Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Filets sociaux productifs, 50.000 ménages ont bénéficié de 13 milliards de FCFA de 2017 à septembre 2019
 

Côte d'Ivoire : Filets sociaux productifs, 50.000 ménages ont bénéficié de 13 milliards de FCFA de 2017 à septembre 2019

 
 
 
 1860 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 13 novembre 2019 - 16:20

Chargeur à Abidjan (ph KOACI)


Dans le cadre de la redistribution des fruits de la croissance au niveau national et de la lutte contre la pauvreté, le gouvernement ivoirien est institué les filets sociaux productifs.


La première phase des projets de filet sociaux productifs a été développée et ce sont des allocations trimestrielles de 36.000 FCFA qui sont régulièrement octroyées aux ménages bénéficiaires avec comme outil de paiement le téléphone mobile.


Le porte-parole du Gouvernement a annoncé qu’aujourd’hui, c’est avec beaucoup de fierté, l’Etat ressent les résultats tangibles obtenus sur le terrain.


«A l’initial, au lancement du projet en 2017, c’était 35.000 ménages qui étaient visés. Après le parcours de vie de ce projet, nous avons dépassé cet objectif de 35.000 ménages, nous sommes aujourd’hui à 50.000 ménages à la date de septembre 2019 avec un transfert de près de 13 milliards FCFA distribués aux différents ménages. ces différents ménages bénéficient de mesures d’accompagnements spécifiques puisse que ce n’est uniquement que du transfert monétaire, c’est aussi un partage de valeur positive, en occurrence l’inscription à la couverture maladie universelle, en occurrence l’inscription dans le registre des populations vulnérables pour bénéficier d’un certain nombre d’accompagnement au niveau social, » a expliqué Sidi Tiémoko Touré.


 

Selon lui, avec l’impact ressenti, la Côte d’Ivoire a reçu un financement additionnel de la Banque mondiale, à hauteur de 89 millions d’euros, près de 54 milliards FCFA pour étendre ce projet en milieu urbain, mais aussi l’entendre à de nouvelles régions de Côte d’ivoire.

Les régions qui avaient été ciblées pour la première phase étaient, le Bafing, le Folon, le Béré, le Bélier, le Bounkani, le Tchologo, le Hambol, la Bagoué, le Gbêkê, l’Iffou, le Haut Sassandra, le Worodougou, la Marahoué, le Tonkpi et le Kabadougou.


A la faveur de cette deuxième phase, il y aura de nouvelles régions qui vont se rajouter en occurrence, le Lodjiboua, le Moronou, l’Indénié-Djuablin, le N’Zi et le Grand pont. Tout cela sur financement de la Banque mondiale.


Il faut également ajouter à cette liste, les régions du Guémon, du Cavally, de la Nawa, Goklè, de San-Pedro, de l’Agnéby-Tiassa, la Méh, et le Sud-Comoé.


 

Pour se rassurer de l’inclusivité de ce processus, de se rassurer que ce programme devrait toucher toute l’entendue du territoire national, le Gouvernement a sollicité les ressources du PSGOUV, mais surtout de la Banque africaine de développement pour couvrir toute l’entendue du territoire national.


Aujourd’hui, toute l’entendue du territoire est couvert et le gouvernement s’est fixé pour objectif d’atteindre 150.000 ménages à la fin 2020.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Filets sociaux productifs, 50.000 ménages ont bénéficié de 13 milliards de FCFA de 2017 à septembre 2019
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Du concret... Un pouvoir aux petits et grands soins des populations... Sans précédent... Le un coup KO sera retentissant avec fracas... On avance...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement