Cameroun Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : La Beac se prépare pour le lancement des programmes de deuxième génération avec le FMI
 

Cameroun : La Beac se prépare pour le lancement des programmes de deuxième génération avec le FMI

 
 
 
 3559 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 mars 2020 - 09:53

Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la Beac (Ph)


Selon la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), une conférence internationale se tiendra sous peu pour préparer le lancement des programmes de la deuxième génération avec le Fonds monétaire international (FMI).


Pour mieux préparer cette conférence de très haut niveau, Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de la Banque centrale, a conduit récemment, une mission à Washington aux Etats-Unis, apprend-on.


Cette initiative rentre en droite ligne des orientations et recommandations des chefs d’Etats des six pays de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée-Equatoriale et Tchad).


 

Ces orientations avaient été formulées lors d’une rencontre des chefs d’Etats de la Cemac à Yaoundé à la fin du quatrième trimestre de l’année 2016.  


" Les responsables du FMI et de la Beac ont insisté sur l’impérieuse nécessité de concevoir un deuxième cycle de programmes résolument axés sur les objectifs de croissance et de réduction de la pauvreté", lit-on dans le communiqué transmis signé du gouverneur de la Beac


" Ils sont en conséquence tombés d’accord sur la nécessité de réserver désormais une haute priorité aux mesures et politiques visant une relance de l’économie et génératrice d’emplois", poursuit le texte qui précise que cette deuxième génération de programmes sera officiellement lancée lors d’une conférence internationale qui se tiendra dans un pays de la Cemac.  


Les entretiens entre Ceyla Pazarbasioglu, - vice-présidente de la Banque mondiale-, chargée de l’innovation et de l’inclusion financière et Diarétou Gaye, -vice-présidente par intérim du département Afrique-, ont essentiellement tourné autour de la nécessité d’approfondir les réformes économiques et financières des Etats et des institutions de la Cemac.


" La Banque mondiale est disposée à apporter son soutien dans cette phase critique », soutient Abbas Mahamat Tolli qui précise que plusieurs « projets intégrateurs ", sont déjà sur le canevas d’intervention du groupe.

 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
1942
Oui
74%  
 
566
Non
22%  
 
120
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement