Côte d'Ivoire Environement
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Mieux vivre à Abidjan, si les téléphériques étaient une solution?
 

Côte d'Ivoire: Mieux vivre à Abidjan, si les téléphériques étaient une solution?

 
 
 
 11738 Vues
 
  10 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 22 janvier 2020 - 15:46

Téléphérique à Brest (Bretagne, ouest de la France)

 

A moins que l’ordre mondial ait irréversiblement placé la Côte d’Ivoire sur le programme souffrance, la dégradation abyssale de la qualité de vie dans les grandes métropoles du pays inquiète.


L’urbanisation tout azimut amène les ivoiriens des grandes villes à vivre concentrés dans un empilement de bien étroites cages à lapin asphyxiantes conçues de tôle et de béton, visible à perte de vue de Yopougon aux abords de Bingerville.


Elle engendre également la réduction du rapport à l’autre, de l’espace-temps, telle une soumission à la mutation progressive de l’humain vers l’idéal capitalistique robotique, peu exigeant si tant est qu’il soit programmé en ce sens.


Dans cette mécanique compressive, le temps accordé aux déplacements s’accroit autant que l’empoisonnement au particules fines données à respirer sur les trajets à travers cette mégalopole ivoirienne aux plans anachroniques, conçus dans les années 60 et mis progressivement en place jusqu’alors et qui valorise l'expansion de la voiture "sale" en modèle de développement.


Embouteillage à 22H mardi soir sur l'axe Cocody-Bingerville (ph KOACI)

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Entre temps, le pays a changé, la démographie a explosé, on étouffe et on observe bien peu de solutions alternatives en vue du bien-être général. On s’est essayé au transport lagunaire, il patine autant qu’il est sujet à pénibilité pour le citoyen.


L’habitat durable sur base d’expériences culturelles forgées au fil des siècles pour se loger, capital inestimable, associé à des moyens de déplacement vers les centres d’activités à travers des téléphériques sont autant de solutions envisageables.


 

Le téléphérique, ce moyen de transport peu couteux d’un point de vue infrastructurel, a changé la vie des populations ultra-urbaines de Rio de Janeiro au Brésil tout comme celles de petites villes européennes à l’image de Brest en Bretagne (Ouest de la France, ndlr).


Vue du téléphérique de Rio

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Il vous déplace sans embouteillage d’une gare à une autre en silence, sans polluer. Suspendu, le gain de temps s’accorde au plaisir des vues d’en haut, un apaisement qui tranche avec le train de stress de ce système qui oblige, pour quelques poignées de kilomètres, et c’est bien là le drame, de se lever à 4H40 du matin pour être au bureau à 8H et de rentrer à 21H au mieux tous les soirs quand la porte du bureau s’est refermée derrière vous à 17H.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


J'apprends ce jour avec enthousiasme que cette solution a été envisagée par ceux en charge de gérer la société.


 

Le système politique, selon mes informations, s’intéresse à cette voie ailleurs empruntée, vérifiable en résultat, pleinement à sa portée. Un accord entre l'Etat ivoirien et l'entreprise française POMA a été en ce sens signé depuis 2019.


En attendant de savoir si des études menées depuis trois (3) ans aboutiront un jour, on m'informe que les travaux préparatoires sont quasi achevés (notamment les études, ndlr). Il fallait, selon les confidences recueillies sur ce dossier, assurer la cohérence avec le Bus Rapid Transit (BRT), le quatrième pont et la ligne de métro, projets en cours de réalisation.


Étude de ligne de téléphérique à Abidjan, le tracé retenu est celui de Yopugon-Plateau par la Carena en liaison avec les projets de 4ème pont et du métro.

Cliquez pour agrandir l'image  
 



Laurent Despas 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Environement
 
Côte d'Ivoire : Introduite contre la désertification dans les années 5...
 
 
Côte d'Ivoire : Introduite contre la désertification dans les années 50, la culture de l'Anacarde s'étend à ce jour sur 1,400,000 hectares
Environement
 
Côte d'Ivoire : Les enfants du village SOS d'Abobo sensibilisés à la p...
 
 
Côte d'Ivoire : Les enfants du village SOS d'Abobo sensibilisés à la preservation de l'environnement
Côte d'Ivoire: Métro d'Abidjan, 25 hectares du parc du Banco seront détruits pour la mise en œuvre du projet
Environement
Côte d'Ivoire: Métro d'Abidjan, 25 hectares du parc du Banco sero...
Côte d'Ivoire il y a 2 mois
 
Côte d'Ivoire: L'accroissement du trafic illégal de l'ivoire menace la survie de l'espèce
Environement
Côte d'Ivoire: L'accroissement du trafic illégal de l'ivoire mena...
Côte d'Ivoire il y a 3 mois
 
Côte d'Ivoire: Opération « Un jour, un million d'arbres », après Ouattara, Gon plante à son tour un arbre dans le jardin de la Primature
Environement
Côte d'Ivoire: Opération « Un jour, un million d'arbres », après...
Côte d'Ivoire il y a 4 mois
 
 
 
 
  10 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Mieux vivre à Abidjan, si les téléphériques étaient une solution?
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
magistral article ! Qu'attend l'Etat pour en installer? Ou alors ce sont les Cfao, total etc... lobby polluant la qui bloquent?
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Onidas
Ce qui nous parait clair c'est que Laurent Despas ferait un super ministre, c'est d'un autre niveau que la Professeur Joseph Séka Séka, actuel ministre du dvpt durable. Quand tu finis de lire l'article tu te sens rassurée de n'être pas la seule à constater le pire tous les jours et à espérer le meilleur. Onidas
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
Des téléphériques à Abidjan ça reglerait clairement beaucoup de choses, ça allègerait nos souffrance, L. Despas a tout à fait raison d'abordé cet aspect des choses de nos vies. On a l'impression qu'on devient des robots et que le systeme nous empoisonne, on meure jeune. Je sais qu'Alassane Ouattara est un fidèle lecteur de koaci.com, j'espère qu'il lira bien cet article qui dit la vérité de la vie à Abidjan où vivent des millions d'ivoiriens.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
couly
@onidas, je crois que M Despas est ivoirien donc il pourrait être ministre c'est clair vu son niveau. Sa proposition est ultra pertinente, installer des périphériques ne coute quasi rien et solutionne le déplacement. J’apprécie aussi l'analyse froide sur l'habitat, on vit vraiment dans des "cages à lapin" surchauffées, "on étouffe" il a 1000 fois raison. La vie, la vraie c'est pas pour vivre ça. Merci
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Nous@dabord
Très bel article. Si ces politiques pouvaient s'en inspirer. Ils sont plutôt préoccuper par le gain facile sur nos corps...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
alors la Monsieur Despas bravo , j'en avais parlé une fois avec un ami c'est plus rapide a installé en plus ; moins de gene sur la durée des travaux on peut pas partout mais franchement avec les lagunes partout sur babi imaginez une ligne direct poy jacqueville ou Dabou qui deviendrait des sous quartier de babi on pourrait rapidement respiré vous avez fait un super ARTICLE FELICITATIONS, c'est ca qu'on veut des idées des débats constructif c'est vraiment SUPER !!Merci !!!Espérons que les autorités vont tomber dessus !!!c'est tellement rapide a faire vous allez vous renseignez a Rio, comme vous dites Mr despas ou meme Barcelone !!!ah vraiment
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LICOUL2000
Laurent Despas c'est un visionnaire en plus d'être un intellectuel reconnu qu'on aimerait plus lire et entendre. Il a tout compris ce Monsieur et nous permet d'avancer, pour ça je le remercie. Sa proposition est vertueuse mais arrange-t-elle le système, il a posé le vrai problème, ça fait vraiment réfléchir en tout cas.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LICOUL2000
Suis par ailleurs rassuré d'apprendre grâce à vous que l'Etat se soit penché sur cette solution et qu'un projet est en cours d'étude. On attend sa réalisation, en attenant on souffre.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
je note quand meme que le ministre des transports Amadou Koné a quand même entrepris pas mal de projets depuis son arrivée. A saluer quand meme.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Pourquoi pas ? Mais, comprenons aussi qu'il y'a des bonnes âmes qui ont peur de la hauteur. Je verrai cela plutôt comme un complément... Avec ça par exemple, l'impact sur l'environnement sera très minimisé. #touchepasaubanco...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement