Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso: L'ex-parti au pouvoir déplore l'assassinat d'un de ses responsables
 

Burkina Faso: L'ex-parti au pouvoir déplore l'assassinat d'un de ses responsables

 
 
 
 66572 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 07 janvier 2020 - 09:58

Le président du CDP, M. Eddie Komboigo (Ph)



Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), l’ex parti au pouvoir fondé par l’ancien président Blaise Compaoré, en exil en Côte d’Ivoire, a annoncé dans un communiqué parvenu à Koaci, l’assassinat d’un de ses responsables dans la province du Sourou.


«Notre camarade Sambo Sidibé, secrétaire général de la sous-section de Toéni, a été lâchement assassiné chez lui à domicile, le 1er janvier 2020 aux environs de 02 heures du matin, par des hommes armés non identifiés », a indiqué le président du CDP Eddie KOMBOIGO dans le communiqué.


 

« C’est avec une grande émotion et une grande tristesse que je voudrais au nom de l’ensemble des militantes, des militants et des sympathisants du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) et à mon nom personnel, présenter à la famille biologique, à la population de Toéni, aux militants du CDP mes condoléances attristées et ma compassion émue », a-t-il poursuivi.


« Le camarade Sambo Sidibé était un intrépide et dévoué militant, qui rassemblait large dans le Sourou pour la cause de son parti, le CDP, qu’il aimait tant », a ajouté M. Komboigo.


Selon lui, « c’est son abnégation et sa saine occupation du terrain politique qui lui ont valu la confiance de ses camarades, qui l‘ont reconduit pour un deuxième mandat de secrétaire général du parti dans la sous-section de Toéni ».


« C’est encore, une fois de plus, le lieu de réitérer notre appel pressant au gouvernement à redoubler d’efforts dans la lutte contre l’hydre du terrorisme qui, chaque jour, endeuille nos familles, nos populations, notre pays », a-t-il conclu.


En rappel, c’est dans cette même localité de Toéni, située dans la région de la boucle du Mouhoun, qu’un car a sauté sur une mine le samedi 4 janvier, faisant 14 morts dont 7 élèves et 4 femmes dont une enceinte. Cette attaque avait également fait 19 blessés dont trois graves.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Burkina Faso: L'ex-parti au pouvoir déplore l'assassinat d'un de ses responsables
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Zezeto
Paix à son âme
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ADO2020
Rip
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement