Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : CPI, la défense de Blé Goudé demande l'annulation l'audience virtuelle du 27 mai prochain
 

Côte d'Ivoire : CPI, la défense de Blé Goudé demande l'annulation l'audience virtuelle du 27 mai prochain

 
 
 
 10009 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 10 mai 2020 - 10:11

Me N’Dry et Blé Goudé


Dans une dernière décision les juges de la chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale (CPI) avaient évoqué la possibilité de tenir une audience virtuelle au cas où certaines conditions étaient respectées, dans l’affaire le procureur contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.


Nous apprenons ce dimanche10 mai 2020, que la défense de celui, qui, selon nos informations, tenterait tout ce qui est de son possible pour négocier au mieux avec les autorités ivoiriennes en vue d'un appui pour un retour au Pays, demande l’annulation de ladite audience.


Selon les avocats du président du Cojep, les paramètres techniques établis par le Greffe soulèvent plusieurs questions de fond quant à l'équité de la procédure.


 

« En vertu de l’article 67 du Statut de Rome («le Statut»), M. Blé Goudé a le droit fondamental d’assister à l’audience et d’assurer la présence physique de son conseil aux fins de l’audience.


 En conséquence, conformément à l'article 67 du Statut, la Défense demande respectueusement à la Chambre d'appel de reporter l'audience actuellement prévue du 27 au 29 mai 2020, jusqu'à ce que M. Blé Goudé et son Co-conseil, M. Claver N'Dry puissent tous deux être physiquement présents à l'audience pour les trois raisons suivantes. Premièrement, la Défense soutient que toute audience orale qui se tiendrait virtuellement violerait le droit de M. Blé Goudé à être présent à l'audience. Deuxièmement, la Défense soutient qu'une audience virtuelle empêcherait le Co-conseil, M. N'Dry, de communiquer librement et en toute confidentialité avec M. Blé Goudé, ce qui constituerait une violation du droit de M. Blé Goudé au titre de l'article 67, paragraphe 1, point b), du le Statut. Troisièmement, la Défense soutient qu’une audience virtuelle empêcherait le public de suivre la procédure, constituant ainsi une violation du droit de M. Blé Goudé au titre de l’article 67, paragraphe 1, du statut, explique-t-on.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : CPI, la défense de Blé Goudé demande l'annulation l'audience virtuelle du 27 mai prochain
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Ubiquismus
...tous les artifices, les tromperies et les ruses sont mobilisés par cette mafia internationale, malgré les regards aiguisés de millions de personnes tournés vers elle. Normalement, un tricheur se cache. Alors que là, nous avons affaire à des gens pris en flagrant délit de tricherie et qui s'entêtent quand même dans leur forfait. Cette volonté de subversion des règles élémentaires de la logique et du bon sens, ne peut conduire l'humanité que vers son auto-destruction. Cette crise sanitaire nous donne peut-être les signes précurseurs du chaos qui attend les terriens...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement