Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Mère de sept enfants et profession « vendeuse » de drogue à Béoumi
 

Côte d'Ivoire : Mère de sept enfants et profession « vendeuse » de drogue à Béoumi

 
 
 
 6096 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 15 janvier 2020 - 09:32

Dame Sangni


Une mère de sept (07) enfants vient de tomber dans le filet de la police des stupéfiants et Drogues de la région du Gbêkê.


Dame Sangni Amena célibataire âgée de 41 ans s’est installée dans le commerce de la drogue afin de subvenir à ses besoins et ceux de ses progénitures.


Suite à une information anonyme, elle a été interpellée à Afotobo village situé à 13 Km de Béoumi (centre).


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


La fouille de sa maison a permis de découvrir 05 blocs de cannabis camouflés dans une barrique à l'intérieur de la cuisine.


Sangni Amena répondra de son acte devant les autorités compétentes dans les jours à venir à ssure-t-on.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Les 49 militaires écroués en pleine médiation et après les explications de l'Onu, la junte malienne perd-elle la raison ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: La grève des acteurs des points de vente de mobile money est-elle rais...
 
3109
Oui
48%  
 
3177
Non
49%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Mère de sept enfants et profession « vendeuse » de drogue à Béoumi
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Levrai
ôôôh sciencé pour elle
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Levrai
ôôôh sciencé pour elle
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Il faut vraiment sensibiliser ces mères qui vivent dans la précarité et luttent pour joindre les deux bouts : la SOLUTION n'est pas dans la vente de drogue. Faites entendre votre voix autrement, tous les voyants économiques sont au vert, l'État à un plan pour chacune d'entre vous.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
surement une faineante de la bande des GOR, regardez la taille de ses bras on voit qu'elle avait faim et que c'etait pour subvenir au besoin de ses enfants, ce qui est certain des ivoiriens progressiste ont permis de mettre fin a ses connerie , il lui reste plus qu'a esperer que le parti de @Levrai et @Marius vont lui payer un bonne avocat c'est son betail electoral un peu de solidarité lol
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
La drogue se consomme dans toutes les couches sociales...les autorités de la RCI et de ce monde terrien font semblant de la combattre. Dans mon village et campement, les jeunes en consomment Voila pourquoi le chanteur Jamaïcain , feu-Peter Tosh a dit dans sa chanson "Legalize It" de légaliser la consommation des "herbes". La plupart des politiciens, artistes, chanteurs, pauvres, vagabonds, chômeurs ....consomment la "poudre blanche" et les herbes hallucinantes avant de s'adresser á leur public respectif... Meme les Pharaons de l'anciens Egypte en consommaient. les traces de la "poudre-blanche"(coca) ont ete trouvées sur les mommies..... Les scientifiques se demandent toujours comment des Pharaons ont pu avoir "le coca" qui poussent en Amerique du sud..... C'EST POURTANT TRES SIMPLE á expliquer
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
sandrinekouame
Incroyable
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
profondeville
il faut pardonner , elle savait meme pas la gravitè...et conseiller la de ne plus le faire...de vendre seulement ce que l'on n'interdit pas
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Ah maman...Toi aussi c'est quoi ça ?
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter