Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  Rupture de contrat du SG du SYNAT-FCC, les précisions de la Direction du Conseil Café-Cacao
 

Côte d'Ivoire : Rupture de contrat du SG du SYNAT-FCC, les précisions de la Direction du Conseil Café-Cacao

 
 
 
 3624 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 03 décembre 2019 - 07:32

Tro Koui, ici lors d'une AG du SYNAT-FCC à Abidjan en avril 2017


Tro Koui, Secrétaire général du Syndicat national autonome des travailleurs de la filière Café-Cacao (SYNAT-FCC) a annoncé dans la presse que le contrat qui le liait au Conseil du Café-Cacao a été rompu depuis le 30 novembre 2019.


Selon lui, cette rupture de contrat fait suite au préavis de grève que le SYNAT-FCC a déposé auprès de la Direction du Conseil, le 11 novembre 2019.


La Direction affirme que la rupture du contrat n’est pas liée au mot d’ordre de grève, mais à son statut de torréfacteur suite à une formation qu’il a reçu en France en Italie et au Portugal. Et affirme par ailleurs qu'il n’est pas le seul agent dont le contrat a été rompu.


 

Quelques extraits de la déclaration de la Direction du Conseil Café-Cacao en notre possession.


«Dans le cadre de son programme d’actions 2019-2020, le Conseil du Café-Cacao a initié un projeta de formation et d’installation de jeunes ivoiriens dans le domaine de la torréfaction et la commercialisation de café de bonne qualité. Suite à un appel à candidature publié le 20 septembre 2018, Monsieur TRO KOUI a fait acte de candidature le 24 septembre 2018 et a été retenu pour faire partie des 10 premiers futurs torréfacteurs. Il a ainsi bénéficié, localement, au même titre que les autres stagiaires d’une formation théorique et pratique en torréfaction et analyse sensorielle parachevée courant le mois de mars 2019 en France en Italie et au Portugal. En sus de ces formations, du matériel dédié à la torréfaction de café a été spécialement acquis pour être mis gracieusement à sa disposition. En outre il bénéficie d’une prime d’installation, de mesures d’accompagnement et de la totalité de ses droits liés à son ancienneté dans l’entreprise. Cette dernière étape clôturant le processus pour l’ensemble des 10 torréfacteurs retenus nous l’avons informé comme tous les autres de la fin de son contrat de travail et du début de son statut de torréfacteur, restant toutefois disposés à l’accompagner pour lui garantir un succès dans cette nouvelle expérience. »


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire: Conseil Café-Cacao, rupture de contrat pour le secrétaire du synd...
Yves KonéLe bras de fer qui oppose la Direction du Conseil Café-Cacao et les travailleurs unis au sein du Syndicat National Autonome des Tra...
Côte d'Ivoire | Economie      il y a 7 mois
 
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire : Terminal roulier du port d'Abidjan, signature du proc...
 
 
Côte d'Ivoire : Terminal roulier du port d'Abidjan,  signature du procès-verbal de l'entrée en vigueur de la concession
Economie
 
Burkina Faso : Le Chapeau de Saponé protégé par un Label
 
 
Burkina Faso : Le Chapeau de Saponé protégé par un Label
Sénégal : Après 87 ans d'existence, le mythique marché Sandaga de Dakar rasé ce soir
Economie
Sénégal : Après 87 ans d'existence, le mythique marché Sandaga de...
Sénégal il y a 3 jours
 
Côte d'Ivoire : Des prêts à taux très réduits de 2,1 milliards FCFA du Gouvernement aux  entreprises impactées par la Covid-19
Economie
Côte d'Ivoire : Des prêts à taux très réduits de 2,1 milliards FC...
Côte d'Ivoire il y a 3 jours
 
Côte d'Ivoire : De Genève à Abidjan, Jean Philippe Touré, le petit génie de Versus Bank
Economie
Côte d'Ivoire : De Genève à Abidjan, Jean Philippe Touré, le peti...
Côte d'Ivoire il y a 5 jours
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Rupture de contrat du SG du SYNAT-FCC, les précisions de la Direction du Conseil Café-Cacao
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
OK il est à présent torréfacteur, merci pour la clarification et merci à koaci pour l'avoir diffusée
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Et alors ??? L'état peut mettre fin à tout contrat sans avoir à se justifier dans la presse si vos services ne sont plus requis...et alors ? Dans le monde réel, il est loisible à toute structure qui souhaiterait vous prendre sous contrat d'amender ou mettre fin à sa collaboration sans avoir à mordicus se justifier. Alors ?
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Manuel225
Je préfère être à mon propre compte que d'être salarié en tout cas. Je veux cette formation aussi. Aidez-moi.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Affaire malversations au Conseil Régional du Guémon, vers la mise en place d'une administration provisoire?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Amadou Gon de retour en bonne santé, bon coup de com' en vue de la ca...
 
1922
Oui
52%  
 
1632
Non
44%  
 
141
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement