussite, Faure Gnassingbé a exhorté que « La marche de progression est encore grande et je sais que si nous maintenons cet esprit, cette coalition entre l’administration et le secteur privé, entre les autres corps de métiers, les architectes, les notaires, tous ensemble nous allons réussir ».


Soulignons que dans le 17è rapport Doing Business de la Banque Mondiale publié le 24 octobre dernier, le Togo a enregistré d’importantes avancées en se hissant dans le top 10 des pays les plus réformateurs, 1er en Afrique et 3è mondial.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, Souleymane Diarrassouba sollicite...
 
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, Souleymane Diarrassouba sollicite le suffrage du secteur privé pour l'élection du candidat Ouattara
Politique
 
Liberia : Suspicion sur l'idée d'un 3e mandat pour Weah
 
 
Liberia : Suspicion sur l'idée d'un 3e mandat pour Weah
Côte d'Ivoire : Kanigui appelle le RACI à soutenir le candidat du RHDP mais prévient : « Nous ne sommes pas venus pour prendre la carte de militants du RHDP »
Politique
Côte d'Ivoire : Kanigui appelle le RACI à soutenir le candidat du...
Côte d'Ivoire il y a 11 heures
 
Côte d'Ivoire : A 4 jours du vote présidentiel, le NDI dénonce les réseaux sociaux de haine
Politique
Côte d'Ivoire : A 4 jours du vote présidentiel, le NDI dénonce le...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
Côte d'Ivoire : Adjoumani à propos de la sortie de Affi : « En temps normal, il aurait été interpellé et conduit devant les tribunaux »
Politique
Côte d'Ivoire : Adjoumani à propos de la sortie de Affi : « En te...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Togo: Faure Gnassingbé se prononce sur les réformes économiques et la présidentielle 2020
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Comment ne pas se gratter la tête face à cette opposition. Elle a rendu cet héritier plus puissant que jamais avec leurs boycotts de timbrés qui n'ont absolument rien apporté. Maintenant, Eyadéma fils est en roue libre totale pour 2020 avec tout son parlement. Et il n'y aura rien de rien. Je reste pragmatique et demande à cette opposition, vous avez gagné quoi dans tous ces boycotts ? Pareil pour nos sauvages opposants boycotteurs chez nous en CIV ? On avance...
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement