COMMUNIQUÉ
29 Avril 2020
 
 9101 Vues
 
  3 Commentaires
 
 
 
 
Amnesty International
Côte d'Ivoire Justice
 
Côte d'Ivoire : Les ONG et civils ne pourront plus saisir directement la CADHP, réaction de l'ONG Amnesty International
 
 

Amnesty International a appris aujourd'hui que l'État ivoirien a retiré aux individus et aux organisations non gouvernementales (ONG) le droit de saisir directement la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples siégeant à Arusha. Les autorités ivoiriennes l'ont annoncé aujourd'hui dans un communiqué de presse.


La Côte d'Ivoire devient ainsi le quatrième pays africain, et le deuxième en Afrique de l'Ouest, à retirer le droit des individus et des ONGs de déposer des plaintes auprès de la Cour africaine.


A la suite de cette annonce, Madame Alice Banens, conseillère juridique pour l'Afrique à Amnesty International a déclaré :


"La décision de retirer aux individus et organisations non gouvernementales le droit de soumettre directement des plaintes à la Cour africaine des droits de l'Homme et des peuples marque un recul pour les droits humains en Côte d'Ivoire.


"Ce retrait privera les particuliers et les ONGs ivoiriens d'un recours judiciaire précieux, lorsque leurs droits sont bafoués et qu'ils n'ont pas réussi à obtenir justice devant les tribunaux de leur propre pays. Ce retrait est également une énième attaque de front au système régional de protection des droits humains.


"Cette décision, qui prendra effet dans un an, intervient dans un contexte pré-électoral où le gouvernement ivoirien a multiplié les attaques contre des opposants politiques et voix dissidentes."

 
 
 
 

A LIRE AUSSI

 
5 Juin 2020
Point de presse digital sur les priorités de l'USAID en ma...
 
AMBASSADE USA CI
Point de presse digital sur les priorités de l'USAID en ma...
Département d’État des États-UnisCentre médiatique régional de l’AfriqueLe...
 
Côte d'Ivoire   448 Vues    0
5 Juin 2020
Côte d'Ivoire : Allégations de torture du « drone », commu...
 
Amnesty International
Côte d'Ivoire : Allégations de torture du « drone », commu...
COTE D’IVOIRE : LES ALLEGATIONS DE TORTURE SUBIE PAR UN CYBER-ACTIVISTE DUR...
 
Côte d'Ivoire   3455 Vues    4
3 Juin 2020
Côte d'Ivoire : Elections 2020, il est encore temps de se...
 
MFA
Côte d'Ivoire : Elections 2020, il est encore temps de se...
Au moment où les Ivoiriens se réjouissent, avec les autres Africains de viv...
 
Côte d'Ivoire   3463 Vues    1
 
PDCI
Côte d'Ivoire : PDCI, nomination des membres du Bureau pol...
DÉCISION N° 0080/2020/ PP/ CAB DU 02 JUIN 2020 PORTANT NOMINATION DES MEMBR...
 
Côte d'Ivoire   4323 Vues    5
 
CIE
Côte d'Ivoire : La CIE explique comment économiser l'énerg...
L’Economie d’énergieAujourd'hui, chacun doit pouvoir influencer sa consomma...
 
Côte d'Ivoire   4370 Vues    1
 
EDS
Côte d'Ivoire : Décision de la CPI de liberté d'aller et v...
REACTION DU PROFESSEUR GEORGES-ARMAND OUEGNIN ,PRÉSIDENT DE EDS CONSECUTIVE...
 
Côte d'Ivoire   3793 Vues    1
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Les ONG et civils ne pourront plus saisir directement la CADHP, réaction de l'ONG Amnesty International
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRANBLE DEH
Dramane est dans pain, il est dans pain même.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Tchieeeeuuuu! Amnesty International a mis boulet dans le djouvernement hein! kiokiokiokio! Le debut de la fin. Bon, 20 ans de prison pour Madame Alice Banens, conseillère juridique pour l'Afrique à Amnesty International. kiokiokiokio!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Rire, une affaire de 20 ans.
 
 il y a 1 mois
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement
Divertissements
 
  
Vidéo
  
Musique
  
Jeux Koaci
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter