Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Filière bétail-viande, manifestations de bouchers chevillards à l'abattoir de Port-Bouët, le district promet l'ouverture des abattoirs de Yopougon et Abobo
 

Côte d'Ivoire : Filière bétail-viande, manifestations de bouchers chevillards à l'abattoir de Port-Bouët, le district promet l'ouverture des abattoirs de Yopougon et Abobo

 
 
 
 4313 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 04 décembre 2019 - 22:06

La COFENABVI-AO, la FENACCI, La FENACOFBVI-CI, les Bouchers-chevillards ne sont pas contents et ne se sentent pas concernés par les manifestations d’individus se réclamant de la Corporation de Bouchers Chevillards qui ont eu lieu lundi dernier à l’abattoir de Port-Bouët (sud-Abidjan).


Ce mercredi 04 décembre, les responsables de ces différentes structures ont animé, une conférence de presse conjointe au siège de la Confédération des fédérations de la filière bétails et viandes de l’Afrique de l’ouest (COFENABVI-AO) pour désavouer les mécontents.


Concernant les raisons qui ont poussé les auteurs de ce forfait à tenter d’assiéger l’abattoir de Port-Bouët, les fédérations ont dans leur propos liminaire lu par Ibrahim Cissé, expliqué que « le 19 novembre et 2 décembre, des bouchers conduits par certains individus se disant responsables syndicaux des bouchers ont invité des bouchers chevillards à abattre leurs bovins dans les abattoirs de Yopougon et Abobo, pourtant fermés depuis 05 mois pour des questions de conformités. (…) l’autorité ayant constaté ces actions illégales, a diligenté des forces de sécurité dans les abattoirs de Yopougon et Abobo pour saisir 20 Carcas de bovins tués dans des conditions d’insalubrité à Yopougon et 73 bovins à Abobo ».


Ils considèrent que cette situation « vise à ternir l’image des responsables de la filière bétail-viande » qu’ils sont « tout en remettant en cause la bonne collaboration qui existe entre nous et les autorités ivoiriennes ».


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Les responsables ont rappelé que « depuis 5 mois, la COFENABVI-AO, la FENACCI, la FENACOFBVI-CI et les Chevillards ont obtenu un accord avec le District d’Abidjan pour faciliter le travail au sein de l’abattoir.


Mieux, la FENACCI à adresser un courrier au Premier Ministre en vue de faire le bilan à mi-parcours et souhaiter que des dispositions soient prises pour l’ouverture des abattoirs de Yopougon et d’Abobo.


Dans cette attente, ils ne sauraient accepter que des individus viennent les perturber, appelant par conséquent l’ensemble des acteurs à la vigilance et à la patience, car l’Etat prête une oreille attentive à leur préoccupation.


Représentant le Directeur général des services techniques du district d’Abidjan, Mboa Valérie, a remercié la Confédération pour cette initiative. Il a assuré que la fermeture des abattoirs de Yopougon et Abobo avait pour seul objectif de procurer de la viande de qualité aux populations abidjanaises.


Il a en outre promis que dans les prochains jours, les deux abattoirs seront rénovés et mis à la dispositions des acteurs de la filière.


 

Issiaka Sawadogo, Président de la COFENABVI-AO souhaite que l'Etat prenne ses responsabilité en mettant aux arrêts, les concernés.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Filière bétail-viande, manifestations de bouchers chevillards à l'abattoir de Port-Bouët, le district promet l'ouverture des abattoirs de Yopougon et Abobo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ecoutez, ne mettez pas en péril mon steak... Okay ? Vivement pour les rénovations...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Manuel225
Pourquoi ce secteur si vital et sensible est géré par un Burkinabè ?
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter