Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Enrôlement pour la CNI, Sidiki Diakité rassure : «A partir du moment vous avez payez un timbre fiscal pour l'établissement de votre carte d'identité...»
 

Côte d'Ivoire : Enrôlement pour la CNI, Sidiki Diakité rassure : «A partir du moment vous avez payez un timbre fiscal pour l'établissement de votre carte d'identité...»

 
 
 
 4477 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 26 février 2020 - 22:14

Démarré le 17 février, le processus d'enrôlement pour l'établissement des cartes nationales d'identité poursuit son cours. Sidiki Diakité a confié à la presse cet après-midi que beaucoup plus d’ivoiriens demandent le renouvellement de leur cartes d‘identité venues à expiration.


«Nos estimations sont de 6,5 millions de cartes nationales d’identités à renouveler. Par contre, le nombre de nouveaux demandeurs est estimé à 3,9 millions. Les kits qui sont fixes, aujourd’hui, à partir du 15 mars 2020, vont être consacrés à l’enrôlement pour les nouvelles demandes. L’information que nous pouvons aussi vous donner, c’est que lorsque les kits mobiles seront mis en circulation, qui sont plus rapides et pour lesquelles l’opération va plus vite, vont être consacrés en nombre suffisantes pour l’enrôlement des cas de renouvèlement des cartes nationales d’identité. Tout cela devrait pouvoir nous permettre de couvrir les 6,5 millions de cartes à renouveler. Ceci, en environ trois mois de temps d’enrôlement, et en termes de production qui est de 50 000 cartes par jour. Au bout de 5 mois, cela permettra de pouvoir produire l’ensemble des cartes nationales d’identité à renouveler et les 3,9 millions de nouvelles cartes à demander, » a expliqué, le ministre de l'Administration du territoire.


A la question de savoir si les personnes qui ont fait des demandes de duplicata sont concernés par cette opération d'enrôlement, Sidiki Diakité a annoncé une bonne nouvelle. 


«Dans la base de données de l’Oneci, avant le démarrage de l’établissement de la CNI, nouvelle formule, nous avions environs 649 mille cartes demandées, pour lesquelles des enrôlements avaient lieu, ou des requêtes de changement de noms avaient été introduites, ou des demandes de duplicata avaient été introduites. Nous l’avons, dit, lors de la phase de lancement généralisée de l’opération que toutes ces demandes vont être traitées par l’Oneci. Des guichets spéciaux vont être ouverts et les personnes concernées ayant laissées leurs contacts seront contactés pour venir régulariser leur situation. Certains disent avoir demandé leur carte nationale d’identité quelques fois depuis 5, à 6 mois sinon voir plus. Toutes ces demandes anciennes vont être traitées, mais il ne leur sera pas remis des anciennes cartes. Ce sont des cartes qu’on ne peut plus délivrer aujourd’hui. La production des cartes sous l’ancienne formule est arrêtée. Ce sont des cartes nationales d’identité avec de nouvelles spécifications qui vont être produites pour ces personnes, mais elles vont être contactées pour régulariser leur situation. Elles n’ont pas à s’inquiéter. Certaines personnes ont évoqué pour avoir payé deux fois des timbres. A partir du moment vous avez payez un timbre fiscal pour l’établissement de votre carte d’identité, tant qu’elle ne vous a pas été remise, vous n’avez pas à payer un autre timbre. Ces demandes seront également traitées sans payement à nouveau de timbres fiscaux, »a-t-il indiqué.


 

Le ministre a révélé que c’est exprès que les techniciens de l’Oneci ont décidé de déployer sur le terrain, juste un nombre limité de kits pour voir comment ces kits se comportaient, comment ils arrivaient à enregistrer les données.


«Pour une telle opération, vous ne pouvez pas vous permettre de lancer d’un seul tenant 1000 appareils sur le terrain, pour des raisons de besoin. Il a fallu aller de façon progressive de 108, nous sommes aujourd’hui à 302 qui sont fonctionnels. Nous avons eu le temps de faire tous les textes. Les mis à jour ont commencé aujourd’hui même et maintenant, nous sommes prêts à faire un déploiement plus important à partir du vendredi prochain, » a conclu le ministre de l'Administration du territoire.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Le décès du Sous-directeur des interventions à la DPC...
 
 
Côte d'Ivoire : Le décès du Sous-directeur des interventions à la DPC pris dans la vague de l'infox du Coronavirus
Société
 
Côte d'Ivoire : Couvre-feu, cinq décès « naturels » à domicile dans la...
 
 
Côte d'Ivoire : Couvre-feu, cinq décès « naturels » à domicile dans la nuit du jeudi à vendredi
Côte d'Ivoire : Proposition de réaliser  des tests de vaccins contre le Coronavirus en Afrique, Laurent Despas : « Les africains ne sont pas des cobayes ! »
Société
Côte d'Ivoire : Proposition de réaliser des tests de vaccins con...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
Cameroun : Coronavirus, « Fils de P… », Eto'o en colère contre des médecins français
Société
Cameroun : Coronavirus, « Fils de P… », Eto'o en colère contre de...
Cameroun il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire : Assinie, une tornade fait de nombreux dégâts dans la ville dont une église fortement endommagée
Société
Côte d'Ivoire : Assinie, une tornade fait de nombreux dégâts dans...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Enrôlement pour la CNI, Sidiki Diakité rassure : «A partir du moment vous avez payez un timbre fiscal pour l'établissement de votre carte d'identité...»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
pourquoi
Espérons que les choses s’améliorent au fil du temps. On constate tout de même un envahissement des sites d’enrôlement par les pétitionnaires, c’est dire qu’il y’a un engouement populaire malgré le coût de 5000 franc contrairement aux spéculations morbides de pseudos politiciens. À chacun sa CNI qui est le seul document qui rattache juridiquement un individu à un pays et non l’ethnie, la tenue vestimentaire,le nom ou la danse qui sont des liens purement culturels.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
alexooooo
fier de vous Mr le Ministre
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
augusteyapo
N'importe quoi, vous avez fait des études de terrain pendant un certain temps, vous avez des statistiques puisque vous annoncer vous même 11 millions de petitionaires, vous avez réalisé une phase pilote et maintenant vous venez nous faire croire qu'il vous faut un temps d'adaptation pour tout maîtriser.... Vraiment nos autorités vont toujours nous étonner.... À tout politiser, on met toujours des incompétents qui en plus viennent nous narguer avec leur incapacité notoire à satisfaire nos besoins les plus élémentaires... Pfff
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Augier
Ils ont pensé à un boycott.En fixant les 5000 ils ont cru que la grande misère de la population et le chômage grandissant chez les jeunes allaient concourrir au boycott,ce qui fera leur affaire puisqu'à l'inverse leurs cadres financent pour leur électorat.Chacun établira sa cni malgré les conditions difficiles imposées pour empêcher les gens de s'enrôler.Par ailleurs la cni ne fait pas de son détenteur un ivoirien forcement et le nom n'est pas un simple fait culturel, c'est une identité.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement