Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana: Akufo-Addo annule le référendum en vue et ordonne le retrait des projets de loi, la cause
 

Ghana: Akufo-Addo annule le référendum en vue et ordonne le retrait des projets de loi, la cause

 
 
 
 5249 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 semaine
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 02 décembre 2019 - 14:09

Nana Akufo-Addo (ph)


Les ghanéens ne se rendront pas aux urnes comme prévu le 17 décembre 2019 pour le référendum en vue d’amender la Constitution de 1992 au niveau local.


Le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo, a annulé la tenue du référendum du 17 décembre 2019 et a invoqué comme raison l'absence d'un large consensus national entre les principales parties prenantes et la population.


L’annonce portant annulation du referendum a été faite hier dimanche le Président Nana Akufo-Addo dans un bref discours à la nation. La finalité du referendum était de se prononcer par un oui ou par un non pour l’amendement de l'article 55 (3) de la Constitution afin de permettre aux partis politiques de parrainer des candidats lors des élections locales.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Après cette annonce, Akufo-Addo a demandé au ministre en charge du Développement rural, Hajia Alima Mahama, à interrompre le processus et à veiller au retrait des projets de loi visant à modifier la Constitution, à la fois en ce qui concerne les articles 243 (1) et 55 (3).


En jurant utile d’annuler le referendum en vue, Akufo-Addo a expliqué à ses compatriotes qu'il est salutaire de parvenir à un large consensus sur une question aussi importante que la modification d'une disposition de la Constitution. Il a promis que la question sera réexaminée une fois qu'il y aura un consensus.


Et à ce propos, il a déclaré que « Je ne crois pas qu'un tel amendement devrait être considéré comme une affaire d’un parti. Il doit exister un consensus national clair et un accord au sein de la population selon lequel une disposition fondamentale ne sert plus les intérêts de la population et doit donc être supprimée ».


 

Soulignons qu’avant l’annulation du projet de reformes, le principal parti de l'opposition ghanéenne, le NDC, a appelé les électeurs à voter « Non » lors du referendum.



Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement